Méthodes dangereuses pour perdre du poids

Les experts en nutrition s'opposent à certaines "modes" ou "tendances" pour perdre du poids. Quelles sont les façons dangereuses de maigrir ? Découvrez-le dans cet article.
Méthodes dangereuses pour perdre du poids

Dernière mise à jour : 13 mars, 2021

Le meilleur moyen de combattre les kilos superflus est d’adopter une routine d’exercice régulier et de suivre une alimentation saine. L’alimentation doit effectivement se composer de chacun des nutriments, dans leur juste mesure. Cependant, certaines personnes ignorent ces bonnes habitudes et optent pour des méthodes peu saines et dangereuses de perdre du poids.

La plupart des experts en nutrition s’opposent à l’idée de perdre du poids avec des régimes stricts et restrictifs. D’autant plus que ces régimes privent l’organisme de nutriments essentiels à son bon fonctionnement. Dans cet article, nous détaillons davantage ce sujet.

Vous souhaitez perdre du poids ?

Il existe des moyens sains et des moyens moins sains de maigrir. Les statistiques montrent qu’une alimentation à base de fruits et de légumes, pauvre en graisses et en sucre raffiné, combinée à la pratique d’exercice régulier, permet de perdre du poids et, surtout, de le maintenir dans le temps.

Une femme qui mesure sa taille.

Dans leur quête pour maigrir en peu de temps, certaines personnes exposent leur santé. Il est important de savoir identifier les formes dangereuses de perdre du poids. Néanmoins, de plus en plus de personnes cherchent à maigrir rapidement et avec peu d’efforts. 

Seulement, une pratique dangereuse peut conduire à des habitudes malsaines. Et la personne finit, la plupart du temps, par reprendre le poids perdu, en plus de quelques kilos supplémentaires qui viennent se greffer.

Méthodes dangereuses de perdre du poids

Voulez-vous connaître les pratiques néfastes dont nous venons de parler ? Voici une liste des plus connues. Evitez fortement leur application.

Utiliser des brûleurs de graisse

Cette “mode” trompeuse encourage l’usage de substances chimiques et de plantes qui auraient l’effet de “brûler la graisse”. Mais le problème c’est qu’il n’existe aucune étude qui prouve leur efficacité. 

L’éphédra ou ma Huang, par exemple, fut interdite en 2004. Selon une étude réalisée par plusieurs chercheurs de l’Université de Californie, elle est capable de causer des attaques cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, des crises d’hypertension ainsi que des convulsions.

Manger du coton

Voici une autre méthode qui n’a aucun sens, et qui est également dangereuse. Elle consiste à avaler des morceaux de coton trempés dans un liquide, comme du jus d’orange. La croyance prétend que le coton occupe de l’espace dans l’estomac et apporte une sensation de satiété.

Comme l’explique parfaitement un article de la Bibliothèque Nationale de Médecine des Etats-Unisil se forme des bézoards, ou des boules de matière étrangère, qui peuvent entraîner des obstructions intestinales. C’est la même chose lorsque l’on consomme des cheveux ou des végétaux secs.

Le patch à coudre sur la langue

Il s’agit d’une méthode absurde proposée et pratiquée par un chirurgien en Californie, le Dr Chugay. Ainsi que dans certains pays d’Amérique Latine. La méthode consiste à coudre une membrane synthétique sur la langue, qui se porte pendant quatre à six semaines.

Le patch complique ou évite l’ingestion de nourriture à cause de la douleur et de l’inconfort qu’il cause. Un régime liquide hypocaloriques vient compléter ce programme.

Prendre des médicaments

Connues également comme les “pastilles amaigrissantes”, ces médicaments (généralement de la famille des amphétamines) entraînent une perte d’appétit.

Pastilles.

“La consommation de médicaments pour perdre du poids peut causer des effets secondaires. De plus, une fois que le traitement s’arrête, la personne reprend les kilos perdus.”

Le problème, c’est que ces médicaments ne peuvent pas être utilisés trop longtemps. Et comme ils agissent immédiatement, la personne reprend rapidement les kilos qu’elle a perdu quand elle arrête le traitement.

Mais ce n’est pas tout. Ils sont également capables de provoquer d’autres effets secondaires tels que la nervosité sévère, des crises d’angoisse ainsi que des hausses soudaines de la pression artérielle.

Se faire vomir, l’une des méthodes dangereuses pour perdre du poids

Certaines personnes pensent que si elles vomissent ce qu’elles viennent de manger, elles réduiront les calories ingérées et perdront alors du poids. Mais en réalité, cette pratique est un symptôme d’un trouble alimentaire connu sous le nom de boulimie.

Les individus qui souffrent de boulimie doivent être examinés ou recevoir un diagnostic précis. La déshydratation, la perte de sels minéraux ainsi que les dommages causés à l’oesophage sont quelques-uns des effets secondaires de cette méthode dangereuse.

Transpiration excessive

Beaucoup de personnes pensent que la graisse accumulée contient une grande proportion d’eau. Selon ce raisonnement, elles croient que si leur corps transpire davantage, elles parviendront à brûler plus de graisses et perdre du poids.

Pour cela, elles utilisent des bandages en plastique sur le ventre ou des vêtements synthétiques. Cependant, cette méthode n’aide aucunement à contrôler le poids et génère même une déshydratation et une perte significative de sels de sodium, de chlorure et de potassium dans la sueur.

Les effets secondaires de ces méthodes dangereuses pour perdre du poids

Les méthodes décrites ci-dessus sont malsaines et ne doivent pas être pratiquées. Leurs effets secondaires sont dangereux et même mortels.

Par conséquent, le meilleur moyen de maigrir est d’améliorer les habitudes alimentaires et d’adopter de bonnes habitudes de vie. En outre, il est fortement conseillé d’être accompagné par des professionnels : nutritionnistes, médecins, ou entraîneurs physiques.

Cela pourrait vous intéresser ...
Est-il dangereux de perdre du poids trop rapidement ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Est-il dangereux de perdre du poids trop rapidement ?

Perdre du poids trop rapidement peut nuire à votre santé. Consultez un médecin pour choisir le régime alimentaire le plus adapté à vos besoins.



  • Chugay, PN y Chugay, NV (2014). Parche lingual para adelgazar: un método alternativo no quirúrgico para ayudar a adelgazar en pacientes obesos. The American Journal of Cosmetic Surgery, 31 (1), 26–33. https://doi.org/10.5992/ajcs-d-13-00028.1
  • Gendall, K. A., Bulik, C. M., Sullivan, P. F., Joyce, P. R., Mcintosh, V. V., & Carter, F. A. (1999). Body weight in bulimia nervosa. Eating and Weight Disorders. https://doi.org/10.1007/BF03339730
  • Haller CA, Benowitz NL. Adverse cardiovascular and central nervous system events associated with dietary supplements containing ephedra alkaloids. N Engl J Med. 2000 Dec 21;343(25):1833-8. PubMed PMID: 11117974.
  • Haslam, D. (2016). Control de peso en la obesidad: pasado y presente. Revista Internacional de Práctica Clínica, 70 (3), 206–217. https://doi.org/10.1111/ijcp.12771
  • Jain, V., Ochoa, M., Jiang, H. et alUn parche dérmico personalizable en masa con indicadores colorimétricos discretos para una cuantificación personalizada de la tasa de sudoración. Microsyst Nanoeng 5, 29 (2019). https://doi.org/10.1038/s41378-019-0067-0
  • Zamora Navarro, S., & PérezLlamas, F. (2013). Errors and myths in feeding and nutrition: Impact on the problems of obesity. Nutr Hosp. https://doi.org/10.3305/nh.2013.28.sup5.6922