Oreille en chou-fleur, quelles sont les causes ?

15 janvier 2021
Si vous êtes un amateur des sports de contact ou que vous pratiquez l'un d'entre eux, vous avez certainement déjà entendu parler de l'oreille en chou-fleur. Vous souhaitez connaître les causes de cette déformation ?

La pratique d’un exercice est une activité qui aide à maintenir un bon état de santé dans le corps. Cependant, les sportifs peuvent également présenter différentes lésions. L’oreille en chou-fleur est l’une des plus fréquentes dans les sports de contact.

Le terme médical pour cette affection est hematoma auris. Il s’agit d’une déformation irréversible de l’oreille résultant d’un traumatisme grave ou de coups répétés dans la zone. Cette anomalie est commune chez les personnes qui pratiquent le rugby, la lutte libre ou les arts martiaux mixtes.

L’oreille en chou-fleur est plus courante chez les hommes que chez les femmes. En effet, des études ont montré que jusqu’à 84 % des lutteurs et des judokas masculins présentaient cette déformation. Bien qu’elle soit irréversible, il existe divers traitements capables d’améliorer l’affection.

Principaux symptômes de l’oreille en chou-fleur

L’altération anatomique de l’oreille est évidente dès les premiers instants de son apparition. Il suffit donc d’observer directement l’oreille pour confirmer le diagnostic. Elle présente une forme anormale, de taille accrue, repliée sur elle-même, avec des courbes irrégulières ressemblant à l’apparence d’un chou-fleur.

Les symptômes qui se manifestent lors des premières minutes ne diffèrent pas de ceux que présentent un patient ayant subi un traumatisme dans une quelconque partie du corps. Les personnes peuvent donc présenter les symptômes suivants :

  • Douleur intense.
  • Rougeur.
  • Tuméfaction.
  • Augmentation du volume.
  • Chaleur au toucher.
Une oreille en chou-fleur.

“L’oreille en chou-fleur est commune en boxe, mais ce n’est pas la seule circonstance dans laquelle elle peut survenir.”

Lisez également : Quels sont les effets du stress post-traumatique sur le corps ?

Quelles sont les complications si l’oreille en chou-fleur n’est pas traitée ?

La principale complication est d’ordre esthétique puisqu’elle est capable de produire la déformation complète du pavillon de l’oreille dans les cas les plus extrêmes. Par ailleurs, certaines études ont démontré que cette affection peut obstruer le conduit auditif externe et générer des troubles de l’audition.

D’autre part, il existe des preuves qui associent l’oreille en chou-fleur à la surdité. Les patients qui présentent cette déformation sont également plus propices à développer des infections de l’oreille.

Pendant de nombreuses années, on a cru que la pathologie était associée à la démence. Toutefois, on est parvenu à la conclusion que les symptômes neurologiques étaient la conséquence de coups constants sur la tête. D’autres complications fréquentes chez les patients présentant une oreille en chou-fleur sont les suivantes :

  • Maux de tête soudains.
  • Vision floue.
  • Perception de bruits étranges.

Quelles sont les causes de l’oreille en chou-fleur ?

Comme nous l’avons mentionné, cette déformation se produit à la suite d’un coup violent ou de traumatismes répétés dans l’oreille. Cette action génère alors la formation d’un hématome, qui va détacher le cartilage auriculaire du périchondrium, le tissu qui lui fournit les nutriments nécessaires.

Par ailleurs, il est important de rappeler que le pavillon auriculaire se compose de cartilage. Il ne dispose donc pas d’irrigation sanguine directe. Ainsi, il obtient les nutriments nécessaires à son entretien par le biais du périchondrium. Un tissu conjonctif relié qui possède une importante irrigation sanguine.

Dans le cas de l’oreille en chou-fleur, le cartilage auriculaire ne pourra pas recevoir les nutriments nécessaires à son maintien à cause de la séparation. Par conséquent, les cellules qui le composent mourront. L’hématome produit se repliera sur lui-même et cela entraînera une production excessive de tissu conjonctif fibreux.

Le repli de l’hématome ainsi que la prolifération de tissu cicatriciel seront les facteurs qui donneront au pavillon de l’oreille sa configuration anormale.

Traitements disponibles

Des soins médicaux opportuns permettent d’éviter la mort du cartilage et d’améliorer l’apparence physique de l’oreille. A cet égard, il est recommandé d’appliquer de la glace sur la zone pour essayer de réduire les saignements et ainsi prévenir l’apparition d’un gros hématome.

Le spécialiste peut tenter de drainer le sang localisé dans la zone à travers une incision. Il a effectivement été démontré que l’aspiration avec une seringue pouvait être suffisante. Une fois que le sang est drainé, le médecin procédera à la jonction des tissus avec quelques points de suture.

Le médecin traitant conseillera alors d’appliquer une pression constante sur l’oreille affectée afin d’éviter l’apparition d’un autre hématome. De plus, le pavillon auriculaire est une zone propice aux infections. Il peut donc être nécessaire de prendre des antibiotiques.

Il s’agit d’une déformation qui peut réapparaître chez de nombreux patients. Raison pour laquelle les contrôles de l’oreille en chou-fleur doivent être réguliers.

La chirurgie corrective

Lors de l’apparition de l’oreille en chou-fleur, il est possible de réaliser une intervention chirurgicale appelée otoplastieElle cherchera à améliorer l’aspect physique de l’oreille. Il est important de préciser que l’oreille ne reviendra pas à la normale, mais qu’on peut lui donner une apparence plus esthétique.

La procédure consiste à exposer le cartilage auriculaire dans sa partie postérieure. Ensuite, le spécialiste procèdera au retrait de certaines portions de cartilage en recherchant une configuration plus anatomique.

Il s’agit d’une chirurgie rapide qui n’entraîne pas de complications majeures. Toutefois, il peut être nécessaire d’appliquer une anesthésie générale. Le temps de récupération n’excède pas les 6 semaines.

Un médecin qui examine l'oreille d'une femme.

“L’oreille en chou-fleur peut être associée à un rétrécissement du conduit auditif, entraînant alors une diminution de l’audition.”

Découvrez aussi : Recommandations pour traiter une infection de l’oreille

Prévention de l’oreille en chou-fleur et recommandations

Une attention médicale immédiate est le meilleur moyen de prévention. En drainant l’hématome dès les premières minutes, il est possible d’éviter l’apparition de l’oreille en chou-fleur. De nombreux sports ont initié la mise en place de casques afin d’éviter les coups dans les oreilles ainsi que les traumatismes crâniens.

Il est important que le casque soit de la bonne taille et couvre correctement les oreilles pour une meilleure protection. Dans le cas des enfants qui pratiquent des sports de contact, il est essentiel de sensibiliser les entraîneurs sur l’importance des soins médicaux suite à une blessure.

Par ailleurs, un conseil à suivre est d’éviter la consommation d’anticoagulants avant de pratiquer un sport de contact. Ces médicaments sont effectivement capables de favoriser les saignements, générant alors un plus grand hématome. Il est cependant toujours recommandé d’en parler d’abord avec le médecin.

L’oreille en chou-fleur : une blessure permanente symbole de fierté

Bien qu’elle provoque une déformation totale du pavillon auriculaire, l’oreille en chou-fleur est portée avec fierté par de nombreux combattants d’arts martiaux mixtes. Elle est considérée comme un signe de respect ainsi qu’une preuve d’engagement sportif.

Toutefois, il faut garder à l’esprit qu’il s’agit d’une blessure. Cette déformation peut effectivement causer des troubles de l’audition.

  • Manninen IK, Blomgren K, Elokiuru R, Lehto M, Mäkinen LK, Klockars T. Cauliflower ear among Finnish high-level male wrestlers and judokas is prevalent and symptomatic deformity. Scand J Med Sci Sports. 2019; 29(12): 1952-1956.
  • Butt WE. Auricular haematoma–treatment options. Aust N Z J Surg. 1987 Jun;57(6):391-2.
  • Patel BC, Skidmore K, Hutchison J, Hatcher JD. Cauliflower Ear. 2020 Sep 13. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2020 Jan–.
  • Noormohammadpour P, Rostami M, Nourian R, et al. Association Between Hearing Loss And Cauliflower Ear in Wrestlers, a Case Control Study Employing Hearing Tests. Asian J Sports Med. 2015;6(2):e25786.
  • Ingvaldsen CA, Tønseth KA. Auricular haematoma. Tidsskr Nor Laegeforen. 2017 Jan 24;137(2):105-107.
  • Gooch MD. Preventing Cauliflower Ear. Adv Emerg Nurs J. 2020 Jul/Sep;42(3):204-209.