Le sucre peut affecter le cœur

Le glucose est nécessaire aux cellules.Sans lui, ces dernières ne peuvent pas vivre. Toutefois, le sucre peut affecter le cœur s'il est consommé en excès. Découvrez ici comment ces dégâts se développent.
Le sucre peut affecter le cœur

Dernière mise à jour : 13 septembre, 2022

La présence de glucides est répandue dans tous les régimes alimentaires du monde. C’est un élément très présent, notamment dans les pays industrialisés. Le problème est que le sucre peut affecter le cœur, même chez les personnes non diabétiques.

Traditionnellement, on pensait que le problème de l’hyperglycémie n’était une complication que pour les diabétiques. Toutefois, la réalité n’est pas si évidente. Lorsqu’on regarde de près la composition alimentaire de ce que l’on mange au quotidien, on s’aperçoit qu’un excès de sucre peut affecter le cœur.

Le glucose n’est pas isolé dans le métabolisme humain, mais participe avec les graisses et les protéines au mécanisme complexe de la vie cellulaire. De plus, tous les tissus dépendent du sucre d’une manière ou d’une autre, son action est donc répartie dans tout l’organisme.

À cela, il faut ajouter la pandémie d’obésité, qui est un facteur de risque accru lié à la consommation d’aliments ultra-transformés. Une grande partie de la nourriture que nous achetons est très sucrée, nous faisant ainsi consommer plus de kilocalories que nécessaires. Cela, à moyen terme, est mauvais pour la santé cardiovasculaire.

Le sucre ajouté peut affecter le cœur

Le sucre peut affecter le cœur lorsqu'il provient de produits ultra-transformés.
De nombreux produits industriels ultra-transformés contiennent des sucres nocifs pour la santé en général.

Les aliments contenant du sucre ajouté peuvent affecter le cœur plus rapidement qu’on ne le pense. Et ce supplément de douceur est difficile à éviter lors des courses au supermarché.

Une étude publiée dans la revue JAMA a mis en évidence le fait qu’une consommation élevée de sucre augmentait le risque cardiovasculaire. Plus précisément, le risque de décès dû à une cause cardiaque pour les personnes consommant plus de 17 % de l’énergie quotidienne est de 38 %.

Précisons que le sucre ajouté est celui qui est ajouté dans le processus de fabrication du produit. Autrement dit, ce supplément de douceur n’est pas naturel.

Par ailleurs, les personnes dont la consommation de sucres ajoutés est importante ont tendance à consommer moins de bonnes graisses. Le cholestérol HDL, à savoir le cholestérol qui assainit les artères et démultiplie le risque cardiologique, n’augmente donc pas.



Comment le sucre peut-il affecter le cœur ?

On sait que le sucre peut affecter le cœur lorsqu’il est consommé en excès et sous des formes ultra-transformées. Maintenant, comment fonctionne ce mécanisme intime qui se termine par des dommages ?

La théorie derrière le danger du sucre ajouté pour la santé cardiovasculaire est basée sur l’excès. Lorsque nous ingérons plus de glucose que nous ne pouvons en assimiler en peu de temps, cette molécule entraîne des complications.

Le glucose doit pénétrer dans les cellules pour que ces dernières puissent le convertir en énergie. Cette énergie déplace les circuits des cellules et nous permet de réaliser nos activités quotidiennes. S’il reste du sucre, le corps le stocke pour l’utiliser au moment où il en aura besoin.

Le problème réside dans le stockage excessif. L’une des formes de stockage correspondra à de la graisse, et cela mène au surpoids et à l’obésité.

Le rôle de l’insuline

De plus, l’excès de sucre circulant dans le sang incite le pancréas à produire plus d’insuline. L’effort que l’organe doit fournir est si grand que ses machines de production s’épuisent et deviennent incontrôlables. La personne passe alors par des périodes d’hyperinsulinémie, avec beaucoup d’insuline dans le sang, et d’hypoinsulinémie, avec peu d’insuline dans le sang.

L’insuline est un régulateur métabolique qui ne s’occupe pas seulement du glucose. Parmi ses fonctions, figure la régulation des lipides. Son dysfonctionnement fait ainsi monter les triglycérides et le mauvais cholestérol ou cholestérol LDL.

Tout cela ensemble, le résultat ultime est un risque cardiovasculaire accru. Nous arrivons au point où la personne a une glycémie quelque peu élevée, de nombreux triglycérides, un manque d’insuline et un excès de poids. Le cœur devient alors un organe cible pour un événement aigu.

Régime alimentaire pour la santé cardiaque.
Le régime alimentaire tourné vers le cœur doit ête basé sur les aliments frais et à faible teneur en sucre.



Que faire du sucre ?

Nous n’avons pas besoin d’être nutritionnistes pour apprendre à réguler le sucre ajouté dans l’alimentation. Il suffit de changer certaines habitudes pour protéger le cœur.

Il faut savoir que les glucides se divisent en deux formes :

  • Glucides simples : il s’agit du sucre que l’industrie alimentaire ajoute aux aliments.
  • Glucides complexes : ces glucides ont des effets bénéfiques pour la santé et peuvent être consommés en plus grande quantité que les glucides simples.

En matière de chiffres, un adulte devrait consommé entre 6 et 9 cuillères à soupe de sucre par jour. C’est considérablement moins que ce qui est ingéré en moyenne dans les pays industrialisés, où environ 22 cuillères à soupe sont consommées par jour.

Comme nous ne pouvons pas mesurer ces cuillères à soupe dans la vie de tous les jours, le mieux est de réduire la consommation de produits qui contiennent un supplément de sucre. Nous pouvons citer les sodas, les viennoiseries, les yaourts et les jus industriels, entre autres.

Moins de sucre pour plus de cœur

La décision de changer le régime alimentaire pour protéger la santé cardiovasculaire est nécessaire. Nous ne pouvons pas risquer silencieusement la qualité de vie en consommant des produits qui nous nuisent.

Vous le savez : le sucre peut affecter le cœur lorsqu’il est consommé en excès. Il est temps d’agir en conséquence et de prendre soin de vous.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment le stress affecte-t-il le coeur ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Comment le stress affecte-t-il le coeur ?

Les premières études sur l'impact du stress sur le coeur remontent à 20 ans. Comment le stress affecte-t-il le coeur et le reste ?



  • Yang, Quanhe, et al. “Added sugar intake and cardiovascular diseases mortality among US adults.” JAMA internal medicine 174.4 (2014): 516-524.
  • Otzet, I., et al. “Riesgo cardiovascular y metabolismo de la glucosa: acuerdos y discrepancias entre las clasificaciones OMS-85 y ADA-97.” Atención Primaria 29.4 (2002): 205-211.
  • Pinheiro, Ana Carolina, Fabiane Aparecida Canaan, and Rita de Cássia Gonçalves. “Insulemia, ingesta alimentaria y metabolismo energético.” Revista chilena de nutrición 35.1 (2008): 18-24.
  • García-Arias, Mario Ramón, et al. “Efecto cardiometabólico de los inhibidores del cotransportador sodio glucosa tipo 2 (SGLT2).” Medicina interna de México 34.6 (2019): 924-932.
  • Gabbai, Francis B., and Jesús Enrique Romero Baranzini. “Los inhibidores del cotransportador SGLT2 en el control del daño cardiovascular y renal asociado a la diabetes: un nuevo paradigma en el tratamiento del paciente diabético.” Acta Médica Grupo Ángeles 16.S1 (2018): 60-67.