Les boissons énergétiques : risques pour la santé

On les vend en disant qu'elles peuvent donner des ailes, permettre de vivre 28 heures ou libérer la bête qui est en vous. Elles ont de plus en plus de consommateurs mais aussi plus de voix qui réclament leur régulation et alertent sur le danger d'une consommation continue. Que devez-vous savoir à ce sujet ?
Les boissons énergétiques : risques pour la santé

Dernière mise à jour : 25 février, 2021

Les boissons énergétiques sont arrivées sur le marché il y a quelques décennies et leur consommation est clairement à la mode. Grâce aux publicités, nous pensons qu’elles peuvent nous aider dans des moments de fatigue ou pour l’augmentation de l’activité. Mais les boissons énergétiques sont-elles inoffensives ou impliquent-elles des risques pour la santé ?

Que sont les boissons énergétiques ?

Les boissons énergétiques n’ont pas encore de définition accordée par la communauté scientifique. Dans leur catégorie particulière, on retrouve toutes les boissons non alcoolisées qui contiennent de la caféine, de la taurine et des vitamines (surtout du groupe B). Elles se composent parfois d’autres ingrédients comme :

  • Ginkgo.
  • Ginseng.
  • Guarana.
  • Carnitine.
  • Glucoronolactone.

La dénomination de ces boissons est l’un des premiers problèmes qui se posent. Leur nom, leur publicité et les messages qu’ils transmettent peuvent être trompeurs.

L’EFSA elle-même (Agence Européenne de Sécurité Alimentaire) ne permet pas qu’on les présente comme des boissons qui peuvent renforcer le rendement physique et intellectuel. Le Parlement européen, lui, a interdit la possibilité de mettre un message publicitaire sur la santé sur ces types de boissons.

Il est important de ne pas confondre ce type de boissons avec des boissons isotoniques ou sportives.

Des boissons énergétiques ensemble.

Les boissons énergétiques sont ces boissons non alcoolisées qui contiennent des substances stimulantes comme la caféine, la taurine, le guarana, entre autres.

Quels effets ont-elles dans l’organisme ?

Les boissons énergétiques ont un effet énergisant et peuvent augmenter le rendement sportif. Cependant, leur utilisation fait aussi augmenter l’apparition d’effets secondaires négatifs.

Même si les principales marques fabricantes insistent sur la sécurité de leurs produits, des experts sanitaires, comme l’Organisation Mondiale de la Santé, préviennent qu’elles peuvent représenter un danger pour la santé publique.

Leur principal avertissement est que les enfants ne devraient pas en consommer et que, pour certains groupes de personnes, elles pourraient être potentiellement dangereuses :

  • Femmes enceintes.
  • Jeunes de moins de 18 ans.
  • Personnes très sensibles à la caféine.
  • Personnes qui prennent certains médicaments.

Principaux risques des boissons énergétiques

Les principaux risques des boissons énergétiques peuvent être résumés à travers les groupes suivants :

1. Effets cardiovasculaires

« Les boissons énergétiques avec de la caféine altèrent l’activité électrique du cœur et augmentent la pression artérielle ». Ceci est la principale conclusion d’une étude publiée par l’American Heart Association. On y évaluait l’impact d’une haute consommation de boissons énergétiques sur le système cardiovasculaire.

Dans cette même étude, on relie la consommation de boissons énergisantes avec un arrêt cardiaque et un infarctus du myocardeElles pourraient aussi être liées à un épaississement du sang.

Même si cette étude est probablement la plus récente, il existe davantage d’évidences scientifiques sur les effets nocifs des boissons énergétiques. À chaque fois, le système cardiovasculaire, avec le système nerveux, est le plus impacté.

2. Effets sur le système nerveux

Les effets adverses de la caféine sur le système nerveux apparaissent généralement avec des doses de 200 milligrammes et plus. Néanmoins, cela varie beaucoup selon les personnes. Pour nous faire une idée, certaines de ces boissons contiennent entre 100 et 200 milligrammes de caféine par unité.

Sans prendre en compte que la caféine est généralement accompagnée d’autres ingrédients stimulants qui pourraient renforcer son effet. Les symptômes peuvent inclure de l’anxiété, de l’agitation, de l’insomnie, des spasmes musculaires ou des périodes sans épuisement.

Une femme souffrant d'insomnie.

3. Effets liés au sucre

L’un des ingrédients principaux de presque toutes les boissons énergétiques est le sucre. La majorité de ces boissons contiennent plus de sucre que les sodas habituels. En moyenne, elles en contiennent entre 10 et 12 grammes pour 100 ml de boisson.

Si nous prenons en compte le fait qu’une canette contient 250 ml de boisson, nous parlons de 25-30 grammes de sucre par unité. Certaines marques commercialisent même des canettes d’un demi-litre, ce qui équivaudrait à environ 60 grammes de sucre. Ceci est bien au-dessus des quantités maximales recommandées par l’OMS : pas plus de 25 grammes chez les enfants et adolescents.

Les effets que produisent les sucres libres consommés de façon excessive sont de plus en plus connus. Chez les enfants, par exemple, ils sont directement liés à l’obésité et aux caries dentaires.

Par ailleurs, la consommation de sucre a été associée à l’apparition d’autres problèmes comme la résistance à l’insuline, le risque cardiovasculaire et l’empirement de certains indicateurs de santé comme les triglycérides et la pression artérielle.

Ceci peut vous intéresser : Comment le sucre affecte-t-il le cerveau ?

Que se passe-t-il avec les enfants ?

Les consommateurs les plus habituels de ce type de boissons sont les adolescents et les adultes jusqu’à 30 ans. Mais certaines données fournies par l’Agence Européenne de Sécurité Alimentaire en 2013 sont alarmantes :

Environ 18 % des enfants entre 3 et 10 ans étaient des consommateurs de boissons énergétiques. Et 16 % d’entre eux le faisaient de façon chronique. Plus concrètement, ils ingéraient environ 4 litres de boissons énergétiques par mois.

Les enfants sont particulièrement vulnérables aux risques que ces boissons impliquent. Ils ont un plus petit volume corporel et des routes métaboliques qui ne sont pas si développées. Par conséquent, ils sont plus sensibles à une intoxication par caféine.

L’EFSA assure d’ailleurs que l’on ne peut pas établir de quantités sûres de consommation de caféine chez les jeunes enfants. De nombreuses voix de spécialistes (nutritionnistes, pédiatres et associations médicales) réclament la régularisation de leur consommation.

Certains gouvernements, comme celui du Royaume-Uni, envisagent d’interdire la vente de boissons énergétiques aux moins de 16 ans. Nous devons nous dire qu’une seule canette de l’une de ces boissons serait comme donner trois cafés avec 12 cuillérées de sucre à un enfant.

enfant qui a mal à l'estomac

La consommation de boissons énergétiques est complètement déconseillée chez les enfants.

Boissons énergétiques et alcool : quels sont les risques ?

Les boissons énergétiques se consomment généralement toutes seules. Néanmoins, il arrive souvent de les mélanger avec de l’alcool. Et il est important de le souligner car ce mélange suppose un autre type de risques pour la santé.

Marczinski a observé, dans une étude effectuée en 2015des taux plus élevés de consommation excessive et de risque de dépendance à l’alcool quand celui-ci était consommé avec des boissons énergétiques. D’autres essais de laboratoire montrent qu’elles font augmenter le désir de boire plus d’alcool.

Cependant, le mélange d’alcool et de boissons énergétiques n’affecte pas seulement la quantité d’alcool que l’on consomme. Il augmente aussi la possibilité de voir les adolescents conduire après avoir bu. Ils ont aussi davantage tendance à adopter des comportements à risque. Le manque de coordination motrice génère une fausse confiance qui met leur sécurité en danger.

Maintenant que nous connaissons les problèmes liés aux boissons énergétiques, la meilleure recommandation est d’avoir une alimentation suffisante et saine pour fournir l’énergie et le bien-être nécessaires. Comme toujours, il faut être prudent avec la consommation de boissons et d’aliments qui peuvent altérer le fonctionnement normal du corps.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les 7 aliments énergétiques à consommer
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Les 7 aliments énergétiques à consommer

Découvrez les 7 aliments énergétiques naturels qui, de surcroit sont délicieux. Incluez-les à votre régime pour vous sentir beaucoup mieux.



  • American Heart Association. Energy drinks may increase risk of heart function abnormalities and blood pressure changes. May 29, 2019
  • Grasser EK et al. Cardio-and cerebrovascular responses to the energy drink Red Bull in young adults: a randomized cross over study. European Journal of Nutrition . Octubre 2014. 53(7):1561-71.
  • Grasser EK et al. Energy drinks and their impact on the cardiovascular system: potential mechanisms. Advances in Nutrition. Setiembre 2016. 7(5). Pp 950-960,
  • Perdan Curran C, Marczinski C. Taurine, caffeina and energy drinks: reviewing the risk to the adolescent brain. Birth Defects Research. Diciembre 2017. 1; 109(20):1640-48.
  • Sachin A. S et al. Impact of high volume energy drinks consumption on electrocardiographic and blood pressure parameters: A Randomized Trial. Journal of the American Heart Association. Mayo 2019. 8(11).
  • Zucconi S, et al. Gathering consumption data on specific consumer groups of energy drinks. European Food Safety Authority. 2013.
  • Marczinski, C. A., & Fillmore, M. T. (2015). Energy drinks mixed with alcohol: What are the risks? Nutrition Reviews72(S1), 98–107. https://doi.org/10.1111/nure.12127