Loi du silence : qu'est-ce que c'est et comment y faire face ?

Si vous avez déjà vécu avec quelqu'un qui ne vous adressait pas la parole pendant une semaine, par exemple, vous avez alors été victime de la loi du silence. En quoi consiste-t-elle et comment éviter qu'elle ne nous affecte ?
Loi du silence : qu'est-ce que c'est et comment y faire face ?

Dernière mise à jour : 11 janvier, 2023

Quelqu’un que vous aimez et avec qui vous vivez s’est-il mis en colère contre vous et a cessé de vous parler pendant quelques jours ? Avez-vous tenté de communiquer avec cette personne et cette dernière vous a ignoré comme si vous n’étiez pas à ses côtés. C’est une situation très douloureuse, dommageable pour la relation et qui génère une grande frustration. Cette situation a un nom : la loi du silence. Voyons en quoi cette loi consiste.

La loi du silence est une forme de violence psychologique. La normalisation de ce type de comportement n’est pas du tout saine, quel que soit le type de relation.

Qu’est-ce que la loi du silence ?

Après cette brève introduction, nous pouvons dire que la loi du silence est cette situation dans laquelle une personne en ignore une autre pendant plusieurs jours ou semaines parce qu’elle est en colère. C’est un comportement intériorisé, considéré comme normal par la personne qui l’adopte. Parfois, ce comportement a été appris indirectement par l’un des parents.

Par la loi du silence, la personne montre à l’autre qu’elle est en colère. C’est aussi une forme de punition.

Cette façon de gérer un conflit n’est pas très efficace, puisque la communication est la clé dans une telle situation.

Le couple applique la loi de la glace.
La loi du silence n’est pas un moyen de résoudre les conflits. Au contraire, elle les renforce.



[/atomik -lu-aussi ]

Quelles sont les conséquences d’ignorer l’autre ?

Ignorer quelqu’un qui vit sous le même toit pendant des jours ou des semaines est très douloureux pour la victime. Les conséquences de cette situation ont été recueillies dans cette étude. Nous en avons compilé quelques-unes ci-dessous :

  • La loi du silence est un manque de respect : prétendre qu’une autre personne n’existe pas est un manque de respect qui ne peut être toléré dans aucun type de relation. Cela met en évidence une attitude toxique, et donc une relation potentiellement toxique.
  • Elle nuit à l’estime de soi et à la confiance : ceux qui souffrent de la loi du silence peuvent se sentir sans défenses, et se rabaissent pour que la communication reprenne. Cette situation a donc un impact direct sur l’estime de soi.
  • Cette situation affecte la coexistence : vivre avec quelqu’un qui pratique la loi du silence est un problème. Au fil du temps, cette coexistence sera difficile, au point que la relation se fissurera jusqu’à ce qu’elle soit complètement rompue.
  • Elle affecte le bonheur : le foyer doit être perçu comme un espace sûr où l’on peut se réfugier. Lorsqu’un membre du foyer pratique la loi du silence, ce n’est plus le cas.



[/atomik -lu-aussi ]

Que faire lorsqu’une personne pratique la loi du silence ?

Il est essentiel de faire face à la réalité et d’agir pour empêcher que cette situation n’affecte l’estime de soi, le bonheur, la confiance et le bien-être. D’autant plus qu’un diagnostic d’anxiété ou de stress peut s’aggraver dans un tel contexte.

La première chose est de tenter d’en parler lors d’un moment calme. Il convient alors de s’affirmer.

Mais que faire si l’autre se ferme et ne veut rien savoir ? Dans ce cas de figure, la deuxième alternative est de fixer des limites. Par exemple, si le ton monte et que la conversation se transforme en dispute, il est important de le souligner. Par exemple : “Je pense qu’on s’emporte, reprenons la conversation lorsque la tension sera redescendue”.

La troisième option est de mettre fin à la coexistence. Parfois, il est préférable de vivre séparément, notamment dans le cas d’une relation fraternelle, par exemple.

Arrêtez la loi de la glace.
La loi du silence affecte la santé mentale.

Peut-on travailler cela en thérapie ?

Il est possible de travailler sur cette attitude en thérapie. Cependant, pour que les résultats soient fructueux, la personne qui la pratique doit être consciente que ce qu’elle fait n’est pas une façon saine de résoudre un conflit. Autrement, il lui sera très difficile de profiter de l’aide.

Les conséquences sont graves. Nous pouvons tous adopter des attitudes toxiques apprises ou dérivées d’une mauvaise gestion émotionnelle.

La loi du silence est une attitude passive-agressive plus fréquente qu’on ne le pense. Or, celle-ci ne devrait pas être normalisée.

Cela pourrait vous intéresser ...
4 types de relation amoureuse
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
4 types de relation amoureuse

Tout au long de la vie, nous avons des relations amoureuses de différents types. Découvrez ici quels sont les 4 types de relation amoureuse.



  • Pinto Tapia, Bismarck. (2005). COLISIÓN, COLUSIÓN Y COMPLEMENTARIEDAD EN LAS RELACIONES CONYUGALES. Ajayu Órgano de Difusión Científica del Departamento de Psicología UCBSP3(1), 57-85. Recuperado en 31 de agosto de 2022, de http://www.scielo.org.bo/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S2077-21612005000100004&lng=es&tlng=es.

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.