Le régime cétogène : tout ce que vous devez savoir

19 avril 2019
Le régime cétogène se base sur la restriction des hydrates de carbones à 10% ou moins pour induire un état de cétose. Les voies métaboliques alternatives qui brûlent les graisses sont ainsi activées.

Le régime cétogène, ou régime kéto (du mot « ketogenic » en anglais), est un régime très pauvre en hydrates de carbone, ce qui transforme le corps en une machine à brûler les graisses. On dit qu’il présente des avantages potentiels pour la perte de poids, la santé et les performances sportives. Des millions de personnes l’ont par ailleurs déjà essayé.

Ce type de régime peut toutefois gravement compromettre notre santé. Poursuivez votre lecture, car ici, nous vous en dirons plus sur le sujet.

En quoi consiste le régime cétogène ?

Le régime cétogène est celui qui réduit ou élimine complètement les hydrates de carbone pour forcer le corps à entrer en cétose. Cela génère ainsi une perte de poids car l’organisme utilise la graisse comme source d’énergie.

La cétose est un état métabolique dans le cadre duquel l’organisme est privé d’hydrates de carbone en tant que source principale de glucose pour la production d’énergie. Ainsi, l’organisme doit alors tirer de l’énergie du métabolisme des graisses.

Le corps utilise le glycogène stocké dans le foie en tant que première ressource lorsque nous le privons d’hydrates de carbone. Lorsqu’il est consommé, l’organisme commence à puiser dans les acides gras, les transformant en corps cétoniques. Leur libération massive peut toutefois être dangereuse pour certains organes.

Régime cétogène : description

le régime cétogène

La proportion d’hydrates de carbone dans un régime cétogène est généralement bien inférieure à la recommandation de 50 à 60% des calories totales. Il apporte généralement environ 10% ou moins de l’énergie sous forme d’hydrates.

Certains régimes cétogènes autorisent la consommation de fruits et de légumes. Les quantités font néanmoins ici l’objet d’un contrôle strict. D’autres éliminent complètement toutes les sources de glucides, interdisant la consommation de céréales, de farine, de produits de boulangerie ainsi que de fruits, de légumes et de légumineuses.

Il existe également des régimes cétogènes qui utilisent le jeûne pour favoriser la formation initiale de corps cétoniques, lesquels doivent ensuite se maintenir pour favoriser une perte de poids en raison de la forte oxydation des graisses.

Comme nous pouvons le constater, il existe de nombreux régimes cétogènes. Tous ont pour objectif ultime de favoriser la combustion des graisses dans l’organisme pour ensuite donner naissance à des corps cétoniques dans notre corps.

Peut-être que cet article vous intéressera également : Régime végan pour perdre du poids

Risques inhérents à ce régime

1. Réduction de la consommation de fruits et légumes

le régime cétogène

La plupart des régimes cétogènes minimisent la consommation de légumes et de fruits. Le corps reçoit donc un apport minimum de vitamines, de minéraux et de fibres, si abondants dans ce type d’aliments. Nous pourrions résoudre cet inconvénient en consommant davantage de vitamines.

2. Réduction de l’ingestion de fibres

La faible consommation de fibres est à l’origine de problème de constipation. Nous recommandons donc de consommer un type d’infusion présentant des effets laxatifs, comme par exemple l’infusion de mauve.

3. Mauvaise haleine

Il est également fréquent d’avoir mauvaise haleine (halitose) en raison de la forte production de corps cétoniques . Certaines études suggèrent par ailleurs que ce type de régime augmenterait la sensation de fatigue en raison de l’absence d’hydrates de carbone dans l’alimentation.

4. Réduction du niveau cognitif

Le cerveau doit employer des corps cétoniques remplacer le glucose, son carburant privilégié. Les performances cognitives peuvent alors être affectées, comme l’ont démontré des scientifiques américains.

5. Difficile à suivre

Certaines personnes considèrent que les régimes cétogènes sont plus faciles à suivre que ceux qui ne le sont pas. Des études montrent néanmoins le contraire. En effet, l’impossibilité de consommer des aliments très populaires tels que les céréales, le pain, les légumes, les fruits ou les légumineuses, réduit considérablement son adhésion.

6. Acidocétose

Dans les cas extrêmes, une acidocétose peut résulter d’une augmentation massive du nombre de corps cétoniques dans le sang, causant alors des lésions à certains organes, provoquant même le coma.

Il est donc essentiel d’être en bonne santé et de consulter régulièrement un professionnel de la santé pour suivre ce type de régime. Vous pourriez en effet avoir de sérieux problèmes si vous souffrez d’insuffisance rénale ou hépatique.

Peut être que cet article vous intéressera également : Les 3 régimes les plus efficaces pour perdre du poids

Précautions à prendre !

Outre les inconvénients inhérents à ce type de régime, il existe certains groupes à risque plus vulnérables :

  • Personnes souffrant de problèmes hépatiques ou cardiaques car ce régime peut conduire au développement d’arythmies
  • Femmes enceintes ou qui allaitent
  • Personnes souffrant d’insuffisance rénale

Le régime cétogène n’est pas un régime que nous pouvons mener toute notre vie ou qui favorise des habitudes de vie saines. Il ne constitue pas une alimentation équilibrée. Il propose plutôt une alternative occasionnelle et temporaire pour perdre du poids et de la graisse.

Rappelez-vous enfin qu’il est important de consulter un spécialiste avant de suivre un quelconque régime nutritionnel. Il examinera ainsi votre état de santé actuel, ainsi que vos progrès.

 

  •  Kanikarla-Marie P, Jain SK. Hyperketonemia and ketosis increase the risk of complications in type 1 diabetes. Free Radic Biol Med. 2016;95:268–77
  • Gupta, L., Khandelwal, D., Kalra, S., Gupta, P., Dutta, D., & Aggarwal, S. (2017). Ketogenic diet in endocrine disorders: Current perspectives. Journal of postgraduate medicine63(4), 242-251.
  • Nutrición clínica y Dietética Hospitalaria. Dietas cetogénicas en el tratamiento del sobrepeso y la obesidad. Nutr. clín. diet. hosp. 2013; 33(2):98-111
    DOI: 10.12873/332cetogenicas
  • Dashti HM, Mathew TC, Hussein T, Asfar SK, Behbahani A, Khoursheed MA, et al. Long-term effects of a ketogenic diet in obese patients. Exp Clin Cardiol. 2004; 9(3): 200–205.