Le sirop d'érable : propriétés et usages en cuisine

Si vous aimez les sucreries, vous ne pouvez pas manquer l'article suivant sur le sirop d'érable, un produit capable d'améliorer les caractéristiques organoleptiques de nombreux desserts.
Le sirop d'érable : propriétés et usages en cuisine

Dernière mise à jour : 22 juin, 2022

Le sirop d’érable est un édulcorant naturel utilisé comme substitut du sucre de table et provient de la sève d’un arbre du même nom. C’est un légume originaire de la région nord-américaine, bien que le Canada en soit aujourd’hui le plus grand producteur au monde.

Cet édulcorant, également connu sous le nom de sirop d’érable, peut être trouvé dans presque tous les supermarchés et offre un certain nombre d’avantages pour la santé, surtout lorsqu’on le compare à d’autres types d’édulcorants.

Avant de commencer, il est important de noter que la présence de goût sucré dans le régime doit être réduite pour que le corps fonctionne de manière optimale. La plupart des régimes, à l’heure actuelle, présentent une dominance de ces caractéristiques organoleptiques, qui peuvent être néfastes à moyen terme. La présence de sucreries dans la bouche pourrait déclencher la production d’insuline, ce qui générerait un stress pancréatique.

Qu’est-ce que le sirop d’érable ?

Le sirop d’érable est un produit doré, visqueux, sucré et aromatique qui sert à sucrer les préparations culinaires. Il pourrait être comparé au miel ou à d’autres sirops végétaux, comme c’est le cas des sirops de fruits. Normalement, il est utilisé dans les recettes de confiserie ou de pâtisserie, bien qu’il puisse également être ajouté aux boissons, aux toasts et aux produits laitiers.

Sa préparation est assez simple. La première chose à faire est d’obtenir la sève du bois des érables. Pour ce faire, une incision est faite sur l’écorce du tronc et un seau est placé juste en dessous.

Au bout d’un moment, il se remplira d’un sirop épais. Le sirop est ensuite filtré et classé pour la saveur et la couleur avant la mise en bouteille. Vous pouvez même démarrer certains processus d’osmose inverse pour éliminer l’excès d’eau.

sirop d'agave

Il est important de noter qu’il existe plusieurs types de sirop d’érable. Les sirops de catégorie A sont de la plus haute qualité. Ils n’ont pratiquement aucune imperfection à l’intérieur. La couleur est uniforme et le goût très pur.

En général, ils présentent des caractéristiques organoleptiques très intenses. Ensuite, il faudrait parler de grade 0. Dans ce cas, il peut y avoir des impuretés ou une couleur un peu trouble ; la qualité est inférieure.

Enfin, il y a ceux appelés Substandard. Ceux-ci ressemblent plus à un sirop sucré en tant que tel, sans les notes de saveur et d’arôme typiques du sirop d’érable. C’est le produit de la plus basse qualité qui a pu subir un processus de raffinage intense.

Propriétés nutritionnelles du sirop d’érable

Le sirop d’érable est principalement composé de saccharose et d’eau. Pour cette raison, il a un impact significatif sur la glycémie. Il faut faire attention à cela, car il a été démontré que la consommation régulière de sucres simples augmente le risque de développer des pathologies métaboliques, comme le diabète de type 2. C’est ce qu’attestent des recherches publiées dans la revue Current Diabetes Reports.

Pour 100 grammes de produit, le sirop d’érable fournit environ 265 kcal, dont 67 % proviennent de glucides simples. Il est vrai que le sucre blanc a un index glycémique plus élevé, mais pour des raisons pratiques, l’impact des deux aliments sur le corps est assez similaire. Il ne faut abuser d’aucun d’entre eux pour assurer le bon fonctionnement du métabolisme à moyen terme.

Cependant, le sirop d’érable contient certains composés phytochimiques à capacité antioxydante. Ces éléments neutralisent la formation de radicaux libres et leur accumulation ultérieure dans les tissus de l’organisme, comme le confirme une étude publiée dans la revue Infectious Disorders Drug Targets. Cependant, cela ne suffira pas à compenser l’effet des sucres libres.

Sirop de sève comme antioxydant.
Faites attention à la qualité du sirop d’érable lorsque vous l’achetez.

Comment utiliser le sirop d’érable en cuisine ?

Le sirop d’érable est un produit qui peut améliorer le résultat final de nombreuses préparations sucrées. Il est intégré dans les recettes en remplacement d’autres édulcorants afin d’apporter des notes gustatives très caractéristiques.

Bien qu’il soit possible de le servir cru comme vinaigrette, il y a aussi la possibilité de l’utiliser dans différents plats qui passeront par des processus de cuisson. Il peut même avoir fière allure sur les produits qui seront cuits.

Bien sûr, nous devons garder à l’esprit qu’il s’agit d’un aliment au pouvoir sucrant supérieur au sucre. Par conséquent, la quantité utilisée dans les recettes doit être corrigée si elle est utilisée pour remplacer d’autres édulcorants. En règle générale, un total de 3/4 tasse de sirop d’érable doit être ajouté pour chaque tasse de sucre.

Lors du stockage de ce produit, il faut s’assurer qu’il est stocké dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière du soleil. Il peut avoir une longue durée de vie, voire supérieure à 2 ans. Bien sûr, lorsqu’il est ouvert, il est préférable de le conserver au réfrigérateur, dans la porte du réfrigérateur. Dans ces conditions, il se conserve un an sans problème.

Le sirop d’érable, un édulcorant très savoureux

Comme vous l’avez vu, le sirop d’érable est un édulcorant aux notes gustatives caractéristiques qui peut être excellent pour améliorer le résultat final de différents desserts.

Il est souvent utilisé mélangé avec du beurre, ajouté aux céréales, sous forme de garnitures et même dans le cadre du glaçage pour les plats salés tels que la viande rôtie. Sa durée de vie est longue et il existe différents types de qualités disponibles sur le marché.

Pour finir, rappelez-vous qu’il faut être modéré avec la présence de sucreries dans la ligne directrice. Ceux-ci ont généralement un impact sur la glycémie générant une surdemande au pancréas.

Il est vrai que si l’exercice physique est pratiqué de façon régulière, les dangers sont moindres, mais quand même, la consommation de ce type d’aliments doit être limitée. Il faut surtout regarder les étiquettes au cas où elles seraient d’origine industrielle pour écarter la présence de graisses trans.

Cela pourrait vous intéresser ...
Excès de sucre : les effets négatifs
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Excès de sucre : les effets négatifs

Découvrez ci-dessous les principaux effets négatifs d'un excès de sucre sur le cerveau et sur l'organisme. Vous serez surpris !