Les facteurs impliqués dans la migraine

Tout comme certains aliments peuvent déclencher des migraines, certains ingrédients peuvent nous aider à les contrôler.
Les facteurs impliqués dans la migraine
Valeria Sabater

Rédigé et vérifié par la psychologue Valeria Sabater.

Dernière mise à jour : 10 août, 2022

La migraine… Ceux qui en souffrent connaissent cette douleur sourde et intense qui survient d’un côté de la tête, qui peut atteindre un œil et même atteindre le cou… Qu’est-il possible de faire dans cette situation ? Existe-t-il un moyen de la contrôler, de l’atténuer ?

La migraine touche principalement les femmes et apparaît généralement entre 15 et 45 ans. Cette réalité peut réduire la qualité de vie des personnes, d’où les nombreuses recherches à ce sujet.

Ces recherches ont déterminé que les migraines ont leur origine dans certaines cellules nerveuses du cerveau, qui sont excitées par certains éléments, produisant alors des décharges semblables aux “vagues d’un lac”. Et il existe une série de conseils que nous pouvons prendre en compte pour y faire face.

1. Premier déclencheur : l’alimentation

La migraine est liée à une intolérance à l'histamine, présente dans les produits laitiers et les agrumes.
La migraine est liée à une intolérance à l’histamine, présente dans les produits laitiers et les agrumes.

 

L’enzyme DAO et l’histamine

Les personnes qui souffrent de migraines présentent une altération d’une enzyme digestive appelée DAO. Cette enzyme est responsable de la dégradation de tous les aliments contenant de l’histamine. En l’absence de cette enzyme, l’histamine s’accumule dans le corps, affectant alors directement les terminaisons nerveuses dans le cerveau.

Quels aliments faut-il éviter ?

  • Boissons alcoolisées
  • Fromage et tout produit laitier
  • Tout aliment transformé, fermenté ou mariné
  • Produits de boulangerie
  • Chocolat
  • Poisson fumé
  • Avocat, bananes, agrumes
  • Lentilles, pois chiches et haricots.
  • Dérivés de soja
  • Saucisses
  • Noix



2 Deuxième déclencheur : les stimuli externes

Évidemment, nous ne pouvons pas contrôler ces stimuli, mais au moins ils constituent un signal d’avertissement. Selon les experts, ces stimuli affectent les circuits nerveux du cerveau qui produisent cette douleur qui commence généralement par une “aura”. Les symptômes sont les suivants :

  • Changements brusques de température
  • Températures élevées associées à une humidité élevée
  • Lumières vives
  • Sons forts
  • Augmentation ou la diminution soudaine de la pression ambiante (par exemple dans un avion)
  • Certaines odeurs et parfums, parfois trop intenses

3. Troisième déclencheur : la physiologie

En plus de ce qui a déjà été mentionné ci-dessus concernant l’alimentation, vous devez également prendre en compte les aspects suivants qui peuvent provoquer l’apparition de migraines.

  • Mal dormir
  • Se coucher tard
  • Les efforts physiques, comme marcher beaucoup dans la journée, porter beaucoup de poids…
  • Douches ou bains très chauds
  • Certains médicaments, y compris les contraceptifs oraux
  • Changements hormonaux, tels que les règles

4 Quatrième déclencheur : les états émotionnels

Femme qui a mal à la tête.

C’est évident. Notre monde extérieur a toujours une corrélation avec notre santé psychique. Ainsi, les problèmes sont ces épées à double tranchant qui finissent toujours par se refléter dans une migraine. Et les personnes qui en souffrent présentent une sensibilité particulière dans certaines structures cérébrales où les vaisseaux sanguins se dilatent.

  • Préoccupation
  • Stress
  • Anxiété
  • États dépressifs



5. Les remèdes pour prévenir la migraine

Pour le moment, il y a une chose sur laquelle nous devons être clairs : pour le moment, la migraine n’est pas guérissable. Cependant, elle peut être traitée.

Parfois, elle est héréditaire, et nous devons donc apprendre à vivre avec en sachant quels sont les facteurs déclencheurs. Bien entendu, il est préférable d’aller chez le médecin et de suivre ses instructions. En attendant, vous pouvez suivre les conseils suivants :

  • Magnésium. C’est un minéral particulièrement indiqué pour prévenir les migraines grâce à son pouvoir relaxant, et sa capacité à soulager la surexcitation des nerfs. Vérifiez auprès de votre médecin quelle est la dose indiquée dans votre cas.
  • Vitamine B12. Les experts ont également conclu que la prise de vitamine B12 pourrait aider à soulager les migraines. Il est préférable de consulter un médecin ou un neurologue pour savoir quelle est la dose indiquée.
  • Oméga-3. Le rôle de cet acide gras dans la migraine a été étudié et, bien qu’il ne soit pas clair, il semble qu’il pourrait être bénéfique dans le traitement de la migraine. Il est préférable de consulter un spécialiste et de suivre ses instructions.
Cela pourrait vous intéresser ...
La caféine peut-elle déclencher des migraines ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
La caféine peut-elle déclencher des migraines ?

La consommation de caféine peut être liée à l'apparition de migraines, bien qu'il existe également des preuves de son effet analgésique.



  • Carod-Artal, F. J., Irimia, P., & Ezpeleta, D. (2012). Migraña crónica: definición, epidemiología, factores de riesgo y tratamiento. Rev Neurol, 54(1), 629-37.
  • Pascual, J. (2012). Migraña crónica: tratamiento. Rev Neurol, 54(Suppl 2), S31-8.
  • Zaninovic, V. (2001). Migrañas: fisiopatología y tratamiento. Colombia Médica, 32(2), 86-88.