La consommation de Viagra peut causer des distorsions visuelles

Des études scientifiques suggèrent que le Viagra peut causer des distorsions visuelles, surtout quand on en consomme à des doses élevées. Il existe des rapports de cas qui vont dans cette direction et il est donc fondamental d'utiliser ce médicament sous surveillance médicale.
La consommation de Viagra peut causer des distorsions visuelles

Dernière mise à jour : 12 août, 2021

Depuis quelque temps, l’idée selon laquelle la consommation de Viagra pouvait causer des distorsions visuelles a fait son bout de chemin. On a ainsi rapporté des cas d’étranges symptômes au niveau de la vue à cause de l’utilisation de ce célèbre comprimé bleu. Cependant, tout indique que cela ne se produit qu’en cas de dépassement de dose.

Selon les données disponibles, une dose élevée de Viagra peut causer des distorsions visuelles et même des effets visuels persistants. Ceux-ci ne se présentent pas chez tous les hommes qui prennent ce médicament mais les doses élevées constituent bien un facteur de risque pour ceux qui en prendraient trop.

Il n’y a malheureusement pas assez d’études sur ce sujet. Il est vrai que le Viagra peut causer des distorsions visuelles mais on ne connaît pas encore exactement leur portée et leur gravité. Par conséquent, il est fondamental que ce médicament soit prescrit par un médecin et que ce dernier procède à un suivi du cas si cela devient nécessaire.

Au sujet du Viagra

Le Viagra est un médicament qui s’utilise pour corriger la dysfonction érectileIl est apparu sur le marché en 1998 et, en peu de temps, il est devenu le médicament le plus vendu de l’histoire. Même si une ordonnance médicale est nécessaire pour l’acheter, un vaste marché noir s’est développé autour de lui.

Le principe actif du Viagra est le sildénafil. Ce médicament est délivré sous forme de comprimés oraux de 25, 50 et 100 milligrammes. La dose recommandée est de 50 milligrammes par jour et on ne conseille le double de cette quantité ou sa moitié que dans des cas spécifiques.

Originellement, on utilisait le principe actif de ce médicament pour traiter des problèmes d’hypertension. On a ensuite détecté que son ingestion dilatait les vaisseaux sanguins et provoquait une relaxation au niveau du pénis, ce qui rendait l’érection plus facile à avoir et à maintenir. Néanmoins, pour que cet effet apparaisse, il faut une stimulation sexuelle.

Jusqu’à aujourd’hui, quatre grandes études ont été réalisées sur le Viagra. Elles se sont toutes concentrées sur l’efficacité du médicament face au placebo. Cependant, comme tout médicament, il a aussi des effets secondaires qui ont commencé à être détectés avec les rapport de cas.

La consommation de Viagra.

Le Viagra est un médicament et, en tant que tel, il n’est pas exempt d’effets indésirables.

Poursuivez votre lecture : Comment lutter contre la dysfonction érectile ?

Rapports de cas

En 2008, le cas de l’ingénieur John Pettigrew est devenu célèbre ; cet homme de 58 ans a rapporté une réaction étrange. Après avoir pris le comprimé, sa vue s’est comme teintée de bleu. Ce rapport a été le premier indice sur les distorsions visuelles causées par le Viagra.

Le cas de Pettigrew est devenu célèbre car il a été publié par le journal britannique Daily Mail. Beaucoup d’autres hommes qui avaient eu des réactions similaires ont donc commencé à en parler. Néanmoins, on a pu voir que cet effet disparaissait au bout de 24 heures et ne laissait pas de séquelles.

Le sujet paraissait clos, jusqu’à ce que la revue Retinal Cases & Brief Reports publie un nouveau cas. Cette fois-ci, il s’agissait d’un homme de 31 ans dont la vue s’était teintée de rouge et était restée ainsi au bout de plus d’un an. Le cas a été traité à l’hôpital Mount Sinai à New York.

En 2019, un nouveau cas a été rapporté à l’hôpital Massachusetts Eye and Ear, à Boston. Cette fois, le patient affecté voyait des formes étranges. Plus concrètement, il voyait des taches en forme de beignet et on a détecté des dommages au niveau de sa rétine. On ignore si ce patient va mieux.

Des comprimés bleus.

Divers cas d’hommes ayant eu des problèmes visuels après avoir ingéré du Viagra ont été rapportés.

Découvrez aussi : L’impact du Viagra sur l’homme

Le Viagra peut causer des distorsions visuelles

Le facteur commun dans les cas rapportés a été le fait que les hommes avaient pris des doses plus importantes de Viagra que celles recommandées. Par conséquent, on suppose que le Viagra ne peut causer des distorsions visuelles que lorsqu’on en consomme trop.

Une étude menée dans Experimental Eye Research, en 2014, a remarqué que des hommes en bonne santé qui prenaient 200 milligrammes de Viagra au lieu du maximum de 100 milligrammes étaient atteints de troubles visuels. Par ailleurs, on l’a associé à des dommages permanents dans la vision de ceux qui avaient une maladie oculaire héréditaire.

En définitive, on calcule qu’une dose supérieure à 100 milligrammes peut causer des effets visuels persistants, comme une détérioration dans la perception de la couleur et une sensibilité à la lumière. Elle peut aussi entraîner une vision floue, des pupilles anormalement dilatées et une cécité face à certaines couleurs, comme le rouge et le vert.

Malgré cela, ces effets ne se présentent pas chez tous les hommes qui ingèrent des doses élevées de Viagra. Tout indique qu’il y a un segment de la population masculine qui n’assimile pas correctement le principe actif – sildénafil – et qui ne l’élimine pas non plus correctement du corps. Les hautes concentrations de cette substance dans le sang conduiraient au distorsions visuelles dont certains font l’expérience.

Cela pourrait vous intéresser ...
Le viagra féminin va bientôt sortir sur le marché : 4 données à prendre en compte
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Le viagra féminin va bientôt sortir sur le marché : 4 données à prendre en compte

La fameuse pilule bleue se trouve sur le marché depuis 1998. Le viagra a été une révolution pour les hommes souffrant de dysfonctionement érectile.



  • Cimas, M., & Cryan, G. (2017). Análisis del consumo de potenciadores sexuales en jóvenes y adultos mayores. In IX Congreso Internacional de Investigación y Práctica Profesional en Psicología XXIV Jornadas de Investigación XIII Encuentro de Investigadores en Psicología del MERCOSUR. Facultad de Psicología-Universidad de Buenos Aires.
  • Tsertsvadze, Alexander, et al. “Oral sildenafil citrate (viagra) for erectile dysfunction: a systematic review and meta-analysis of harms.” Urology 74.4 (2009): 831-836.
  • Nivison-Smith, Lisa, et al. “Sildenafil alters retinal function in mouse carriers of retinitis pigmentosa.” Experimental eye research 128 (2014): 43-56.
  • Caffaratti, M., and M. C. Briñón. “Uso indebido de sildenafil.” Boletín CIME Nº 33 (2007).