Les symptômes de la ménopause

1 novembre 2019
Les symptômes de la ménopause varient d'une femme à une autre. La plupart du temps, il est possible de soulager ces symptômes avec des méthodes simples qui s'avèrent très efficaces. Seulement dans certains cas, l'intervention d'un médecin spécialisé sera nécessaire.

Nombreuses sont les femmes pour qui les symptômes de la ménopause sont gênants. Mais la bonne nouvelle est qu’il est relativement simple de soulager ces symptômes. Les caractéristiques et l’intensité de ces symptômes varient d’une femme à autre, il ne faut pas donc pas généraliser la façon de les traiter.

En règle générale, la ménopause est le fruit du vieillissement normal du corps. Néanmoins, la ménopause peut aussi être la conséquence néfaste d’une maladie ou d’un traitement médical. Dans ces cas-là, la ménopause peut alors apparaître bien avant l’âge habituel.

Grosso modo, les symptômes de la ménopause apparaissent au fur et à mesure en fonction du manque progressif d’œstrogènes. Cette hormone est utilisée par différentes parties du corps, raison pour laquelle la diminution de cette hormone provoque l’apparition de symptômes qui peuvent s’avérer gênants. Néanmoins, comme nous le disions plus haut, dans la plupart des cas, ces symptômes peuvent être facilement traités.

La ménopause, qu’est-ce que c’est ?

Une femme âgée ayant les symptômes de la ménopause

La ménopause est un processus biologique qui concerne la femme, lequel a lieu entre 45 et 55 ans. L’âge d’apparition le plus commun de la ménopause est 51 ans. Ce processus donne lieu à une transformation hormonale dans le corps de la femme.

Lorsque les ovaires cessent de produire des œstrogènes, le processus de la ménopause commence. Dans le même temps, la production d’autres hormones de reproduction diminue telles que la progestérone, par exemple. Les conséquences de cette modification sont les suivantes : la femme cesse d’avoir ses règles et elle ne peut plus avoir d’enfants.

Il n’est alors pas étonnant que toutes ces transformations provoquent l’apparition de symptômes. Mais ces changements ne sont pas les seuls à exercer une influence :  les mauvaises habitudes influent également sur les caractéristiques de ces symptômes. C’est notamment le cas du tabagisme et du sédentarisme, deux habitudes néfastes qui aggravent les symptômes de la ménopause.

Cet article peut également vous intéresser : Santé des femmes : 8 symptômes à ne pas ignorer

Les étapes de la ménopause

Grosso modo, la ménopause comprend trois étapes : la préménopause, la périménopause et la postménopause. Voyons plus en détail en quoi consiste chacune de ces étapes :

  • La préménopause : c’est la phase qui précède la ménopause. Elle se caractérise par une irrégularité des cycles menstruels. Au cours de cette étape, il est possible que la femme présente d’autres symptômes de la ménopause tels que des sautes d’humeur et des bouffées de chaleur
  • La périménopause : la principale caractéristique de cette étape est la disparition des règles pendant une période continue d’au moins un an. Cela veut dire que si pendant ce laps de temps la femme a des saignements occasionnels, on estime qu’elle est encore en phase de préménopause
  • La post-ménopause : suite à l’arrêt des cycles menstruels, la femme entre dans la phase de postménopause. Au cours de cette phase, les symptômes de la ménopause sont plus évidents et plus sévères

Les principaux symptômes de la ménopause

Les symptômes de la ménopause chez la femme

Le principal symptôme de la ménopause est l’irrégularité de la menstruation. Les règles cessent d’être régulières et leurs caractéristiques habituelles changent. Elles peuvent disparaître pendant un temps et ensuite revenir. Les caractéristiques du saignement ont également tendance à être différentes.

Les autres symptômes de la ménopause sont les suivants :

  • Changements métaboliques : ces changements correspondent essentiellement à un gain de graisse. Chez certaines femmes, ces changements entraînent une prise de poids ; chez d’autres, la graisse est distribuée dans tout le corps. Cette prise de poids augmente le risque de diabète et de problèmes cardiovasculaires
  • Bouffées de chaleur : ce sont les symptômes de la ménopause les plus caractéristiques. La femme a des accès de chaleur soudains qui se produisent généralement pendant la nuit, ce qui peut affecter la qualité du sommeil. Ces symptômes sont présents pendant cinq ans
  • Ostéoporose : cette affection des os augmente la décalcification des os ainsi que la réduction de masse osseuse. Cela favorise le risque de fractures et de lésions en général
  • Sécheresse vaginale : la diminution et ensuite l’absence d’œstrogènes favorisent l’affaiblissement de la lubrification vaginale. Pour cette raison, il est possible que la femme ressente des désagréments pendant les rapports sexuels
  • Incontinence : nombreuses sont les femmes qui reportent une perte de contrôle sur la vessie. Ce manque de contrôle fait qu’elles rencontrent des difficultés à l’heure de retenir l’urine avant d’arriver aux toilettes

Cet article peut également vous intéresser : La cinquantaine, un âge formidable pour les femmes

Les autres symptômes

Les sautes d’humeur sont fréquentes chez les femmes ménopausées. Bien qu’il n’y ait encore aucune certitude sur le sujet, tout indique que cela se doit à l’impact provoqué par la ménopause. Ces sautes d’humeur favorisent la crainte de tomber malade et les pensées sur la mort.

Les changements que subit le corps entraînent une instabilité de l’identité individuelle. Plusieurs traits féminins sont moins accentués, ce qui laisse la femme perplexe. Cette étape coïncide, qui plus est, avec le départ des enfants de la maison et la perte d’êtres proches comme les parents.

Il est aussi normal que le désir sexuel diminue pendant la ménopause. Tous ces changements sont parfois perçus comme accablants. Il se peut aussi que les femmes ressentent de la douleur pendant les rapports sexuels.

Si ces symptômes sont très marqués, l’idéal est de suivre une thérapie psychologique afin de construire une nouvelle perspective plus saine et ainsi mieux gérer cette nouvelle étape de vie.

 

  • de Cetina, T. C. (2006). Los síntomas en la menopausia. Revista de Endocrinología y nutrición, 14(3), 141-148.
  • Davis, S. R., Castelo-Branco, C., Chedraui, P., Lumsden, M. A., Nappi, R. E., Shah, D., & Villaseca, P. (2012, October). Understanding weight gain at menopause. Climacteric. https://doi.org/10.3109/13697137.2012.707385
  • Potter, B., Schrager, S., Dalby, J., Torell, E., & Hampton, A. (2018, December 1). Menopause. Primary Care – Clinics in Office Practice. W.B. Saunders. https://doi.org/10.1016/j.pop.2018.08.001
  • Ayers, B. N., Forshaw, M. J., & Hunter, M. S. (2011). The menopause. Psychologist24(5), 348–352.
  • Reid, R., Abramson, B. L., Blake, J., Desindes, S., Dodin, S., Johnston, S., … Soares, C. N. (2014). Managing Menopause. Journal of Obstetrics and Gynaecology Canada36(9), 830–833. https://doi.org/10.1016/S1701-2163(15)30487-4