La télémédecine : en quoi consiste-t-elle ?

21 février 2021
La télémédecine est un concept et une application des services de soin qui s'est déjà installée. Elle a ses défenseurs et ses détracteurs. Nous allons ici vous expliquer de quoi il s'agit et de ses applications.

La définition la plus rapide de la télémédecine vient de son sens étymologique : en grec, le préfixe « télé » signifie « distance ». Par conséquent, parler de télémédecine signifie parler de médecine à distance, et plus précisément de la prestation d’un service lié à la santé à distance.

Cette définition ouvre un large éventail de situations qui pourraient être considérées comme faisant partie de la télémédecine.

Cela va d’une opération où un robot est dirigé, depuis un endroit du monde, par un médecin qui se trouve physiquement dans un autre pays, au simple fait de donner une conférence web entre professionnels pour parler d’un cas clinique.

L’opération de robots chirurgicaux est possible à distance depuis 2001. C’est au cours de cette année qu’a eu lieu une cholécystectomie – le retrait de la vésicule biliaire – d’un patient français à travers un appareil dirigé par un médecin qui se trouvait à New York.

Néanmoins, la communication à distance entre professionnels était déjà un fait quotidien. Nous considérons que, depuis la moitié des années 90, les grandes cliniques et les grands hôpitaux du monde bénéficient de connexions en temps réel pour analyser les cas de patients complexes.

Avec l’irruption massive d’Internet, et avec la présence de l’internet des choses (sur le téléphone, à la télévision, dans les véhicules), le concept d’e-health est venu se rajouter à celui de télémédecine. Contrairement à cette dernière, l’e-health implique forcément l’utilisation d’internet en tant que moyen pour la médecine.

Certaines applications de la télémédecine

Parmi les différentes utilisations de la télémédecine, les plus importantes sont :

Antécédents médicaux électroniques

Contrairement aux antécédents médicaux classiques sur papier, la potentialité d’un enregistrement des patients sur un support informatique est gigantesque.

Grâce à la télémédecine, on a pu commencer à stocker les antécédents médicaux sur des dispositifs électroniques et le cloud sur internet, pour qu’ils soient accessibles depuis n’importe où et même pour le patient depuis chez lui, avec une clé. La facilité de ce mécanisme améliore la vitesse de soin.

Diagnostic à distance

Grâce à la télémédecine, la consultation entre un patient et un médecin qui se trouvent à des points géographiques éloignés est possible. L’inter-consultation entre professionnels devient même fluide grâce à cette modalité. Pour des régions géographiques peu accessibles, il s’agit d’une façon d’améliorer l’égalité dans l’accès aux soins de santé.

médecin avec ordinateur

La télémédecine a aussi bien permis des diagnostics que des procédés médicaux. Elle est même devenue déterminante pour des sujets d’éducation à distance.

Monitoring

Les actions de contrôle de paramètres vitaux, comme la pression artérielle ou la saturation d’oxygène ne requièrent pas nécessairement une personne physique qui le fasse constamment.

Avec la télémédecine, il est possible d’effectuer ces mesures à distance, en économisant des ressources et en faisant gagner du temps aux professionnels avec les malades pour qu’ils puissent réaliser d’autres activités plus prioritaires.

Éducation à distance

La formation des ressources humaines en santé peut aussi s’appuyer sur la télémédecine. Grâce aux connexions à internet, on peut assister à des cours ou même suivre des années d’études complètes depuis n’importe quel endroit de la planète.

Poursuivez votre lecture : La télémédecine en temps de coronavirus

Avantages de la télémédecine

Nous allons maintenant voir, à grands traits, quels sont les avantages de l’application de la télémédecine, pour ensuite analyser ses problèmes :

  • Réduction des inégalités. Avec les connexions à distance, on peut soigner des personnes isolées géographiquement, par exemple.
  • Augmentation de la vitesse. En pouvant inter-consulter des spécialistes à d’autres endroits de la planète, en quelques minutes, les durées pour établir des diagnostics se réduisent.
  • Une plus grande participation. La télémédecine permet d’intégrer différents points de vue sur un processus clinique. Et elle permet de le faire en temps réel. On enrichit donc le chemin vers la santé d’une personne ou d’une population.
  • Statistiques. Le stockage des antécédents médicaux de façon électronique, l’enregistrement des vaccins sur des supports informatiques, les rapports d’effets secondaires qui se conservent sur le cloud d’internet, augmentent la possibilité de générer des statistiques presque en temps réel, pour savoir ce qu’il se passe avec la santé. Ces statistiques sont la base d’une prise de décisions en termes de santé publique.
consultation à distance sur tablette

La télémédecine a permis de consulter des professionnels et ce peu importe l’endroit où l’on se trouve. Les diagnostics se font aussi plus rapidement.

Découvrez aussi : À quelle fréquence faut-il faire une analyse de sang ?

Problèmes de la télémédecine

Voyons maintenant quels sont les difficultés actuelles de la télémédecine :

  • Confidentialité. Un grand sujet de discussion dans ce domaine est la préservation de la confidentialité des données. Il est important que les antécédents médicaux électroniques soient protégés et que l’on respecte l’axe primordial de la relation médecin-patient.
  • Éthique des soins à distance. Même si elle réalise en visioconférence, l’attention médicale reste un acte lié à l’éthique des professionnels. Même l’Association Médicale Mondiale a une déclaration sur l’éthique en télémédecine.
  • Mauvaise infrastructure. Alors que les pays qui auraient le plus besoin de la télémédecine sont les pays sous-développés, ils ne bénéficient pas de l’infrastructure de réseaux et de connexions suffisantes pour y avoir recours, en raison de leurs conditions économiques.
  • Changements culturels. Professionnels et patients sont finalement soumis à un changement. Ce changement réside dans les croyances et les pratiques habituelles de soins de santé quand ils se retrouvent dans le cas de la télémédecine. Le processus d’adaptation peut être long et entraîner de la méfiance.

En définitive, même si on a pu trouver quelques inconvénients, la télémédecine offre des avantages très importants en matière de diagnostics, d’informations sur les maladies et d’éducation. Elle continuera probablement à évoluer en même temps que la technologie.

  • Wootton. Twenty years of telemedicine in chronic disease management – an evidence synthesis. J Telemed Telecare, 18 (2012), pp. 211-220.
  • Roca, Olga Ferrer. Telemedicina. Ed. Médica Panamericana, 2001.
  • Mahtani Chugani, R.L. Martín Fernández, E. Soto Pedre, V. Yanes López, P. Serrano Aguilar. Implantación de programas de telemedicina en la sanidad pública de España: Experiencia desde la perspectiva de clínicos y decisores. Gac Sanit, 23 (2009), pp. 223-229
  • Ibáñez, Carlos Ruiz, Ángela Zuluga de Cadena, and Andrés Trujillo Zea. “Telemedicina: introducción, aplicación y principios de desarrollo.” Ces Medicina 21.1 (2007).