Mélanome oculaire : symptômes et causes

Le mélanome oculaire est une maladie chronique qui affecte l'oeil. Même s'il peut passer inaperçu au début, avec le temps, il entraîne des problèmes de vision ainsi que la cécité. Découvrez-en davantage.
Mélanome oculaire : symptômes et causes

Dernière mise à jour : 01 juin, 2021

Le mélanome est un type de cancer qui a lieu dans les cellules appelées mélanocytes, responsables de la production du pigment qui donne sa couleur à la peau, les yeux et les cheveux. Comment se développe le mélanome oculaire ? Comment le détecter ? Quels sont ses symptômes les plus caractéristiques ?

Qu’est-ce que le mélanome oculaire ?

Tel que son nom l’indique, le mélanome oculaire est un type de mélanome qui affecte l’oeil.

Par ailleurs, l’oeil se compose de nombreuses parties. Ce type de mélanome reçoit donc son nom en fonction de la zone oculaire touchée.

Lorsque le mélanome oculaire affecte l’uvée, la couche de l’oeil chargée de transporter le sang à l’intérieur de cet organe, il se nomme mélanome uvéal. Ce dernier représente 85 % des cas de mélanome oculaire dans le monde. Il touche environ 6 personnes pour chaque million d’habitants.

Causes du mélanome oculaire

De nos jours, les mécanismes à l’origine de ce type de cancer ne sont pas complètement élucidés. Cependant, il existe des facteurs de risque associés au développement de cette maladie. Nous pouvons citer les suivants :

  • Couleur de la peau (98 % des cas surviennent chez des personnes à la peau claire).
  • Couleur claire de l’iris (liée à des mutations génétiques qui prédisposent à souffrir d’un certain type de mélanome).
  • Présence de grains de beauté atypiques sur la peau.

On pense aussi que l’âge avancé (plus de 70 ans) joue un rôle important dans l’apparition de cette maladie. Par ailleurs, certaines maladies sont associées à ce type de cancer :

  • Mélanocytose oculodermique.
  • Neurofibromatose de type 1.
  • Syndrome de Li-Fraumeni.
  • Mélanome dans toute autre partie du corps (risque de métastases au globe oculaire).
Examen de l'oeil.

“Dans de nombreux cas, le mélanome oculaire se manifeste sans symptômes. Par conséquent, il est souvent détecté lors d’examens à cause de la suspicion d’un trouble oculaire.”

Symptômes et diagnostic

Il est difficile d’établir une norme concernant les symptômes de cette pathologie. La manifestation des symptômes varie en fonction de la localisation de la lésion oculaire. D’autre part, le plus souvent, les personnes affectées ne présentent aucun symptôme.

En présence de symptômes, ceux-ci sont généralement liés à l’affectation de la rétine, et provoquent une perte de la vision, des flashs ou des lumières dans les yeux, ainsi que des anomalies du champ visuel.

Par ailleurs, le mélanome oculaire n’est pas associé à la douleur. A moins qu’il s’étende aux structures qui entourent l’oeil, augmentant ainsi la pression oculaire et provoquant une inflammation.

Etant donné que les symptômes sont encore imprécis, le diagnostic du mélanome oculaire est généralement fortuit. Autrement dit, il est souvent découvert lors d’examens oculaires de routine ou de visites chez l’ophtalmologue en raison de la suspicion d’une affection oculaire.

En cas de suspicion de mélanome oculaire, le diagnostic est généralement assisté par une échographie oculaire qui permet de confirmer la maladie dans 95 % des cas.

Traitement du mélanome oculaire

Auparavant, ce cancer était traité par énucléation de l’oeil (extirpation) de la personne affectée. De nos jours, cette pratique n’est pas utilisée grâce aux progrès des traitements oncologiques.

La radiothérapie et la chimiothérapie ciblée ont permis de préserver le globe oculaire dans 90 % des cas. Néanmoins, les radiations élevées peuvent causer des dommages ou une perte de la vision à cause de l’affectation de la rétine et du nerf optique.

Par ailleurs, la thérapie photodynamique est prometteuse pour résoudre ce mélanome. Cependant, elle n’est pas encore totalement acceptée en raison d’un manque de données justificatives.

Echographie oculaire.

Atteinte des autres organes et survie

L’une des plus grandes préoccupations des personnes souffrant d’un mélanome oculaire est la probabilité, après la guérison, de l’apparition du cancer dans une autre partie du corps.

Selon une étude présentée en 2009, entre 25 et 33 % des patients ayant souffert d’un mélanome oculaire reçoivent un diagnostic d’un cancer métastasique dans les 10 années qui suivent. Dans ce cas, le foie est l’organe le plus affecté par les métastases.

Si certains experts préconisent des examens de routine tous les 4 à 6 mois pour la détection précoce de métastasesd’autres pensent que cette mesure n’a aucun impact. En effet, des études ont montré que la détection précoce du cancer métastasique n’est pas associée à une amélioration de la survie du patient.

Enfin, les patients souffrant de mélanome oculaire présentent un taux de survie relativement bon, avec un pourcentage entre 70 et 80 %, 5 ans après le diagnostic.

Cela pourrait vous intéresser ...
Changements de la couleur des yeux, est-ce inquiétant ?
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Changements de la couleur des yeux, est-ce inquiétant ?

Les changements de couleur des yeux peuvent apparaître sans qu'on le veuille. Quelles sont les causes et les maladies sous-jacentes ?