L’hyperinsulinémie, qu’est-ce que c’est ?

16 juin 2020
L'hyperinsulinémie indique des altérations dans notre organisme. Ces altérations sont liées au contrôle du sucre dans le sang et sont potentiellement dangereuses pour la santé.

L’insuline est une hormone très importante dans notre corps, car elle régule la quantité de sucre présente dans le sang et dans les tissus afin que ces derniers puissent réaliser différentes fonctions. Un taux d’insuline dans le sang élevé peut indiquer une hyperinsulinémie.

Nous connaissons bien l’effet du manque d’insuline ou de l’hypoinsulinémie dans notre organisme, car cette situation concerne les personnes qui souffrent du diabète de type 1. En revanche, la population générale en sait beaucoup moins sur l’hyperinsulinémie, ce qui rend compliqué l’établissement du diagnostic. C’est pourquoi, dans cet article, nous vous expliquons ce qu’est l’hyperinsulinémie. Vous découvrirez également les causes à l’origine de ce problème de santé.

L’insuline, qu’est-ce que c’est ?

Avant d’expliquer ce qu’est l’hyperinsulinémie, nous allons passer en revue le fonctionnement de l’insuline.

Après un repas, les aliments sont fragmentés jusqu’à devenir de toutes petites substances capables de traverser l’intestin et d’arriver au sang. L’une de ces substances est le glucose, à savoir le sucre fondamental dont a besoin notre organisme pour produire de l’énergie et accomplir ses fonctions.

Lorsque le glucose arrive au sang, il passe par le pancréas en activant les cellules bêta qui libèrent l’insuline stockée. L’insuline est une hormone synthétisée et stockée par les cellules bêta du pancréas. Cette insuline passe dans le sang et dirige le glucose vers les tissus afin qu’il soit utilisé. Grosso modo, l’insuline se charge de maintenir un taux de glucose dans le sang correct.

Le taux de glucose dans le sang ou glycémie

Un taux de glucose dans le sang normal est situé entre 70 et 110 mg/dl. Une glycémie anormale peut entraîner de graves problèmes de santé :

  • L’hyperglycémie correspond à un taux de glucose anormalement élevé
  • L’hypoglycémie correspond à un taux de glucose anormalement bas
Le contrôle de l'insuline et l'hyperinsulinémie

Cet article peut également vous intéresser : Pied diabétique : des conseils à prendre en considération pour prendre soin de ses pieds

L’hyperinsulinémie, qu’est-ce que c’est ?

Il n’existe aucune définition concrète de l’hyperinsulinémie qui, généralement, est définie comme suit : « quantité d’insuline plus élevée que la normale dans le sang ».

Les causes à l’origine de l’hyperinsulinémie sont diverses. Découvrez-les ci-dessous.

La résistance à l’insuline, l’une des causes à l’origine de l’hyperinsulinémie

La résistance à l’insuline est un phénomène qui a pris de l’importance ces dernières années, étant donné l’augmentation du nombre de personnes qui souffrent du diabète de type 2.

En cas de mauvais contrôle du sucre pendant de années, le taux d’insuline augmente pour conduire l’excès de sucre vers les tissus et ainsi maintenir le taux de glucose dans le sang stable. Dans un tel contexte, le corps s’habitue donc à utiliser des quantités importantes d’insuline. Face à de plus petites quantités d’insuline, le corps ne réagira pas : c’est à ce moment-là qu’on parle d’une résistance à l’insuline.

Pour compenser la résistance à l’insuline, le corps fabriquera plus d’insuline. Il y aura donc hyperinsulinémie avec hyperglycémie.

La résistance à l’insuline est la cause la plus fréquente à l’origine de l’hyperinsulinémie. Cela nous indique que nous sommes face à un diabète de type 2.

Les tumeurs productrices d’insuline

La présence d’une tumeur productrice d’insuline, également appelée un insulinome, est une cause moins fréquente à l’origine de l’hyperinsulinémie. L‘insulinome est une tumeur difficile à diagnostiquer en raison de sa petite taille : il est difficile de le voir sur un scanner. Environ 10 % des insulinomes sont malins.

Cette tumeur provient des cellules bêta du pancréas qui produisent et libèrent beaucoup d’insuline dans le sang. Cette hyperinsulinémie entraîne une hypoglycémie : tout le glucose est envoyé vers les tissus, et il n’y en a donc pas dans le sang.

L’hypoglycémie est une situation grave. Les symptômes de l’hypoglycémie sont généralement les suivants :

  • Nervosité
  • Tremblements
  • Palpitations
  • Transpiration
  • Irritabilité
  • Faim
  • Pâleur

Si l’hypoglycémie est très marquée, elle peut affecter le cerveau qui est le consommateur de glucose par excellence, et ainsi provoquer l’apparition des symptômes suivants :

  • Céphalée ou mal de tête
  • Vision floue
  • Paresthésie (fourmillements au niveau des extrémités)
  • Altérations du comportement
  • Confusion
  • Convulsions
  • Perte de mémoire
  • Coma, et dans le pire des cas, mort

La tumeur doit être extirpée pour éviter ces symptômes. Il est aussi à noter que l’insuline est un facteur de croissance : elle peut favoriser la croissance d’une tumeur.

L’insulinome se trouve généralement dans le pancréas. Néanmoins, chez certaines personnes, des morceaux de pancréas ne se trouvent pas à l’endroit habituel : on parle de pancréas ectopique. Cela complique davantage le diagnostic. Fort heureusement, les insulinomes sont peu fréquents.

Le pancréas et l'hyperinsulinémie

L’insuline externe

Une injection d’insuline externe peut être la cause à l’origine de l’hyperinsulinémie. Il y a deux cas de figure :

  • Une personne atteinte de diabète s’injecte par erreur plus d’insuline qu’il n’en faut, provoquant ainsi une hypoglycémie, une situation qui peut, comme commenté précédemment, être très grave
  • La personne s’injecte de l’insuline alors qu’elle ne souffre pas de diabète, provoquant ainsi une hypoglycémie factice
    • C’est ce que l’on connaît sous le nom de syndrome de Mūnchhausen : une personne atteinte de ce syndrome s’auto-médicamente ou se blesse pour avoir l’air malade

Dans les deux cas, le taux de glucose dans le sang est bas tandis que le taux d’insuline est élevé, et l’insuline n’est pas produite par le corps, elle provient de l’extérieur.

Cet article peut également vous intéresser : L’obésité infantile, un gros problème

Quelques clés importantes au sujet de l’hyperinsulinémie

Si vous souffrez d’hyperinsulinémie, le plus probable est que la cause à l’origine de cette situation soit une résistance à l’insuline et donc un taux de glucose élevé dans le sang. Cette hyperglycémie est dangereuse, car elle entraîne l’apparition du diabète et des dommages au niveau du système cardiovasculaire. De plus, comme commenté précédemment, l’insuline est un facteur de croissance et peut donc favoriser la croissance des tumeurs.

Dans un tel contexte, vous devez contrôler votre taux de glucose et adopter des habitudes de vie saine. En cas de mauvais contrôle du taux de glucose, votre médecin vous recommandera des traitements appropriés.

 

  • Rojas, J., Bermúdez, V., Leal, E., Cano, R., Luti, Y., Acosta, L., Finol, F., Aparicio, D., Arraiz, N., Linares, S., Rojas, E., Canelón, R., & Deisiree, S. (2008). Insulinorresistencia e hiperinsulinemia como factores de riesgo para enfermedad cardiovascular. Archivos Venezolanos de Farmacologia y Terapeutica.
  • Cipriani-Thorne, E., & Quintanilla, A. (2011). Diabetes mellitus tipo 2 y resistencia a la insulina. Revista Medica Herediana. https://doi.org/10.20453/rmh.v21i3.1126
  • Catherine A.P Crofts1, Caryn Zinn1, Mark C Wheldon, G. M. S. (2015). Hiperinsulinemia (y resistencia a la insulina) – Artículos – IntraMed. Intra Med.
  • Maiz, A. (2005). El síndrome metabólico y riesgo cardiovascular. Boletín La Esc. Med.