Les fétiches sexuels : quelles en sont les causes ?

À moins que le fétiche ne conditionne la vie sexuelle de l’individu, c’est-à-dire que la personne est incapable de maintenir une relation sexuelle sans ce fétiche, le fétichisme n’est pas un trouble sexuel. De fait, avoir un fétiche sexuel est très commun et inoffensif.
Les fétiches sexuels : quelles en sont les causes ?

Dernière mise à jour : 06 septembre, 2021

Sous-vêtements, chaussures, cheveux, pieds… Et dans certains cas, la combinaison de plusieurs d’entre eux. Nombreux sont les objets ou parties du corps qui peuvent être des fétiches sexuels pour beaucoup de personnes. Cependant, savons-nous ce qui est à l’origine de ces fétiches ?

Les fétiches sexuels

Le fétichisme sexuel est une paraphilie basée sur l’excitation sexuelle intense à travers un objet inanimé (le fétiche). En principe, il ne s’agit pas d’un trouble, mais d’une simple manifestation de la sexualité de la personne.

En général, le comportement fétichiste est une « aide » dans le comportement sexuel normal qui n’est pas considéré comme un trouble. Il s’agit simplement d’un stimulus de plus dans une relation sexuelle satisfaisante. Il ne produit ni angoisse ni dysfonction, il ne fait que stimuler et exciter un peu plus.

Cependant, si le fétiche se convertit en un élément nécessaire pour l’excitation sexuelle, on peut considérer cela comme un trouble. En effet, le fétichisme est un problème quand il ne permet pas d’avoir une relation sexuelle normale : le fétiche ne doit pas limiter la vie sexuelle mais plutôt la compléter.

Fétichisme et paraphilie.
Les fétiches sexuels peuvent pimenter une pratique sexuelle normale et ainsi augmenter l’excitation sexuelle dans le couple.

Les causes du fétichisme

Beaucoup de théories ont tenté d’expliquer les causes du fétichisme. Cependant, aujourd’hui, il n’existe pas une théorie définitive. Parmi toutes ces théories, nous pouvons en souligner une : la théorie du conditionnement.

Nous vous recommandons de lire : Baisse de la libido : 5 clés pour la rebooster

Fétiches sexuels et théorie du conditionnement

Cette théorie semble expliquer la dynamique, ainsi que les causes de cette paraphilie. Selon la théorie du conditionnement, le fétichisme s’explique comme une réaction à un conditionnement qui est apparu pendant l’enfance.

Une expérience durant l’enfance aurait amené le fétichiste à développer une association entre le désir, l’excitation sexuelle et un objet déterminé. Cette association viendra avec l’âge adulte.

En effet, nous apprenons à reconnaître les caractéristiques sexuelles pendant l’enfance. L’association d’un objet à la vie sexuelle pourrait être la cause du fétichisme.

Cependant, pour d’autres, le fétichisme n’a pas tant à voir avec le conditionnement durant l’enfance, sinon pendant la puberté, notamment au moment où les pratiques de masturbation commencent.

Quand considère-t-on le fétichisme comme un trouble ?

Comme nous l’avons déjà indiqué, la majorité des personnes avec des fétiches sexuels ne remplissent pas les critères d’une personne souffrant d’un trouble sexuel. En effet, pour que le fétichisme soit considéré comme un trouble qui requiert une attention due, les conditions suivantes doivent être réunies :

  • Les fantaisies provoquant un mal-être chez la personne.
  • La personne manifeste une déficience fonctionnelle.
  • Le fétichisme est compulsif et obligatoire.
  • Le fétichisme a une influence très négative sur les relations de la personne.
  • Des pensées obsessionnelles apparaissent.
  • Les symptômes cités doivent être présents pendant une période d’au moins six mois.
La définition du fétichisme comme trouble sexuel.
Si l’excitation sexuelle dépend uniquement du fétiche, on peut considérer ce dernier comme un trouble.

Quels types de fétiches sexuels existent-ils ?

Puisque le fétichisme a généralement pour cause un conditionnement classique, comme nous l’avons vu plus haut, – un stimuli¡us sexuel a été associé à un objet ou une situation déterminée -, les fétiches sexuels sont nombreux et variés.

En réalité, n’importe quel objet peut être pourvu d’un caractère érotique et ainsi être associé au désir et à l’excitation sexuelle si les circonstances adéquates sont réunies. En d’autres termes, n’importe quel objet peut être un fétiche sexuel. Cependant, il est vrai qu’il existe certains fétiches sexuels communs. Parmi eux, figurent les suivants :

  • Podophilie (pieds)
  • Urolagnie (urine)
  • Rétifisme (chaussures)
  • Otophilie (oreilles)
  • Misophilie (sous-vêtements)
Stimulation et vie sexuelle avec les fétiches.
Certains fétiches peuvent aider la stimulation sexuelle du couple. Consulter un spécialiste sera toujours une bonne option en cas de doute.

En somme…

Pour finir, nous devons mettre le doigt sur la différence entre avoir un fétiche qui nous excite et avoir un trouble fétichiste. Pour cela, prenons un exemple : les sous-vêtements.

Le fait que cela nous excite d’observer tel ou tel type ou couleur de sous-vêtements dans notre couple n’a rien d’anormal et peut réellement favoriser les rapports sexuels si notre partenaire veut participer. Dans ce contexte, le fétiche est un stimulus sexuel de plus, ce qui est très désirable.

Cependant, si ce fétiche se convertit en une idée obsessionnelle et s’il ne peut pas y avoir un rapport sexuel sans la présence de l’objet, de toute évidence, nous sommes face à un trouble fétichiste qui doit être traité.

Si vous avez un fétiche innocent grâce auquel vous donnez une touche spéciale à vos relations, n’hésitez pas à en parler avec votre partenaire. En effet, la satisfaction sexuelle est un point réellement important au sein du couple.

Si, d’autre part, vous considérez que le fétiche est un problème, il est l’heure de faire appel à un spécialiste qui pourra vous aider à analyser et comprendre l’origine de sa cause, et vous guider pour revenir à une vie sexuelle normale et satisfaisante.

Cela pourrait vous intéresser ...
5 astuces pour stimuler le désir sexuel
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
5 astuces pour stimuler le désir sexuel

Stimuler le désir sexuel n'est pas qu'une affaire de plaisir, il en va aussi de notre santé et de notre équilibre émotionnel.