7 plantes adaptogènes pour lutter contre le stress

Les plantes adaptogènes possèdent des propriétés qui aident à améliorer la réponse de l'organisme aux effets du stress. Découvrez ici quelles sont les plus recommandées.
7 plantes adaptogènes pour lutter contre le stress

Dernière mise à jour : 10 août, 2022

Les plantes adaptogènes attirent l’attention de nombreux consommateurs, car elles possèdent des propriétés qui aident à lutter contre les effets du stress. Plus précisément, leurs composants provoquent un état de résistance accrue aux symptômes physiques et mentaux résultant d’une augmentation du cortisol.

Comme il est précisé dans une étude récente publiée dans la revue Nutrients, ces plantes aident à traiter la fatigue chronique, le déclin cognitif et la protection immunitaire. C’est pourquoi elles sont considérées comme de bons compléments pour favoriser le bien-être. Quelles sont les meilleures d’entre elles ? Découvrez-le ci-dessous !

Les meilleures plantes adaptogènes contre le stress

Le stress est défini comme un état de tension physique ou émotionnelle. Pour être plus exact, c’est la réaction du corps à des situations qui posent un défi ou un effort important.

Le stress peut aider à conjurer des situations dangereuses ou à réagir de manière appropriée. Cependant, s’il est excessif, il affecte la santé ; non seulement au niveau émotionnel, mais aussi au niveau organique.

Comme détaillé dans cette recherchesa présence persistante augmente la production de cortisol, une hormone associée aux maladies cardiovasculaires, au diabète et aux problèmes neurologiques, entre autres. D’où la nécessité d’apprendre à gérer correctement le stress. Notamment s’il est récurrent.

Pour ce faire, il existe une grande variété de stratégies, parmi lesquelles figurent les plantes adaptogènes. Oserez-vous les essayer ?

1. Le ginseng coréen, une des meilleures plantes adaptogènes

Le ginseng coréen (Panax ginseng) est l’une des plantes adaptogènes les plus populaires en médecine traditionnelle. Il est utilisé à la fois pour lutter contre le stress et pour augmenter le niveau d’énergie.

À ce sujet, des recherches publiées sur Journal of Ginseng Research ont rapporté que la plante stabilise le fonctionnement du système nerveux sympathique et améliore la cognition chez les personnes soumises à un stress élevé.

Par ailleurs, une étude publiée en 2017 montre que cette plante agit comme agent thérapeutique contre les maladies induites par le stress (diabète, troubles cardiovasculaires, anxiété, dépression, entre autres).

Le ginseng coréen est une plante adaptogène.
Le ginseng est un classique de la médecine naturelle qui aide à lutter contre le stress.

Mode de consommation

  • Les suppléments de ginseng coréen sont disponibles sous forme de poudres, d’extraits et de thés. Les fabricants suggèrent souvent des doses comprises entre 5 et 8 grammes par jour.
  • Cette recommandation peut varier d’un format à l’autre. Il est donc important de lire l’étiquette du produit.



2. Le ginseng de Sibérie

Malgré son nom, le ginseng de Sibérie n’est pas une variété de ginseng en tant que telle. Son nom scientifique est Eleutherococcus senticosus, et c’est un arbuste ligneux qui est souvent utilisé comme une plante adaptogène.

Dans un essai contrôlé publié sur Chinese Journal of Physiology, la supplémentation avec cette plante a été associée à une capacité d’endurance accrue, à une fonction cardiovasculaire accrue et à une économie de glycogène chez les hommes entraînés à des fins récréatives.

Bien que la recherche soit encore limitée, les résultats à ce jour suggèrent qu’Eleutherococcus senticosus améliore la capacité du corps à réagir au stress.

Mode de consommation

  • À l’heure actuelle, il n’existe aucune information fiable sur la dose sécuritaire de ginseng sibérien. Les suppléments consistent souvent en un mélange de plusieurs herbes, comme l’andrographis et l’échinacée. Il est important de lire l’étiquette.
  • Ce supplément doit être évité en cas de problèmes cardiaques pré-diagnostiqués ou de troubles hormonaux ou de prise de médicaments.

3. La racine de maral

La racine de maral (Rhaponticum carthamoides) était utilisée dans la médecine traditionnelle pour sa concentration abondante en antioxydants et en nutriments. Une enquête montre que ses extraits aident à renforcer la résistance au stress à long terme. De plus, elle favorise la récupération du corps après un effort physique.

Mode de consommation

  • La plante est disponible sous forme de gélules, de poudre ou d’extraits liquides. On la trouve souvent en combinaison avec Rhodiola rosea, qui est une autre des plantes adaptogènes anti-stress.
  • Vérifiez la posologie auprès de l’herboriste ou du fabricant.

4. Schisandra chinensis

Schisandra chinensis fait partie des plantes adaptogènes utilisées en médecine traditionnelle chinoise contre le stress et les troubles de l’humeur. Une étude partagée sur Scientific Reports soutient ses effets contre ces symptômes.

En particulier, les chercheurs ont observé qu’une supplémentation à base d’extrait de cette plante aidait à améliorer la dépression et les troubles cognitifs induits par le stress chronique aléatoire de faible intensité (CUMS).

Mode de consommation

  • La plante est disponible sous forme de capsules, de poudre et de thé. Ses baies peuvent également être infusées. Pour ce faire, il faut introduire 5 grammes dans une tasse d’eau bouillante (250 millilitres).

5. Ashwagandha, une des meilleures plantes adaptogènes

Ashwagandha est peut-être l’un des plantes adaptogènes les plus connues. Sa consommation est associée à la réduction du stress, de la fatigue chronique et de l’insomnie.

Une étude partagée dans The Cureus Journal of Medical Science a conclu que l’extrait aqueux de racine d’Ashwagandha était utile pour réduire le stress et l’anxiété. Cette plante est également considérée comme un énergisant naturel.

Mode de consommation

  • La plante peut être achetée sous forme de capsules, de poudre ou de thé. En général, la dose maximale suggérée est de 3 grammes par jour.
  • Il est conseillé de ne pas la consommer pendant plus de 2 mois consécutifs.
Plante Ashwagandha.
Cette plante a une forte présence dans la médecine ayurvédique, au point qu’elle est considérée comme un ingrédient pour le rajeunissement du corps.

6. La maca

La maca (Lepidium meyenii) est une racine originaire du Pérou. En médecine populaire, elle est utilisée comme un revitalisant sexuel et comme un énergétique naturel.

Grâce à la médecine complémentaire et alternative fondée sur des preuves, il a été signalé qu’elle a un grand potentiel en tant qu’adaptogène et qu’elle possède des propriétés qui la rendent prometteuse comme nutraceutique dans la prévention de diverses maladies.

Mode de consommation

  • Il est possible de consommer entre 5 et 15 grammes de maca en poudre par jour. Cette dose peut être diluée dans de l’eau, des jus ou des smoothies.
  • Quant aux gélules, il est possible d’en prendre entre 3 et 5 unités par jour. Chacun gélule apporte environ 500 mg.

7. Rhodiola rosea

Rhodiola rosea pousse dans les régions les plus froides d’Europe et d’Asie. Elle se distingue par sa qualité nutritionnelle et ses composés bioactifs qui lui confèrent des propriétés adaptogènes.

Sa consommation stimule les fonctions du système nerveux et immunitaire, de sorte qu’elle améliore la capacité de réponse contre les facteurs de stress. De plus, elle aide à réguler la production de cortisol.

Mode de consommation

  • Cette plante est disponible sous forme de comprimés. Il est suggéré d’en prendre un par jour, environ 15 minutes avant le petit déjeuner.
  • Il est également possible de l’acheter sous forme d’extrait (1 ml par jour) ou de tisane (entre 2 et 3 fois par jour).

Quelques recommandations pour garantir une consommation sûre des plantes adaptogènes

Les plantes adaptogènes contre le stress ne sont pas exemptes d’éventuels effets secondaires et contre-indications. Ceux-ci peuvent varier d’une espèce à l’autre.

Cependant, de manière générale, la prudence s’impose s’il existe déjà une maladie diagnostiquée. Si tel est le cas, le médecin sera celui qui déterminera si ces suppléments sont sûrs ou non.

Vous devez également faire attention si vous prenez des médicaments. Les plantes peuvent parfois augmenter leurs effets ou les réduire, ce qui est dangereux.

Parmi les contre-indications les plus pertinentes, figurent les suivantes :

  • Enfants
  • Chimiothérapie
  • Grossesse et allaitement
  • Insuffisance rénale ou hépatique
  • Maladies cardiaques chroniques
  • Intervention chirurgicale prévue
  • Traitements avec des anticoagulants ou des antidépresseurs

Il est essentiel de consulter un médecin ou un herboriste au préalable. Et bien entendu, vous devez respecter la dose indiquée. Un excès peut entraîner l’apparition de symptômes d’empoisonnement, tels que des maux d’estomac, des nausées et des vomissements.



Autres stratégies pour réduire le stress

Les plantes adaptogènes et les dérivés sont un complément intéressant pour faire face au stress et augmenter le niveau d’énergie. Cependant, en plus de cela, il est conseillé d’adopter un mode de vie sain, basé sur une alimentation équilibrée, des exercices physiques et des techniques de relaxation comme le yoga ou la méditation.

Tout cela réuni est décisif pour préparer le corps et l’esprit aux situations ou aux changements qui posent un défi. De plus, comme les plantes, ces habitudes aident à prévenir de nombreuses maladies.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment se débarrasser de la moisissure blanche dans le sol des plantes ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Comment se débarrasser de la moisissure blanche dans le sol des plantes ?

Il est courant qu'une sorte de duvet apparaisse sur les plantes. Il s'agit de moisissure blanche et elle doit être éliminée rapidement.



  • Todorova V, Ivanov K, Delattre C, Nalbantova V, Karcheva-Bahchevanska D, Ivanova S. Plant Adaptogens-History and Future Perspectives. Nutrients. 2021;13(8):2861. Published 2021 Aug 20. doi:10.3390/nu13082861
  • Yaribeygi H, Panahi Y, Sahraei H, Johnston TP, Sahebkar A. The impact of stress on body function: A review. EXCLI J. 2017;16:1057-1072. Published 2017 Jul 21. doi:10.17179/excli2017-480
  • Baek, J. H., Heo, J. Y., Fava, M., Mischoulon, D., Choi, K. W., Na, E. J., Cho, H., & Jeon, H. J. (2019). Effect of Korean Red Ginseng in individuals exposed to high stress levels: a 6-week, double-blind, randomized, placebo-controlled trial. Journal of ginseng research, 43(3), 402–407. https://doi.org/10.1016/j.jgr.2018.03.001
  • Lee, S., & Rhee, D. K. (2017). Effects of ginseng on stress-related depression, anxiety, and the hypothalamic-pituitary-adrenal axis. Journal of ginseng research, 41(4), 589–594. https://doi.org/10.1016/j.jgr.2017.01.010
  • Kuo J, Chen KW, Cheng IS, Tsai PH, Lu YJ, Lee NY. The effect of eight weeks of supplementation with Eleutherococcus senticosus on endurance capacity and metabolism in human. Chin J Physiol. 2010 Apr 30;53(2):105-11. doi: 10.4077/cjp.2010.amk018. PMID: 21793317.
  • Kokoska, L., & Janovska, D. (2009). Chemistry and pharmacology of Rhaponticum carthamoides: A review. In Phytochemistry (Vol. 70, Issue 7, pp. 842–855). Elsevier BV. https://doi.org/10.1016/j.phytochem.2009.04.008
  • Yan T, He B, Wan S, et al. Antidepressant-like effects and cognitive enhancement of Schisandra chinensis in chronic unpredictable mild stress mice and its related mechanism. Sci Rep. 2017;7(1):6903. Published 2017 Jul 31. doi:10.1038/s41598-017-07407-1
  • Gonzales GF. Ethnobiology and Ethnopharmacology of Lepidium meyenii (Maca), a Plant from the Peruvian Highlands. Evid Based Complement Alternat Med. 2012;2012:193496. doi:10.1155/2012/193496
  • Li Y, Pham V, Bui M, et al. Rhodiola rosea L.: an herb with anti-stress, anti-aging, and immunostimulating properties for cancer chemoprevention. Curr Pharmacol Rep. 2017;3(6):384-395. doi:10.1007/s40495-017-0106-1
  • Anghelescu IG, Edwards D, Seifritz E, Kasper S. Stress management and the role of Rhodiola rosea: a review. Int J Psychiatry Clin Pract. 2018 Nov;22(4):242-252. doi: 10.1080/13651501.2017.1417442. Epub 2018 Jan 11. PMID: 29325481.