Les causes des maux de ventre pendant la grossesse

10 juillet 2020
Pendant 9 mois, le corps d'une femme enceinte subit des changements et des pressions qui peuvent provoquer des douleurs. Il est important de les connaître pour savoir ce qui se passe.

Les maux de ventre pendant la grossesse sont très fréquents, surtout après le deuxième trimestre. Les causes de ces douleurs varient et, bien que parfois ils ne doivent pas être une source de préoccupation, ils sont parfois révélateurs de problèmes plus graves. C’est pourquoi il est bon de savoir comment identifier le type de douleur et en informer votre obstétricien.

Avec la grossesse, le corps de la femme subit de grands changements pour créer l’espace nécessaire pour porter le fœtus et lui fournir toutes les ressources vitales pour sa croissance. Ces ajustements peuvent parfois provoquer des maux de ventre. Il peut être difficile pour les mères de savoir s’il s’agit d’une douleur normale ou d’une complication. Voici les causes possibles des maux de ventre pendant la grossesse.

Les causes des maux de ventre pendant la grossesse

Douleur des ligaments ronds

Une femme enceinte qui a des maux de ventre

Les ligaments ronds vont de l’aine à l’utérus. Lorsque l’abdomen d’une femme se développe, ces ligaments s’étirent et peuvent provoquer des douleurs.

La douleur des ligaments ronds ressemble à un pincement aigü lorsque vous changez de position, vous sortez du lit ou même simplement lorsque vous toussez. La fatigue liée à l’activité physique rend également la douleur plus perceptible.

Cette douleur est normale et peut être atténuée en évitant les mouvements brusques, en courbant légèrement la taille lorsque l’on tousse ou éternue et en faisant des exercices d’étirement qui contribueront à rendre le ligament plus souple.

Cet article pourrait également vous intéresser : Grossesse : que signifient les saignement vaginaux ?

Gaz

Pendant la grossesse, une femme accumule plus de gaz que la normale en raison d’une production accrue de progestérone, ce qui entraîne une digestion plus lente.

La douleur provoquée par les gaz est aiguë et peut se déplacer. Les femmes la ressentent surtout dans l’abdomen, la poitrine, et parfois même dans le dos. Ces douleurs peuvent devenir plus fréquentes à mesure que la grossesse progresse en raison de la pression supplémentaire exercée par le fœtus en pleine croissance dans l’utérus.

La meilleure façon de réduire les douleurs dues aux gaz est de manger de plus petites portions plus souvent dans la journée et de faire de l’exercice. Votre médecin peut vous recommander certains médicaments anti-gaz pour réduire leur fréquence et leur intensité.

Constipation

La constipation pendant la grossesse peut provoquer des maux de ventre

La constipation est également une cause très fréquente de maux de ventre pendant la grossesse. Les changements hormonaux, les suppléments de vitamines et les ajustements du métabolisme peuvent rendre l’évacuation difficile.

Pour prévenir la constipation, il est conseillé d’augmenter les fibres dans l’alimentation, de faire de l’exercice, qui peut consister en de simples promenades, et d’augmenter la consommation d’eau. Les laxatifs doivent être recommandés par le médecin, car beaucoup sont contre-indiqués pendant la grossesse.

Lisez également : Le manque d’appétit pendant la grossesse

Les contractions de Braxton Hicks : la principale cause des maux de ventre pendant la grossesse

Il s’agit de contractions qui se produisent au cours du dernier trimestre de la grossesse, bien qu’elles ne signifient pas que le travail a commencé.

Les contractions de Braxton Hicks produisent la même douleur que les contractions de l’accouchement mais n’ont pas la même fréquence. Elles sont tout à fait normales et ne présentent aucun danger. Elles sont également connues sous le nom de contractions d’entraînement car elles préparent le corps en tonifiant les muscles utérins.

Pour soulager la douleur des contractions de Braxton Hicks, l’association américaine des femmes enceintes recommande de prendre des bains chauds, de boire de l’eau et de changer de position pour en trouver une plus confortable qui diminuera la douleur.

Grossesse extra-utérine

 

Il s’agit d’un état grave qui requiert une attention urgente. La grossesse ectopique se produit lorsque l’ovule fécondé se loge à l’extérieur de l’utérus, généralement dans les trompes de Fallope. Les grossesses extra-utérines nécessitent un traitement et un repos complet jusqu’à l’accouchement.

La douleur d’une grossesse extra-utérine est intense, aiguë, et reste à un endroit, le plus souvent dans l’abdomen ou le bassin. Elle peut s’accompagner de vomissements, d’étourdissements et de saignements vaginaux.

Fausse couche

Lorsque la grossesse se termine involontairement dans les 20 premières semaines. Les raisons de cette perte sont diverses et souvent difficiles à prévoir et à déterminer. La plupart des cas sont liés à des anomalies dans les chromosomes du fœtus ou à des dommages causés à l’ovule ou au sperme.

Elles se manifestent généralement par de fortes douleurs dorsales, des douleurs abdominales dues aux contractions et des sécrétions vaginales rosâtres. Lorsque ce problème survient, il doit être traité immédiatement pour éviter l’infection.

Autres raisons des maux de ventre pendant la grossesse

Il peut également y avoir des maux de ventre motivés par d’autres raisons qui n’ont rien à voir avec la grossesse, comme par exemple :

  • Calculs rénaux
  • Infections rénales
  • Pancréatite
  • Appendicite
  • Ulcères
  • Virus de l’estomac

Toutes ces affections doivent être traitées par un spécialiste, car bien qu’elles ne soient pas directement liées à la grossesse, elles peuvent représenter un risque pour la mère et le bébé si elles ne sont pas traitées.

 

  • Prenatal Care. In Danforth’s obstetrics and gynecology. Gibbs, R. (2008). 10th ed., p. 18.
  • Pregnancy: Body changes and discomforts: Constipation. womenshealth.gov/pregnancy/youre-pregnant-now-what/body-changes-and-discomforts
  • Pregnancy: Staying healthy and safe: When to call the doctor. (2017). womenshealth.gov/pregnancy/youre-pregnant-now-what/staying-healthy-and-saf
  • True vs false labor. (2016). my.clevelandclinic.org/health/articles/true-vs-false-labor