Mon enfant a peur des animaux : que faire ?

8 janvier 2020
Pour de nombreux enfants, l'expérience d'avoir un animal de compagnie est irremplaçable, tandis que d'autres passent à côté par peur. Aidez-les à surmonter leur peur des animaux afin qu'ils profitent de la diversité de la nature.

Tous les enfants ne réagissent pas de la même façon en voyant un chien ou un autre animal. Certains veulent le caresser et sont très attirés. Alors que d’autres préfèrent s’en éloigner et expriment de la peur face aux animaux.

Il n’existe pas de raison précise pouvant expliquer ce phénomène. Parfois, cela peut être dû à une mauvaise expérience antérieure, ou parce qu’on leur a appris qu’un animal inconnu pouvait être dangereux. Il y a également des enfants qui se sentent intimidés par la silhouette étrange de l’animal.

« Il y a des enfants plus actifs et aventureux, d’autres plus calmes et moins ouverts à de nouvelles expériences. Ils ressentent davantage de stress face à la nouveauté et à l’inconnu », explique la doctoresse Tracy Dennis du Département de Psychologie de l’Université Hunter de New-York.

Bien que la peur représente un mécanisme de défense qui maintient les enfants dans une zone sûre, il est préférable de leur apprendre à être prudent et respectueux plutôt qu’à entretenir la peur des animaux. Car cela les empêche de vivre une expérience enrichissante avec eux.

Comment surmonter la peur des animaux ?

Pour franchir ce pas entre la peur et le respect, nous vous proposons quelques recommandations que les parents peuvent suivre afin d’orienter leurs enfants.

Essayer de comprendre la peur des animaux

Discuter avec les enfants pour gérer leur peur des animaux

La peur est irrationnelle. C’est pourquoi, le fait de forcer les enfants à oublier cette peur des animaux ne va pas les aider à l’éliminer.

Il vaut mieux essayer de comprendre ce qui leur fait peur et chercher une stratégie pour les aider à y faire face. Par exemple, si votre enfant a peur des chiens à cause de leur taille, ne lui suggérez pas d’en approcher un gros. Lorsqu’ils se trouvent en présence d’un petit chien tranquille, approchez-vous en premier puis encouragez-le à vous suivre sous votre protection.

Apprendre aux enfants à s’approcher d’un animal

Les enfants peuvent s’approcher avec une émotion excessive ou une maladresse et effrayer l’animal. Cela provoque souvent une réaction violente qui fera encore plus peur à l’enfant.

Il est donc préférable de les accompagner à chaque étape et de choisir soigneusement les mots à utiliser. Par exemple, il vaut mieux éviter les phrases qui suscitent la peur comme « Attention à ne pas te faire mordre » ou « Ne t’approche pas trop près, ça peut être dangereux ». Utilisez plutôt le renforcement positif, comme « approche-toi doucement de l’animal, sois gentil avec lui ».

Par ailleurs, commencez par apprendre à l’enfant qu’il faut toujours demander la permission au propriétaire de l’animal pour savoir s’il est possible de s’en approcher.Ensuite, il est plus judicieux que le chien sente la main de l’enfant avant qu’il le caresse. En effet, les chiens et les chats se sentent plus en confiance après avoir reniflé une personne qui est nouvelle pour eux.

Essayez de distraire l’animal en lui caressant la tête.Puis, invitez l’enfant à le toucher d’un côté, de préférence pas depuis la queue afin de ne pas effrayer le chien. Sachez également que la tête de l’animal peut être intimidant pour l’enfant.

Découvrez aussi : 3 conseils de Montessori pour éduquer des enfants indépendants

Eviter les chiots pour surmonter la peur des animaux

Des enfants ayant su surmonter leur peur des animaux

En effet, les jeunes animaux sont plus imprévisibles que les adultes. Pour eux, le jeu peut consister à mordre, griffer ou sauter par dessus les personnes. Ce qui, pour l’animal, peut signifier un geste de confiance, de la joie ou de la tendresse, peut sembler être un geste hostile pour l’enfant.

Apprendre le langage des animaux

Les animaux domestiques ont leur manière de communiquer avec les personnes. Apprendre ce langage et l’enseigner à votre enfant peut être utile pour faciliter une rencontre.

Par exemple : « La bouche ouverte avec les lèvres en arrière, la langue pendue et le visage détendu est une invitation à l’interaction », souligne Linda Case, auteur du livre Guide pour comprendre nos deux meilleurs amis.

Apprendre les bonnes manières

De même que les chiots, les enfants ont parfois des réactions imprévisibles. Cette peur peut se transformer en une excitation une fois que la première rencontre avec l’animal est réussie. Effectivement, à travers cette émotion, l’enfant peut réagir en effrayant ou en dérangeant l’animal. Expliquez-lui alors qu’il ne doit pas pousser, tirer les poils ou attraper l’animal par la queue.

Lisez également : Comment aider votre enfant à surmonter la mort de son animal de compagnie ?

Ne pas ramener d’animal à la maison

De nombreux parents pensent que c’est une bonne idée d’avoir un animal à la maison. Avec le temps, l’enfant et l’animal peuvent s’habituer l’un à l’autre. Cependant, ils passeront beaucoup de jours de tension inutile.

Attendez plutôt que votre enfant soit prêt. Certains parents gardent l’animal dans une pièce jusqu’à ce que l’enfant commence à avoir confiance en lui, mais ce n’est pas non plus conseillé. Il peut devenir agressif car il comprend que son rôle n’est pas de socialiser.