Les alternatives au lactosérum et leurs avantages

3 juillet 2019
Le lactosérum contient des nutriments essentiels et bénéfiques pour notre organisme, éliminant, entre autres, l'excès de graisses saturées présentes dans le lait. Découvrez ses propriétés et ses élaborations.

Beaucoup de recettes américaines incorporent du buttermilk, appelé lactosérum, petit-lait ou encore babeurre. Cependant, il peut être assez difficile d’en trouver. Il devient donc nécessaire de trouver des alternatives à ce produit.

C’est pourquoi, dans la suite de cet article, nous allons vous présenter quelques substituts que vous pouvez utiliser pour remplacer cet ingrédient, ainsi que leurs principaux avantages et propriétés. Lisez ce qui suit et découvrons-les ensemble.

Quelques informations sur le lactosérum

bienfaits du lactosérum

Le lactosérum est un lait légèrement acide. L’acidité du lactosérum provient des acides qu’il contient, en particulier les acides lactiques, car les protéines de lactosérum sont légèrement caillées.

Il y a des décennies, lorsque le beurre était battu à la main, à la fin de ce processus, il restait un liquide. Ce liquide s’appelait babeurre ou lactosérum, mais contenait en fait moins de matière grasse butyrique que le beurre ordinaire.

En conclusion, le lactosérum est plus sain que le beurre ou la crème aigre. Aujourd’hui, les producteurs ajoutent des bactéries lactiques au lait écrémé ou faible en gras pour produire du lactosérum.

Lire aussi : Quel est le meilleur lait pour les enfants ?

Ses principales propriétés nutritionnelles

propriétés du lactosérum

C’est une excellente source de vitamines

Le lactosérum est une excellente source de vitamines du groupe B (B1, B6 et B12), essentielles au bon développement et au bon fonctionnement de l’organisme.

Ce composé est également riche en vitamines C et D qui servent à renforcer notre système immunitaire. Quelque chose à garder à l’esprit en hiver, lorsque nous sommes beaucoup plus exposés au rhume et à la grippe.

Il est très riche en minéraux

Une autre des propriétés les plus importantes du lactosérum est sa forte concentration en minéraux tels que le calcium, le phosphore, le potassium, le sodium, le manganèse et le magnésium, qui sont tous essentiels au bon fonctionnement de notre organisme.

Il a un faible indice de cholestérol

Enfin, il est à noter qu’il a un indice calorique assez faible. Sa consommation est donc recommandée à tous ceux qui souffrent d’une forte concentration de cholestérol LDL dans les artères et qui cherchent à dire adieu aux maladies cardiovasculaires comme l’hypertension.

Aussi, la consommation de lactosérum est recommandée à tous ceux qui veulent perdre quelques kilos de plus et cherchent à prendre soin de leur ligne, car, en général, il s’agit d’un composé hypocalorique.

Les bienfaits principaux du lactosérum

Comme vous l’avez déjà vu, tous les nutriments principaux du lactosérum nous aident à améliorer notre qualité de vie. Cet effet bénéfique se traduira plus tard par une série d’avantages assez significatifs. En voici un résumé :

  • Il est bénéfique pour notre flore intestinale. Il a été démontré qu’il agit comme un prébiotique puissant dans notre flore intestinale, ce qui le rend très bénéfique pour traiter certaines conditions comme la diarrhée ou la constipation
  • C’est un supplément parfait pour les athlètes. Il est aussi devenu un allié parfait pour la pratique sportive, car il favorise une meilleure synthèse des glucides qui deviendront par la suite de l’énergie. Une action nécessaire pour faire face à une longue journée ou pour faire un exercice de haute intensité
  • C’est un purificateur naturel. Sa haute teneur en acides aminés, comme la glutamine, aide à reconstituer les réserves détoxifiantes de notre foie

Lire aussi : 3 graisses saines pour augmenter votre masse musculaire

5  alternatives au lactosérum

1. Le bitartrate de potassium

Mesurer 1 cuillère 3/4 à café de bitartrate et 1 tasse de lait. Bien mélanger en battant et laisser reposer à température ambiante pendant 5 à 10 minutes, jusqu’à ce que le tout soit caillé. Remuer et réserver.

2. Le jus de citron

Ajouter une cuillère à soupe de jus de citron, 15 ml, à 250 ml de lait demi-écrémé ou écrémé. Laisser reposer le mélange à température ambiante pendant 5 à 10 minutes. Il ressemblera à du lait coupé ou à un yaourt très liquide. Remuez et c’est prêt.

3. Le yaourt

Dans un verre doseur, mélanger deux cuillères à soupe de lait avec suffisamment de yaourt nature pour produire une tasse. Lorsque le tout est brassé, il devient un substitut rapide du lactosérum.

4. La crème aigre

Si vous avez de la crème aigre sous la main, vous pouvez facilement préparer un substitut de lactosérum en délayant la crème sure avec un peu de lait, jusqu’à ce qu’elle ait la consistance du beurre. Remuer pour mélanger, puis utiliser.

5. Le vinaigre blanc ou vinaigre de pomme

Ajouter une cuillère à soupe de vinaigre blanc ou de pomme, 15 ml, à 250 ml de lait demi-écrémé ou écrémé. Laisser reposer le mélange à température ambiante pendant 5 à 10 minutes (il doit avoir l’air caillé). Remuez et c’est fini.

Ainsi, vous connaissez déjà les bienfaits du lactosérum et de ses substituts possibles pour les inclure dans votre alimentation quotidienne. Essayez-les et préparez une multitude de recettes dans lesquelles le lactosérum est un ingrédient indispensable.

 

  • J. Burgain, C. Gaiani, C. Cailliez-Grimal, C. Jeandel, J. Scher, Encapsulation of Lactobacillus rhamnosus GG in microparticles: Influence of casein to whey protein ratio on bacterial survival during digestion, Innovative Food Science & Emerging Technologies, Volume 19, 2013, Pages 233-242, ISSN 1466-8564,
    https://doi.org/10.1016/j.ifset.2013.04.012.
  • Poveda E, Elpidia. (2013). Suero lácteo, generalidades y potencial uso como fuente de calcio de alta biodisponibilidad. Revista chilena de nutrición40(4), 397-403. https://dx.doi.org/10.4067/S0717-75182013000400011
  • FAO AND WHO. Milk and milk products (2nd Edition). CODEX STANDARD FOR WHEY POWDERS. CodeX sTAN289-1995. 1995. Disponible en www.codexalimentarius.org/input/…/standards/184/CXS_289s.pdf. Consultado Diciembre 2012.
  •  De Wit, J. N. Nutritional and functional characteristics of whey proteins in food products. J Dairy Sci.1998; 81: 597-608.