Les soins à domicile pour une personne atteinte de démence sénile

À mesure que nous vieillissons, certaines de nos capacités diminuent, affectant le fonctionnement physique et mental. Prendre soin d'une personne atteinte de démence sénile est un défi.
Les soins à domicile pour une personne atteinte de démence sénile

Dernière mise à jour : 16 septembre, 2022

Il y a beaucoup d’attention et de soins dont une personne atteinte de démence sénile a besoin à la maison. Pour cette raison, les membres de la famille du patient peuvent parfois se sentir dépassés ou confus.

Et il y a beaucoup de questions et d’aspects à régler, comme les médicaments, l’alimentation, la mobilité et l’heure du bain, par exemple.

Et s’il ne veut pas manger ou tombe ? Que faire s’il ne s’endort pas ?

Si un de vos parents ou tout autre proche dans cette situation, découvrez ici des conseils et des recommandations concernant la prise en charge des personnes atteintes de démence sénile. Cette situation est également difficile pour le patient.

Démence sénile : causes et symptômes

Bien que le terme de démence sénile soit obsolète en médecine, il est encore utilisé dans le vocabulaire courant. Ce concept fait référence à un tableau général de la détérioration cognitive associée au vieillissement.

Selon les recherches, les symptômes commencent généralement à 65 ans. Certains facteurs de risque peuvent déterminer son apparition, comme une carence en vitamines, des problèmes cardiovasculaires ou du système nerveux et d’autres maladies chroniques.

Voici les signes les plus courants :

  • Perte d’appétit
  • Manque d’hygiène personnelle
  • Comportements désinhibés
  • Tendance à l’isolement
  • Difficulté à communiquer
  • Oubli et distractions permanentes
  • Difficulté à maintenir sa concentration
  • Diminution des capacités de raisonnement
  • Irritabilité et sautes d’humeur soudaines
  • Augmentation progressive de la dépendance vis-à-vis des tiers

Si vous percevez que plusieurs de ces signes sont présents chez un parent âgé, il est conseillé d’aller chez le médecin pour faire un bilan général.



Démence sénile : les soins à domicile

Une fois le diagnostic confirmé, plusieurs actions doivent être réalisées en vue d’établir une routine de soins à domicile pour une personne atteinte de démence sénile. Et ce, à la fois pour prévenir les accidents et les problèmes de santé et pour assurer une bonne qualité de vie.

En ce sens, il est nécessaire d’intervenir dans certaines routines quotidiennes, tout en essayant de maintenir un équilibre en matière d’autonomie et sans affecter l’estime de soi. À cet égard, nous vous donnons quelques recommandations.

Troubles cognitifs et démence sénile chez une personne âgée.
Le diagnostic doit être posé par un professionnel, qui doit certifier qu’il existe des troubles cognitifs.

Informer les personnes à proximité

Afin de rechercher la collaboration et de trouver l’acceptation et la compréhension, ceux qui vivent à proximité et qui pourraient être affectés doivent être informés de la situation. Même s’il peut être embarrassant pour certaines personnes d’admettre qu’un membre de la famille a reçu un diagnostic de démence sénile, il est préférable d’en parler et de prévenir certains problèmes.

Adapter l’espace

Bien que les personnes âgées puissent faire preuve de résistance à l’heure de modifier l’intérieur de la maison où elles ont vécu toute leur vie, cela est généralement nécessaire :

  • Les portes et les fenêtres difficiles à ouvrir doivent être réparées, car la force musculaire se perd avec l’âge.
  • Un autre détail important, si vous vivez dans un appartement et qu’il y a des balcons, c’est de les fermer ou de les clôturer.



Habitudes, horaires et activités

Un calendrier d’activités structuré est utile pour un certain nombre de raisons. Cela aide la personne âgée à prendre soin d’elle-même et à se concentrer. Cependant, l’idéal est d’éviter de trop changer sa routine, car cela pourrait la décourager.

Ce qu’il faut faire, c’est fixer un panneau d’affichage dans un endroit visible, afin qu’elle se souvienne de ce qu’elle doit faire. Par exemple, prendre des médicaments à certains moments ou arroser les plantes.

La planification est indispensable dans le cas des personnes âgées qui vivent seules.

Ambiance familiale

Quelque chose qui aide beaucoup ces patients, pour ne pas se sentir perdus, c’est d’avoir des photos de famille sur les murs. En cas d’oubli au lever, des visages familiers pourraient atténuer leur anxiété. De même, ils devraient être autorisés à garder leurs objets, comme une chaise préférée.

Routine au lever

Pour ceux qui ne vivent pas seuls et qui éprouvent déjà des difficultés à prendre soin d’eux-mêmes, les soins à domicile comprennent l’aide au lever.

Si la personne souffre de mobilité réduite, elle devrait avoir une canne, des béquilles ou un fauteuil roulant à portée de main. Si elle peut se lever toute seule, un lit d’hôpital ou un point d’appui à proximité peuvent être utiles.

Un appareil de transmission du son près de son lit est un autre élément pertinent. Vous pourrez ainsi l’entendre si elle a besoin d’aide.

Déplacement

Si la personne n’a pas de problèmes de mobilité et se déplace dans la maison, il convient de garder les couloirs libres d’obstacles, car elle ne pourrait pas les voir ni y prêter attention.

De plus, vous devriez laisser quelques lumières allumées, au cas où la personne se lèverait la nuit. N’oubliez pas que les fractures de la hanche chez les personnes âgées sont assez courantes.

Salle de bains adaptée

La personne âgée peut aussi avoir besoin d’aide pour se laver. La salle de bains est un autre espace où les chutes peuvent se produire. À ces fins, il peut être nécessaire d’installer des barres d’appui, d’installer des tapis de caoutchouc et même d’enlever des marches.

Alimentation

La nourriture est l’un des aspects les plus compliqués des soins à domicile pour les personnes atteintes de démence sénile. D’une part, certaines personnes âgées souffrent d’une perte d’appétit ; d’autres, lorsqu’elles vivent seules, elles oublient qu’ils doivent manger ou boire de l’eau.

Dans certains cas, la déshydratation peut apparaître. À cet égard, certaines recherches indiquent que le risque de malnutrition est élevé dans ce groupe d’âge.

Il est suggéré d’établir un horaire de repas supervisé, pour s’assurer que la personne soit bien nourrie et hydratée.

Médicament

La prise en charge d’une personne atteinte de démence sénile nécessite de porter une attention particulière à la médication, notamment chez celles qui souffrent de certaines pathologies et sont sous traitement. Si la personne vit seule, des mécanismes devraient être mis en place pour lui rappeler de prendre un médicament à certains moments, ainsi que les doses.

De la même manière, il est recommandé de prévoir un étui hebodmadaire pour les pilules, afin d’éviter d’avoir le flacon à portée de main. Cela réduit le risque de surdosage.

Produits et articles dangereux

Comme pour les enfants, avec certaines personnes âgées atteintes de troubles cognitifs avancés, des précautions doivent être prises autour des objets dangereux. Cela comprend les couteaux, les ciseaux, les rasoirs et autres objets tranchants.

Il en est de même avec les allumettes. Les produits de nettoyage qui contiennent des toxines doivent également être stockés dans un endroit sûr.

Activité physique

Des promenades régulières lui feront du bien, si son état et la météo le permettent. De préférence, elle devrait se faire accompagner d’un soignant. Cela est bénéfique à la fois pour sa santé et son fonctionnement cognitif.

Socialisation

Il est nécessaire d’empêcher la personne atteinte de démence sénile de s’isoler, car cela contribue à augmenter la détérioration mentale. En ce sens, il est bon de lui parler, qu’elle participe à des activités familiales, que des amis lui rendent visite et, qu’à son tour, elle leur rende visite.

Les personnes âgées dans les tâches sociales.
La participation à des ateliers et à des réunions ralentit la détérioration cognitive, stimulant le champ social.

Soyez prudent lorsque vous sortez seul

Si le patient n’est pas en mesure de sortir seul, parce qu’il ne bouge pas ou ne voit pas très bien, il doit être accompagné pour éviter qu’il trébuche, ait un accident ou même se perde.

Loisirs stimulants

Certaines activités sont positives pour stimuler leur fonctionnement cognitif, exercer la mémoire et la concentration. Par exemple, il existe des jeux qui aident à stimuler l’esprit :

  • Jeu d’échecs
  • Dames
  • Sudoku
  • Cartes
  • Mandalas
  • Puzzle
  • Mots croisés

Gestion des comportements agressifs

Parfois, le patient peut afficher un comportement difficile, agressif ou colérique. Vous ne devez pas perdre votre sang-froid. Évitez de répondre avec colère.

Rappelez-vous que c’est quelque chose que vous verrez fréquemment si vous vous occupez d’une personne atteinte de démence sénile. Concernant la gestion de ces comportements, nous vous donnons les recommandations suivantes :

  • N’apportez pas de changements brusques à sa routine.
  • Essayez d’identifier ce qui la dérange ou l’effraie.
  • En cas de colère, essayez de diriger son attention vers un autre sujet.
  • Par-dessus tout, parlez doucement, évitez la confrontation et ne vous fâchez pas. Ce n’est pas contre vous.

Autres mesures générales de sécurité

Si la personne vit seule, elle doit disposer d’un téléphone convivial, dans lequel sont enregistrés les numéros les plus importants. Dans la mesure du possible, des systèmes de détection de fumée doivent être installés. Il est également conseillé d’enlever les serrures des salles de bains et des chambres pour éviter que la personne ne se retrouve enfermée.

Démence sénile : une aide professionnelle est essentielle

Si les épisodes d’agressivité sont très fréquents ou difficiles à gérer, vous devez vous adresser à un professionnel de la santé pour lui recommander les mesures à prendre, comme l’utilisation de certains médicaments ou la consommation d’infusions relaxantes.

Si vous êtes seul aux soins d’une personne atteinte de démence sénile, mais que vous sentez que la situation vous dépasse ou qu’elle est compliquée par votre travail, n’hésitez pas à demander de l’aide. Il y a des professionnels qui se rendent dans les foyers, les résidences et les centres de soins.

Cela pourrait vous intéresser ...
Prévenez la démence en évitant ces 4 habitudes néfastes
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Prévenez la démence en évitant ces 4 habitudes néfastes

Nous vous invitons ici à découvrir quelles sont les mauvaises habitudes à éviter pour prévenir la démence et certaines activités connexes.



  • Aquino Fernández J, Apaza Paucara J, Huaynoca N. Demencia Senil. Rev. Act. Clin. Med. 2012; 17: 846-850.
  • Budson A, Solomon P. Memory Loss, Alzheimer’s Disease, and Dementia. Philadelphia: Elsevier: 2022.
  • Collazo Álvarez H, Pérez Nápoles H, Boada Sala N. La fractura de cadera en la comunidad. MEDICIEGO. 2005; 11(Supl. 2). Disponible en: http://www.revmediciego.sld.cu/index.php/mediciego/article/view/2550/2748
  • Gonzalo L. Cuidadores y cuidados para los enfermos con demencia tipo Alzheimer. Rev Med Univ Navarra. 1997; 4(1): 67-70.
  • Guerrero Ballester Y. La demencia senil. Un acercamiento a su manejo y tratamiento. Primera Jornada Virtual de Psiquiatría 2020. Disponible en: http://jvirtualpsiquiatria2020.sld.cu/index.php/jvpsq/2020/paper/viewPaper/126
  • Pacurucu Ávila N, Rodríguez Sánchez D, Puente Arroyo A, et al. Factores asociados a la desnutrición en un grupo de adultos mayores en zonas rurales ecuatorianas. Archivos Venezolanos de Farmacología y Terapéutica. 2019; 38(6). Disponible en: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=55964142004