Poisson-chat ou basa : nutrition, bienfaits et risques possibles

Le poisson-chat est l'une des pires alternatives aux produits marins à inclure dans l'alimentation. Nous vous disons ici pourquoi vous devriez l'éviter.
Poisson-chat ou basa : nutrition, bienfaits et risques possibles

Dernière mise à jour : 25 août, 2022

Le poisson-chat, également appelé basa, est un animal originaire des rivières de Chine et de Thaïlande qui s’est répandu dans le monde entier. C’est un aliment qui n’a pas une valeur nutritionnelle très positive. De nombreux experts déconseillent son inclusion dans l’alimentation, malgré le fait qu’on le trouve souvent dans les supermarchés et les chaînes commerciales.

Avant de se lancer, il faut savoir que, hors cas particuliers, la présence de poissons dans l’alimentation est recommandée pour préserver une bonne santé. Ces aliments sont une source de protéines à haute valeur biologique et de graisses de qualité.

Cependant, il existe des exceptions. Certaines variétés peuvent concentrer des métaux lourds ou d’autres contaminants, représentant ainsi un risque pour la santé.

Il ne faut pas confondre ce poisson-chat avec le nom traditionnel et similaire donné à certains des poissons-chats les plus connus.

La valeur nutritionnelle du poisson-chat

Le poisson-chat se caractérise par 18 % de protéines et seulement 3 % de matières grasses. Il contient moins d’acides gras oméga-3 et oméga-6 par rapport aux autres produits marins.

De plus, sa valeur énergétique est faible. Par conséquent, dans un premier temps, il pourrait être bénéfique de l’inclure dans un régime minceur, en vue de créer un déficit énergétique.

Poisson bleu.
Le poisson bleu est recommandé dans l’alimentation. Mais les plus gros peuvent contenir des métaux lourds.

Les risques liés à sa consommation

Parmi les risques dérivés de la consommation de poisson-chat, il ne faut pas seulement souligner la présence de mercure. C’est un aliment qui peut véhiculer plusieurs types de maladies provenant de parasites.

Il peut également contenir des bactéries nocives pour l’homme. Même avec une méthode de cuisson correcte, sa salubrité ne peut pas être complètement assurée. Pour cette raison, de nombreux experts déconseillent d’en consommer.

La plupart des spécimens de poisson-chat commercialisés proviennent d’élevages piscicoles. Dans ce cas, les risques sont plus limités, car il existe un contrôle médical et hygiénique élevé.

Lorsqu’ils sont nourris avec des aliments, les poissons ont un pourcentage inférieur d’acides gras oméga-3. Or, ces éléments sont cruciaux pour réduire l’inflammation dans le corps et sont recommandés pour l’alimentation humaine.



Les bienfaits du poisson-chat

Parmi les bienfaits de la consommation dw poisson-chat, on pourrait souligner qu’il s’agit d’un aliment à haute teneur en protéines et à faible densité énergétique. En raison de ces deux caractéristiques, il serait bon de l’inclure dans un régime alimentaire qui a pour but d’améliorer la composition corporelle.

L’apport en protéines lui-même est considéré comme décisif pour réduire l’incidence des pathologies qui affectent la masse maigre, comme la sarcopénie. Les recherches publiées dans BioMed Research International en témoignent.

On pourrait aussi parler de son faible coût, mais il existe des alternatives économiques de bien meilleure qualité selon les saisons, comme les sardines en été. Celles-ci fournissent des graisses de bien meilleure qualité qui aideront à contrôler les niveaux d’inflammation.

Une autre option est le saumon, qui contient également des protéines de haute valeur biologique et une très faible teneur en métaux lourds. Il s’agit d’un aliment à forte teneur en acides gras oméga-3.

Sardines comme alternative au poisson-chat ou au basa.
Les sardines sont une meilleure option.



Le poisson-chat ou basa, un produit de faible qualité nutritionnelle

Le poisson-chat a une qualité nutritionnelle assez faible. Il existe des risques associés à sa consommation et il existe de nombreuses autres meilleures alternatives disponibles pour le consommateur.

La plupart des experts en nutrition déconseillent l’inclusion de ce produit dans l’alimentation, même s’il est élevé en captivité. Il est bon marché, mais il ne fournit pas beaucoup d’acides gras oméga-3.

Cela pourrait vous intéresser ...
Protéine de poisson : pourquoi ne devrait-elle pas manquer dans votre alimentation ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Protéine de poisson : pourquoi ne devrait-elle pas manquer dans votre alimentation ?

La protéine de poisson est un nutriment de très haute qualité qui devrait être inclus régulièrement dans l'alimentation.



  • Yang, L., Zhang, Y., Wang, F., Luo, Z., Guo, S., & Strähle, U. (2020). Toxicity of mercury: Molecular evidence. Chemosphere245, 125586. https://doi.org/10.1016/j.chemosphere.2019.125586
  • Calder P. C. (2017). Omega-3 fatty acids and inflammatory processes: from molecules to man. Biochemical Society transactions45(5), 1105–1115. https://doi.org/10.1042/BST20160474
  • Martone, A. M., Marzetti, E., Calvani, R., Picca, A., Tosato, M., Santoro, L., Di Giorgio, A., Nesci, A., Sisto, A., Santoliquido, A., & Landi, F. (2017). Exercise and Protein Intake: A Synergistic Approach against Sarcopenia. BioMed research international2017, 2672435. https://doi.org/10.1155/2017/2672435