Le syndrome du canal carpien : 5 astuces contre la douleur

Saviez-que les étirements et l'application de chaleur contribuaient à réduire les désagréments liés au syndrome canal carpien ?
Le syndrome du canal carpien : 5 astuces contre la douleur

Dernière mise à jour : 10 juin, 2021

Les douleurs du canal carpien peuvent avoir différentes causes. Un mouvement continu du poignet peut en outre provoquer cette inflammation gênante, comme cela arrive lorsque l’on utilise trop la souris de l’ordinateur.

Selon des sources fiables telles que la revue médicale American Family Physician, le traitement du canal carpien peut inclure des attelles, des corticostéroïdes, une thérapie physique, des ultrasons thérapeutiques et du yoga. Le choix entre une option ou une autre dépendra toutefois du diagnostic médical.

Par conséquent, bien que nous puissions recourir à certains exercices qui favorisent votre récupération, il est important de consulter le médecin et de suivre ses recommandations. Nous ne pouvons pas ignorer que, selon les cas, nous pouvons avoir besoin d’autres options thérapeutiques. Voyons ci-après 5 exercices efficaces.

Quelles sont les causes de la douleur du canal carpien ?

du canal carpien

Selon la Clinique Mayo, l’origine des douleurs du canal carpien est souvent le résultat de la somme de plusieurs facteurs :

  • Obésité.
  • Altérations de l’équilibre des fluides corporels.
  • Tension ou raideur dans les articulations et les tendons.
  • Tendance à souffrir d’inflammation due à la génétique, aux blessures, etc.
  • Mouvements ou positions répétitifs et continus avec la main et le poignet. Par exemple, lorsque vous travaillez avec un appareil spécifique, lorsque vous jouez d’un instrument de musique, lorsque vous utilisez la souris d’ordinateur ou lorsque vous utilisez le téléphone portable.

Exercices pour les douleurs du canal carpien

Selon les experts de l’Académie américaine des chirurgiens orthopédiques (AAOS), le médecin peut suggérer un programme d’exercices en cas de douleur du canal carpien. Ils aideront en effet à réduire la pression sur le nerf médian du poignet.

Maintenant, la Mayo Clinic souligne que, à eux seuls, ces exercices peuvent faire peu ou rien contre la douleur. De sorte qu’il est souvent conseillé de les compléter avec d’autres mesures thérapeutiques telles que des changements de comportement, des médicaments ou des attelles de poignet.

1. S’étirer avant, pendant et après

Si nous savons que nos douleurs du canal carpien résultent d’une même position ou d’un même mouvement de la main, nous devons effectuer chaque jour les étirements adéquats. Nous les ferons tout au long de la journée, si possible avant, pendant et après l’utilisation des poignets.

L’étirement principal consiste à mettre le bras en avant, à l’horizontale, et de lever la main perpendiculairement. Le geste est comme si on disait à quelqu’un d’arrêter. Nous remarquerons une gêne et une tension dans la main et le poignet, ce qui indiquera que nous les faisons correctement.

2. Mobilité et échauffement

Deuxièmement, nous devons faire un bref échauffement pour lutter contre la raideur. Nous y parviendrons avec des mouvements fluides qui couvrent toute la possibilité de positions des mains et des poignets.

Nous ferons tourner les poignets en cercles dans les deux sens pendant environ 1 minute. Nous essayerons que les cercles soient bien faits car l’amplitude des mouvements est généralement moindre lorsque nous avons une inflammation.

3. Massages thermiques

du canal carpien

Lorsque nous avons une inflammation aiguë à cause d’une contusion, par exemple, le froid aide à soulager cette inflammation. Lorsque l’inflammation est chronique, l’application de chaleur peut être utile. De cette façon, nous pouvons soulager la douleur du canal carpien.

Une façon très agréable de réchauffer la zone est de réaliser un massage ou un auto-massage des poignets que l’on peut faire le matin et le soir. Nous pouvons également appliquer des compresses. Nous recommandons d’utiliser de l’huile d’olive ou de sésame et, si nous le souhaitons, d’ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de gingembre ou de cannelle.

4. Bains de contrastes

Les bains de contraste chaud et froid sont un autre moyen de fournir de la température. Ils servent en effet à activer la circulation sanguine. Cette technique, pratiquée depuis l’Antiquité de différentes manières, s’utilise pour réduire l’inflammation et soulager la douleur.

Comment faire des bains de contraste ?

  • Deux récipients sont utilisés, l’un avec de l’eau froide et l’autre avec de l’eau chaude.
  • Immerger les mains et les poignets, jusqu’au coude si désiré, 30 secondes dans l’eau chaude et 15 secondes dans l’eau froide.
  • Effectuez cela au moins 3 minutes et répétez tout au long de la journée.
  • Réduisez la fréquence à mesure que la douleur s’atténue .

5. Balles anti-stress

L’un des exercices les plus courants que les physiothérapeutes incluent dans leurs routines de réadaptation sont les balles de pression. L’action de presser une simple balle en caoutchouc ou en mousse avec les mains aide à exercer les muscles et les tendons qui traversent le canal carpien.

Au fur et à mesure que nous reprenons force et mobilité dans la zone blessée, nous pouvons utiliser des balles plus dures. De cette façon , les muscles des doigts sont également sollicités et la raideur caractéristique qui accompagne les douleurs du canal carpien est combattue.

Les exercices sont un traitement d’appoint

Nous pouvons utiliser des exercices simples pour aider à soulager la douleur du canal carpien. Cependant, nous devons garder à l’esprit qu’ils ne suffisent pas à sa rééducation . Par conséquent, nous devons consulter le médecin pour recevoir un traitement plus complet.

Cela pourrait vous intéresser…

Cela pourrait vous intéresser ...
Crème régénératrice à l’Aloe vera facile à préparer
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Crème régénératrice à l’Aloe vera facile à préparer

Les propriétés régénératrices de l'Aloe vera et la malléabilité de son gel nous permettent de fabriquer une crème régénératrice maison



  • Mooar, P. A., Doherty, W. J., Murray, J. N., Pezold, R., & Sevarino, K. S. (2018). Management of Carpal Tunnel Syndrome. Journal of the American Academy of Orthopaedic Surgeons. https://doi.org/10.5435/JAAOS-D-17-00451
  • Duckworth, A. D., Jenkins, P. J., Roddam, P., Watts, A. C., Ring, D., & McEachan, J. E. (2013). Pain and carpal tunnel syndrome. Journal of Hand Surgery. https://doi.org/10.1016/j.jhsa.2013.05.027
  • Atroshi, I., Gummesson, C., Johnsson, R., Ornstein, E., Ranstam, J., & Rosen, I. (1999). Prevalence of Carpal Tunnel Syndrome. JAMA. https://doi.org/10.1001/jama.282.2.153
  • Lawrence, R. C., Felson, D. T., Helmick, C. G., Arnold, L. M., Choi, H., Deyo, R. A., … Wolfe, F. (2008). Estimates of the prevalence of arthritis and other rheumatic conditions in the United States. Part II. Arthritis and Rheumatism. https://doi.org/10.1002/art.23176
  • Padua, L., Coraci, D., Erra, C., Pazzaglia, C., Paolasso, I., Loreti, C., … Hobson-Webb, L. D. (2016). Carpal tunnel syndrome: clinical features, diagnosis, and management. The Lancet Neurology. https://doi.org/10.1016/S1474-4422(16)30231-9