Maladies d’origine hydrique ou transmises par l’eau

17 avril 2021
Les maladies d'origine hydrique les plus connues sont le choléra, le typhus et la dysenterie.

Actuellement, dans le monde dans lequel nous vivons, il nous est difficile de concevoir l’idée qu’il y a des endroits où l’eau n’apparaît pas avec le simple geste d’ouvrir le robinet. Et, ce qui est pire, nous avons oublié qu’il existe de nombreuses maladies transmises par l’eau en raison de sa mauvaise qualité.

Malheureusement, bien que nous ne soyons pas au courant de ces données, on estime que 250 000 personnes ou plus meurent chaque année à cause de maladies transmises par l’eau. Cela est dû au fait que près de 30 % de la population mondiale n’a pas accès à une eau propre et de qualité.

Nous avons souvent tendance à parler de la pénurie d’eau potable et de la déshydratation dans des endroits comme l’Afrique. Cependant, nous ne nous souvenons pas que ce même problème a également des conséquences indirectes, telles que des infections dérivées de l’utilisation d’eau contaminée.

Par conséquent, dans cet article, nous voulons mentionner les maladies d’origine hydrique les plus pertinentes. Nous devons en être conscients et faire une utilisation plus efficace et plus économe de l’eau.

Quelles sont les maladies d’origine hydrique ?

Les maladies d’origine hydrique sont dues au manque de procédures d’assainissement pour ces eaux. Dans de nombreux endroits, l’eau utilisée contient des résidus fécaux. Dans d’autres, elle contient une forte concentration de produits chimiques nocifs pour la santé.

La plupart des maladies sont causées par la présence de micro-organismes dans ces eaux. Ceci, ajouté au fait que ce sont souvent des endroits où les soins de santé sont inefficaces, finit par causer la mort d’un grand nombre de personnes.

Premièrement, la pathologie la plus fréquemment associée à l’eau est la diarrhée. La diarrhée aiguë peut être causée par une grande variété de micro-organismes. Le problème dans ces cas est que les selles évacuent encore plus de liquides et d’électrolytes.

Les épisodes de diarrhée sont plus graves chez les enfants. Elle provoque souvent une déshydratation, qui peut être mortelle si elle n’est pas traitée rapidement. Actuellement, il existe des préparations en sachets avec les électrolytes nécessaires pour se réhydrater dans ces cas. Les ONG essaient de distribuer ces produits dans les pays les plus démunis.

Le choléra est une autre des maladies les plus connues. C’est une infection par la bactérie Vibrio cholerae, qui a produit de fortes épidémies tout au long de l’histoire. La maladie consiste en une diarrhée sévère et des vomissements. En fin de compte, cela peut également conduire à la déshydratation et à la mort.

Cet article pourrait aussi vous intéresser : Régime et déshydratation : ce que vous devez prendre en compte

Autres maladies d’origine hydrique

Le paludisme est une maladie qui se transmet en fait par la piqûre d’un moustique. Cependant, elle est considérée comme liée à l’eau. En effet, ce type de moustique ne vit que dans des zones où l’eau stagne et est de mauvaise qualité.

La dysenterie est également associée à l’eau contaminée par des bactéries. Elle provoque une diarrhée très agressive qui touche principalement les enfants. Quelque chose de similaire se produit avec le typhus et la fièvre typhoïde. Toutes sont liées à l’ingestion d’eau contaminée.

Maladies produites par contact avec l’eau

Bien que nous n’associions ce type de maladie qu’à la consommation d’eau contaminée, ce n’est vraiment ce qui se produit. Il existe certaines pathologies dues au simple fait de se baigner dans des lacs ou rivières infestés de certains microorganismes. Par exemple, la schistosomiase.

Schistosomiase est une des maladies d’origine hydrique.

La schistosomiase est une infection causée par des parasites qui pénètrent dans l’organisme par la peau. Elle est courante dans les zones où les gens utilisent des endroits pour se laver comme les lacs ou les étangs. La même chose se produit avec le trachome, qui consiste en une infection oculaire due au contact avec ce type d’eau.

De même, les maladies peuvent être causées par la consommation d’aliments cultivés avec une eau pauvre. En fait, la contamination de certains légumes qui ont été arrosés avec de l’eau fécale est très courant.

Découvrez aussi : Les parasites alimentaires les plus communs

En conclusion

Les maladies d’origine hydrique sont innombrables. Le plus gros problème est qu’à ce jour, nous ne connaissons pas la gravité et l’incidence que ce problème mondial continue d’avoir. Par conséquent, il est très important que nous en prenions conscience.

Nous devons ainsi faire une utilisation responsable et efficace de l’eau. De plus, nous devons être prudents lorsque nous voyageons dans des régions où les conditions ne sont pas aussi bonnes que dans notre pays.

  • Rodríguez Miranda, J. P., García-Ubaque, C. A., & García-Ubaque, J. C. (2016). Enfermedades transmitidas por el agua y saneamiento básico en Colombia Waterborne diseases and basic sanitation in Colombia. Rev. Salud Pública, 18(5), 738–745. https://doi.org/10.15446/rsap.v18n5.54869
  • Enfermedades transmitidas por el agua contaminada | Ingredientes que Suman. (n.d.). Retrieved December 11, 2019, from https://blog.oxfamintermon.org/enfermedades-transmitidas-por-el-agua-contaminada/
  • OMS | Enfermedades transmitidas por el agua. (2017). WHO.