L’avoine au petit déjeuner, est-ce sain ?

18 octobre 2020
La consommation d'avoine au petit déjeuner est idéale pour améliorer la digestion et réduire le risque de maladies. Pourquoi cette céréale est-elle si saine ? Nous le détaillons dans cet article.

L’importance du petit déjeuner a été discutée à maintes reprises. Tandis que certains suggèrent qu’il est le repas le plus important de la journée, d’autres soutiennent qu’il n’est pas indispensable. Quoi qu’il en soit, il est essentiel de privilégier les aliments à haute qualité nutritionnelle. Voici donc les bienfaits de consommer de l’avoine au petit déjeuner. 

Comme l’expose un article publié dans Journal of Food Science and Technology, l’avoine se distingue par sa teneur en fibres diététiques, en acides aminés, en acides gras, en vitamines, en minéraux et substance phytochimiques. Grâce à cela, elle est réputée aujourd’hui pour être l’une des céréales les plus saines et complètes.

L’avoine au petit déjeuner

Lorsqu’il s’agit de choisir une céréale pour le petit déjeuner, l’avoine est une option récurrente. Elle contient effectivement des glucides complexes ainsi qu’un apport significatif en fibres. Par ailleurs, l’avoine présente des micronutriments tels que les vitamines du groupe B. Et des minéraux comme le calcium et le fer, nécessaires au développement des réactions physiologiques vitales.

D’autre part, il faut souligner qu’il s’agit d’un aliment très polyvalent, qui peut s’incorporer de diverses manières dans les préparations culinaires. L’avoine peut se combiner avec des fruits des bois, des bananes, des produits laitiers et autres ingrédients qui fournissent également des nutriments à l’organisme.

Bol d'avoine.

“L’avoine est réputée pour être l’une des céréales les plus complètes en termes de nutriments. Il s’agit donc d’une bonne option pour déjeuner.”

Découvrez également : Que se passe-t-il dans le corps après un excès de fibres ?

Les bienfaits de consommer de l’avoine au petit déjeuner

L’un des bienfaits de l’avoine au petit déjeuner est qu’elle permet d’obtenir des bêta-glucanes. Il s’agit d’un type de fibres solubles associées à une bonne santé.

Amélioration de la composition du microbiote intestinal

Les fibres solubles sont une substance essentielle pour garantir la survie des bactéries bienfaisantes qui vivent dans l’intestin. C’est ce que démontre une recherche publiée dans The Journal of Nutritional Biochemistry

Cette substance fermente au niveau des intestins et génère des acides gras à chaîne courte, avec un caractère anti-inflammatoire. En outre, de nombreux produits de fermentation servent de substrat pour assurer le bien-être des bactéries.

Il convient de mentionner tout particulièrement l’importance du microbiote pour la santé. Actuellement, nous le considérons comme un organe indépendant qui intervient dans le fonctionnement du système immunitaire, en plus de moduler le risque de développer des pathologies complexes.

Lisez aussi : 4 moyens de perdre du poids grâce à l’avoine

L’avoine aide à réduire la constipation

Pour lutter contre la constipation, il faut non seulement assurer un apport hydrique suffisant, mais également inclure des fibres alimentaires. C’est pourquoi, la consommation d’avoine au petit déjeuner est bénéfique. L’assimilation de ses nutriments aide à augmenter le bol fécal et stimule les mouvements péristaltiques.

Selon une étude publiée dans International Journal of Clinical Practice, un faible apport en fibres alimentaires peut générer une propension accrue à la constipation à moyen terme.

Prévention du cancer du colon

Afin de prévenir le développement de maladies complexes comme le cancer du colon, il est indispensable de garantir la présence de fibres dans l’alimentation. Ingérer de l’avoine au petit déjeuner peut donc avoir un impact positif dans la réduction du risque de développer cette pathologie. C’est ce qu’indique une méta-analyse publiée dans International Journal of Food Sciences and Nutrition.

Recette d’avoine au petit déjeuner

Il existe de nombreux moyens d’incorporer l’avoine au petit déjeuner. A cette occasion, nous souhaitons partager avec vous une recette de porridgeC’est une recette que vous pouvez réaliser avec les toppings qui vous plaisent le plus.

Ingrédients

  • 1/2 tasse de lait (125 ml)
  • 3 cuillères à soupe d’avoine (45 g)
  • Toppings (fruits secs, graines, fruits, etc)

Préparation

  • Tout d’abord, chauffez le lait à feu moyen avec les flocons d’avoine, sans cesser de remuer.
  • Lorsqu’il atteint une consistance épaisse, éteignez le feu.
  • Puis, versez la préparation dans un bol et laissez refroidir.
  • Enfin, ajoutez les toppings de votre choix. Cela peut être des fruits des bois, des noix, des graines de chia ou des copeaux de chocolat.
Un bol d'avoine avec des fruits.

“L’avoine est polyvalente et se mélange parfaitement avec d’autres ingrédients comme les fruits, les noix et les graines.”

L’avoine au petit déjeuner pour une meilleure santé

Consommer de l’avoine au petit déjeuner est idéal pour améliorer le transit intestinal et réduire le risque de maladies chroniques. Grâce à sa valeur nutritionnelle et énergétique, cet aliment est excellent pour commencer la journée de la meilleure façon.

Enfin, il ne s’agit pas seulement d’une bonne option pour le petit déjeuner. Vous pouvez également en profiter à l’heure du déjeuner, du goûter ou lors d’un dîner léger. L’avez-vous déjà essayé ?

  • Rasane P, Jha A, Sabikhi L, Kumar A, Unnikrishnan VS. Nutritional advantages of oats and opportunities for its processing as value added foods – a review. J Food Sci Technol. 2015;52(2):662-675. doi:10.1007/s13197-013-1072-1
  • Jayachandran M., Chen J., Chung SSM., Xu B., A critical review on the impacts of b glucans on gut microbiota and human health. J Nutr Biochem, 2018. 61: 101-110.
  • Emmanuel A., Mattace Raso F., Neri MC., Petersen KU., et al., Constipation in older people: a consensus statement. Int J Clin Pract, 2017.
  • Gianfredi V., Salvatori T., Villarini M., Moretti M., et al., Is dietary fibre truly protective against colon cancer? A systematic review and meta analysis. Int J Food Sci Nutr, 2018. 69 (8): 904-915.