La farine d'arachide : une source de protéines pour votre alimentation

Découvrez ici les bienfaits de la farine d'arachide dans votre cuisine. Découvrez donc à quel point il serait sain de l'inclure dans votre alimentation.
La farine d'arachide : une source de protéines pour votre alimentation

Dernière mise à jour : 22 août, 2022

L’arachide est la graine comestible de la plante légumineuse Arachis hypogaea, dont les fruits, de type légumineux, contiennent des graines appréciées en gastronomie. Sa valeur nutritive en protéines est élevée et lorsqu’elle est transformée en farine d’arachide, cette valeur augmente davantage.

Cette farine peut être une bonne option pour remplacer d’autres farines moins riches en protéines. Elle permet ainsi d’enrichir certaines préparations et même de remplacer le gluten dans l’alimentation. Un autre avantage est qu’elle contient une matière grasse de bonne qualité, comparable à celle de l’huile d’olive.

Poursuivez donc votre lecture pour en savoir plus sur les applications de la farine d’arachide et comment elle contribue à enrichir l’alimentation en protéines et autres nutriments de grande valeur.

Les cacahuètes, les fruits de l’arachide

Les cacahuètes sont la sixième culture la plus riche et la moins chère au monde en matières grasses. Cette culture est utile pour la consommation humaine, comme source de protéines, de matières grasses, de minéraux et de vitamines.

D’un point de vue botanique, la cacahuète n’est pas un fruit sec, comme les noix ou les noisettes, mais une légumineuse qui appartient au genre Arachis et est originaire d’Amérique du Sud. Au niveau gastronomique, elle est utilisée comme fruit sec, en raison de sa texture, sa saveur et sa teneur en matière grasse.

Les cacahuètes sont très appréciées en tant que collations frites, rôties avec ou sans sel, cuites au four. On les trouve également sous les formes suivantes : pâte d’arachide, lait d’arachide, barres salées et sucrées, beurre, sauce aux arachides et substitut de fromage.

Elles peuvent également figurer parmi les ingrédients de d’autres aliments et être utilisées brutes pour la production commerciale d’huile. La pâte d’arachide dégraissée est utilisée pour faire de la farine et éviter le rancissement des graisses pendant le stockage.



Comment obtient-on la farine d’arachide ?

En général, la farine d’arachide traditionnelle est obtenue à partir de farine d’arachide entière. Après extraction de la graisse, elle est de nouveau broyée.

La farine est utilisée dans la préparation de pâtes, dans des snacks et dans des boissons. Ses caractéristiques émulsifiantes en font un favori dans la préparation des currys, des biscuits et des soupes.

Elle est également utilisée comme farine composée, lors de la formation d’un mélange avec d’autres farines autres que le blé ou lorsqu’il est nécessaire de compléter le blé avec des sources riches en protéines. D’autres l’utilisent pour fortifier les pains, augmenter la valeur protéique et améliorer l’acceptabilité sensorielle des produits.

Homme avec bol de cacahuètes.
Les cacahuètes sont très utilisées en gastronomie. Au-delà des collations, c’est un ingrédient que l’on trouve dans de multiples denrées alimentaires.

Les propriétés nutritionnelles de la farine de maïs

Lorsque la graisse est extraite des cacahuètes, les calories sont considérablement réduites. Cette réduction de matières grasses peut aller jusqu’à 30 %.

Par exemple, alors que le beurre de cacahuète contient entre 45 et 50 % de matières grasses, la farine contient, elle, entre 10 et 15 %. Cela est également favorable, car les protéines sont plus concentrées.

Bien que la quantité de matières grasses soit réduite, la qualité de ces graisses reste bonne. Elle est dominée par l’acide gras oléique, un acide monoinsaturé caractéristique de l’huile d’olive.

La composition nutritionnelle de 100 grammes de farine d’arachide est la suivante :

  • Humidité : 4,2 %
  • Protéines : 46 grammes
  • Gras : 11,5 grammes
  • Sodium : 0,22 milligrammes
  • Magnésium : 2,59 milligrammes
  • Manganèse : 13 milligrammes
  • Potassium : 6,81 milligrammes
  • Glucides : 22,5 grammes
  • Fibre : 16 grammes
  • Acide oléique : 45,2 % des matières grasses totales
  • Acide linoléique : 42,1 % des matières grasses totales

La haute valeur des protéines et des fibres se distingue. Cela permet d’enrichir des produits et autres farines raffinées. Le transit intestinal peut ainsi être amélioré et la constipation évitée.

Les minéraux que l’on retrouve en plus grande proportion sont le sodium, le magnésium, le manganèse et le potassium. Le manganèse de 100 grammes de farine d’arachide parvient à couvrir presque 100 % des besoins quotidiens.

De plus, 45 % de toutes les graisses sont des acides gras oléiques et 42 % sont des acides gras essentiels linoléiques. Ces derniers sont des oméga-6, qui du fait de leur effet pro-inflammatoire doivent être équilibré avec l’apport d’oméga-3.

Enfin, en matière de valeur vitaminique, la niacine est la plus remarquable, suivie des vitamines B. La vitamine E diminue quelque peu lorsque la graisse est extraite des cacahuètes entières.



La protéine de farine d’arachide

Les cacahuètes contiennent plus de protéines que tout autre fruit sec, la quantité d’une portion est comparable à celle d’une portion de haricots. Dans la farine, la proportion de protéines augmente lorsque l’huile est extraite du tourteau d’arachide, et peut atteindre jusqu’à 50 %.

Le score d’acides aminés corrigé de la digestibilité des protéines (PDCAAS) est équivalent à celui de la viande et des œufs. La protéine de farine d’arachide contient les 20 acides aminés existants, mais dans des proportions variables. La valeur PDCAAS est de 0,7 sur 1, tandis que pour le blé entier, elle est de 0,46.

Le profil en acides aminés de la farine montre qu’elle peut servir d’ingrédient d’enrichissement. De plus, la digestibilité de ses protéines est comparable à celle des protéines animales. Les acides aminés limitants sont la lysine, la méthionine et la thréonine.

L’acide aminé vedette de la protéine d’arachide

Les protéines d’arachide sont considérées comme la plus grande source d’arginine, un acide aminé. Il s’agit d’un acide aminé semi-essentiel, car le corps produit son propre approvisionnement, mais il y a des moments où une supplémentation est nécessaire.

L’arginine a plusieurs fonctions, telles que renforcer le système immunitaire, réguler les hormones et la glycémie et même favoriser la fertilité masculine. Elle aide également à détoxifier le foie et à neutraliser les effets des substances toxiques dans le corps.

D’autre part, c’est un précurseur de l’oxyde nitrique, qui aide les artères à se détendre, et qui améliore la circulation sanguine, ainsi que le temps de guérison des tissus endommagés.

Les bienfaits de la farine d’arachide

Les bienfaits de la farine d’arachide sont les mêmes que ceux des cacahuètes entières, sauf que les valeurs énergétiques et de vitamine E sont quelque peu inférieures.

Source d’antioxydants

Les cacahuètes et leur farine contiennent une bonne quantité d’antioxydants, parmi lesquels se distinguent le resvératrol et les flavonoïdes. Le premier est un aussi bon antioxydant que celui du raisin violet. La farine d’arachide remplit donc des fonctions protectrices contre les maladies cardiaques, les maladies neurodégénératives et l’inflammation systémique.

Les flavonoïdes sont un type de polyphénols, tels que l’acide coumarique, qui protègent également contre les maladies cardiaques et préviennent les transformations cellulaires malignes. Ces composés se retrouvent également dans le vin, les pommes et le thé vert.

Les raisins ont des antioxydants comme la farine d'arachide.
Tous comme les raisins violets, les cacahuètes contiennent des antioxydants bénéfiques pour la santé, comme le resvératrol.

La farine d’arachie prévient le risque de maladie coronarienne

La graisse présente dans la farine d’arachide est principalement monoinsaturée, ce qui réduit le cholestérol total et le LDL, tout en maintenant le HDL ou bon cholestérol.

Les bienfaits de la graisse d’arachide sont comparables à celle de l’huile d’olive. Des études montrent une relation entre ces graisses monoinsaturées et un risque réduit de maladie coronarienne.

Elle pourrait prévenir les maladies neurodégénératives

La farine d’arachide est riche en niacine et maintient des niveaux acceptables de vitamine E, qui protègent contre la maladie d’Alzheimer et le déclin cognitif lié à l’âge.

Aide au contrôle du poids

Il a été observé que les cacahuètes, quelle que soit leur présentation, n’entraînent pas de prise de poids. De plus, les régimes qui l’incorporent sont plus acceptables.

Comment mieux profiter de la protéine présente dans la farine d’arachide ?

Vous pouvez ajouter 3 cuillères à café ou 15 grammes de farine d’arachide à différentes préparations au cours de la journée, pour sa teneur en protéines. Cette quantité fournit 7 grammes de protéines avec une digestibilité acceptable et un bon profil d’acides aminés.

Il est recommandé d’interroger un nutritionniste sur les besoins quotidiens en protéines.

Vous pouvez ajouter la farine directement dans un yaourt ou un smoothie, la dissoudre dans un verre de flocons d’avoine avec du lait ou du lait d’amande, la mélanger avec d’autres farines de céréales pour la pâtisserie ou encore l’incorporer dans des sauces, crèmes et barres énergétiques maison.

Cela pourrait vous intéresser ...
Farine de banane verte : bienfaits et utilisations
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Farine de banane verte : bienfaits et utilisations

La farine de banane verte est un produit polyvalent et sain. Nous vous expliquons ici comment vous pouvez l'utiliser à votre avantage à la maison.



  • Aditya U. Joshi, Changqi Liu, Shridhar K. Sathe. Functional properties of select seed flours,. LWT – Food Science and Technology, Volume 60, Issue 1, 2015, Pages 325-331, ISSN 0023-6438,https://doi.org/10.1016/j.lwt.2014.08.038. (https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0023643814005465)
  • L H McKee , T A Latner. Underutilized sources of dietary fiber: a review. Plant Foods Hum Nutr. 2000;55(4):285-304. doi: 10.1023/a:1008144310986.
  • Yadav, D.N., Thakur, N., Sunooj K.V. and Singh, K.K. Effect of de-oiled peanut meal flour (DPMF) on the textural, organoleptic and physico chemical properties of bread. International Food Research Journal 20(3): 1307-1312 (2013). Disponible en: http://www.ifrj.upm.edu.my/20%20(03)%202013/40%20IFRJ%2020%20(03)%202013%20Thakur%20(374).pdf
  • Diana O. Labuckas Alicia L. Lamarque Damián Maestri. Harina de maní parcialmente deslipidizada: un ingrediente funcional para mejorar el valor nutritivo de productos de panificación. Rev Chil Nutr Vol. 43, Nº4, 2016. Disponible en: https://www.scielo.cl/pdf/rchnut/v43n4/art07.pdf
  • FAO/WHO/UNU (2002) Protein and Amino Acid Requirements in Human Nutrition. In: Report of a Joint FAO/WHO/UNU Expert Consultation, World Health Org Tech Report No.935 . Disponible en: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18330140/
  • United States Department of Agriculture (USDA) (2014): http://www.nal.usda.gov/fnic/foodcomp/search/. Accessed 21 Aug 2014
  • Yu JM, Ahmedna M, Goktepe I, Dai J. Peanut skin procyanidins : composition and antioxidant activities as affected by processing. J Food Compos Anal. 2006;19:364–371. doi: 10.1016/j.jfca.2005.08.003.
  • Pelkman CL. Effects of moderate-fat (from monounsaturated fat) and low-fat weight-loss diets on the serum lipid profile in overweight and obese men and women. Am J Clin Nutr. 2004;79(2):204–212. Disponible en: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/14749224
  • Matilsky DK, Ndekha M, Manary MJ (2009) Supplementary feeding with fortified spreads results in higher recovery rates than with a corn/soy blend in moderately wasted children. J Nutr 139(4):773–8. Disponible en: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19225128
  • Morris MC. Dietary niacin and the risk of incident alzheimer’s disease and of cognitive decline. J Neurol Neurosurg Psychiatry. 2004;75(8):1093–1099. doi: 10.1136/jnnp.2003.025858.
  • Mattes RD, Kris-Etherton PM, Foster GD. Impact of peanuts and tree nuts on body weight and healthy weight loss in adults. J Nutr. 2008;138(9):1741S–1745S.Disponible en: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18716179
  • Francisco ML, Resurreccion AV. Functional components in peanuts. Crit Rev Food Sci Nutr. 2008;48(8):715–746. doi: 10.1080/10408390701640718. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18756396