Opération des yeux au laser LASIK : avantages et inconvénients

3 mai 2021
Une bonne alternative pour supprimer la dépendance aux lunettes ou lentilles de contact est l'opération des yeux au laser LASIK. Néanmoins, tous les patients ne sont pas forcément candidats à cette intervention.

Les troubles visuels comprennent un ensemble d’altérations des milieux réfractaires du globe oculaire. Dans la majorité des cas, on utilise des lunettes ou des lentilles de contact avec augmentation pour traiter ces affections. Une autre option de traitement est l’opération des yeux au laser LASIK. Nous allons ici vous parler de ses avantages et inconvénients.

Les milieux de réfraction de l’œil, comme le cristallin et la cornée, travaillent pour refléter les rayons de lumière de façon correcte sur la rétine chez les patients sans altérations. Néanmoins, chez des personnes atteintes de myopie, d’hypermétropie et d’astigmatisme, la cornée dévie la lumière de manière incorrecte.

L’opération des yeux au laser LASIK ou queratomileusis in situ au laser est un procédé chirurgical qui offre de très bons résultats dans la correction des altérations réfractaires. Par ailleurs, il s’agit d’une excellente alternative aux verres conventionnels.

Qui peut avoir besoin d’une opération des yeux au laser ?

Actuellement, l’opération LASIK est utilisée en tant que traitement secondaire et de longue durée pour les défauts de réfraction de la lumière sur la rétine. Les patients qui peuvent avoir besoin de ce procédé sont ceux qui manifestent les altérations visuelles suivantes :

  • Myopie.
  • Hypermétropie.
  • Astigmatisme.

Ce procédé est généralement recommandé par le médecin spécialiste en évaluant l’état et les caractéristiques propres au globe oculaire. Cependant, l’opération des yeux au laser LASIK ne convient pas à tout le monde. À ce sujet, l’Académie d’Ophtalmologie des Etats-Unis établit les conditions requises pour la sélection des candidats :

  • Patient de 18 ans ou plus, 21 ans ou plus étant idéal.
  • Réfraction oculaire stable au cours des 12 derniers mois.
  • Trouble réfractaire qui peut se corriger au LASIK.
  • Cornées en bon état de santé, épaisses, avec une acuité visuelle corrigeable supérieure à 6/18.

De la même façon, il est indispensable que le patient ne présente pas de pathologies oculaires et systémiques qui rendent le procédé difficile ou engagent la santé à long terme, comme les cataractes, le kératocône, la kératite ou le glaucome avancé. En outre, une étude établit que parmi les contre-indications relatives, nous retrouvons les antécédents de strabisme ou d’amblyopie.

La myopie d'une femme.

Les critères pour avoir accès à l’opération sont spécifiques mais elle ne peut pas se faire avec toutes les personnes qui en auraient besoin pour des raisons personnelles.

Comment se préparer pour l’opération ?

L’opération des yeux au laser LASIK est un procédé chirurgical ambulatoire qui dure entre 15 et 30 minutes. Cependant, il s’agit d’une invasion pour l’organisme et on ne doit donc pas la prendre à la légère.

Certaines recommandations que l’on doit prendre en compte lorsque l’on choisit de faire cette intervention sont :

  • Évaluer les attentes : il est vital de parler avec l’ophtalmologiste et de voir quels seraient les résultats de l’opération. La majorité des patients, après cette dernière, doivent continuer à porter des lunettes pour lire ou pour conduire la nuit.
  • Se préparer au coût : l’opération LASIK est à caractère ambulatoire et électif ce qui fait que, dans la majorité des cas, elle n’est pas prise en charge par les assurances. Il est donc crucial d’avoir un devis avant l’opération et de l’adapter à nos ressources.
  • Cherchez un ami ou un proche pour vous accompagner : vous devez penser qu’à la fin de l’opération, votre vision ne se sera peut-être pas adaptée ou n’aura pas complètement récupéré. Ainsi, l’idéal est de pouvoir compter sur une personne qui vous accompagne et vous ramène chez vous.
  • Évitez d’utiliser des produits de beauté avant : il est indispensable de ne pas se maquiller et de ne pas mettre de crèmes ou de lotions près des yeux le jour de l’opération. L’ophtalmologue peut vous conseiller une routine d’hygiène du globe oculaire et de ses annexes les jours qui précèdent l’opération.
  • Garder son calme : l’anxiété est inévitable. Vous devez cependant enlever toute pensée alarmante de votre esprit et vous concentrer sur les bénéfices que l’opération vous offrira à long terme.

Comment se passe l’opération des yeux au laser ?

Le procédé peut se réaliser dans la salle de consultation du médecin spécialiste ou dans un centre chirurgical. Tout d’abord, l’ophtalmologiste doit explorer attentivement le globe oculaire pour évaluer les éléments réfractaires et établir le processus à suivre.

Une fois dans le centre chirurgical, le spécialiste vous expliquera le déroulement de l’opération et vous guidera dans l’espace d’opération. Là, on vous demandera de vous installer sur une chaise inclinable, en vous allongeant et en regardant vers le haut. Le médecin peut envisager d’administrer un calmant ou un anesthésique si vous êtes très nerveux.

Pour commencer, il utilisera des gouttes ophtalmiques anesthésiques dans le globe oculaire, qui diminueront la gêne au cours de l’intervention. Ensuite, le spécialiste placera un spéculum et un petit anneau de succion qui maintiendra l’oeil en place et vous évitera de cligner.

Avec un petit laser ou microkératome, le chirurgien fera une petite coupure dans la corné et créera un rabat. Après cela, il pliera ce petit rabat vers l’arrière pour avoir accès aux structures à réparer.

Le spécialiste remodèlera des parties de la cornée avec un laser déjà programmé. Pour finir, il replacera le rabat de tissu à sa place. Celui-ci se recollera tout seul en quelques secondes et guérira sans avoir besoin de points de suture.

Au cours de l’opération, on vous demandera de fixer un point de lumière pour ainsi éviter, dans la mesure du possible, le mouvement oculaire. Par ailleurs, il est possible de noter une légère odeur au début de la restructuration cornéenne, que la majorité des patients définissent comme une odeur de poil brûlé.

Le procédé se fait de façon individuelle dans chaque globe oculaire. Si l’intervention est nécessaire pour les deux yeux, le médecin les programme généralement le même jour.

Poursuivez votre lecture : Quelles sont les causes des yeux larmoyants ?

Récupération

Une fois l’opération des yeux au laser LASIK terminée, les patients ont tendance à ressentir des gênes comme une brûlure, une sécheresse ou une démangeaison dans le globe oculaire. Pour cela, le spécialiste prescrira des gouttes ophtalmiques qui lubrifient et diminuent la symptomatologie.

Le médecin place généralement un protecteur sur l’œil ou demande d’en utiliser un pour dormir afin de faciliter le processus de guérison. Par ailleurs, il est recommandé de se détendre et de se reposer après l’opération.

La récupération et la stabilisation de la vue se feront de manière progressive ; au bout de 2 ou 3 mois, vous pourrez donc voir les véritables résultats. Le médecin planifiera plusieurs rendez-vous pour la réévaluation et le suivi.

Il est important de prendre quelques semaines avant de refaire les activités quotidiennes normales, surtout si on pratique des sports extrêmes ou la natation. L’utilisation de cosmétiques autour des yeux doit aussi être remise à plus tard, par sécurité.

Bénéfices de l’opération des yeux au laser

Le principal avantage de ce procédé est la possibilité de réaliser toutes les activités quotidiennes sans avoir besoin de porter des lunettes ou des lentilles de contact avec augmentation. En fait, après l’opération, 90 % des personnes obtiennent une vision de 20/20 et 20/40 sans lentilles.

Il s’agit d’un procédé très efficace qui a démontré une stabilisation post-opératoire rapide, supérieure à d’autres interventions de la même envergure. Par ailleurs, il est associé à un faible nombre de complications, comme les opacités ou cataractes.

Ces très bons résultats ont une relation inverse avec le degré d’affection oculaire initial. Par conséquent, si on avait un faible niveau de dommage réfractaire, le pronostic favorable sera plus important.

Opération des yeux.

Le procédé au laser est assez efficace. En fait, on estime que jusqu’à 90 % des patients connaissent une amélioration notable.

Ceci peut vous intéresser : Causes et symptômes de la perte de vue

Possibles risques et désavantages

Comme pour n’importe quelle autre intervention chirurgicale, l’opération des yeux au laser LASIK peut aussi générer des symptômes adverses et des complications. La majorité des affections sont temporaires et disparaissent souvent en quelques semaines ou mois.

Parmi les manifestations secondaires les plus fréquentes associées au LASIK, nous retrouvons les suivantes :

  • Douleur oculaire.
  • Yeux secs.
  • Vision floue.
  • Brûlure dans l’œil.
  • Gêne ou sensibilité face à la lumière.
  • Cercles de couleur autour des lumières.
  • Yeux rouges.
  • Infection de l’œil.

Chez certains patients, l’opération a abouti à des corrections défavorables avec des résultats visuels qui sont pires qu’avant l’intervention, même avec des lentilles d’augmentation.

De la même façon, on n’écarte pas que l’opération puisse, dans des cas très rares, déclencher une perte de la vue et des changements permanents dans le champ visuel.

Un procédé électif qui ne convient pas à tous

L’opération des yeux au laser LASIK est l’un des procédés qui a le plus grand taux de réussite dans la correction des troubles réfractaires. Néanmoins, au moment de réaliser ce type d’intervention, il est vital d’évaluer les pour et les contre.

Par conséquent, si vous ne voyez pas d’inconvénients à porter des lunettes ou que cela n’entraîne pas de conséquence majeure, vous n’aurez peut-être pas besoin d’une chirurgie réfractaire. Il est important d’en parler avec le médecin spécialiste ; il pourra dissiper vos doutes et vous apporter les options qui s’adaptent le mieux à ce que vous recherchez.

  • Miranda Hernández I, Barroso Lorenzo R, Perea Hevia L, Ramos Perera Y. Selección del paciente para cirugía refractiva: actualización. Rev Cubana Oftalmol. 2015; 28 (3).
  • Moreno R, Srur M, Nieme C. Cirugía refractiva: indicaciones, técnicas y resultados. Revista Médica Clínica Las Condes. 2010;21(6):901-910.
  • Lawless M, Hodge C. LASIK. Int Ophthalmol Clin. 2013 Winter;53(1):111-28.
  • Wilkinson JM, Cozine EW, Kahn AR. Refractive Eye Surgery: Helping Patients Make Informed Decisions About LASIK. Am Fam Physician. 2017 May 15;95(10):637-644.
  • Tse SM, Farley ND, Tomasko KR, Amin SR. Intraoperative LASIK Complications. Int Ophthalmol Clin. 2016 Spring;56(2):47-57.
  • LASIK: What You Should Know. Am Fam Physician. 2017 May 15;95(10):Online.