Que faire lorsqu'une arête de poisson est coincée dans la gorge ?

Une arête de poisson coincée dans la gorge peut entraîner de multiples complications. Découvrez ici ce qu'il faut faire dans une telle situation !
Que faire lorsqu'une arête de poisson est coincée dans la gorge ?

Dernière mise à jour : 10 août, 2022

Le poisson est l’aliment préféré de nombreuses personnes à travers le monde, et est un type de viande avec lequel de délicieux plats sont préparés, comme le surimi. Cependant, la consommation de cet aliment peut être risquée, car une arête peut se retrouver coincée dans la gorge.

Les arêtes de poisson ont une forme pointue caractéristique, et sont ainsi capables de causer des blessures. C’est pourquoi les cuisiniers essaient de les enlever toutes avant de préparer un plat. Cependant, il y a des arêtes si petites qu’elles peuvent passer inaperçues.

Avoir une arête de poisson coincée dans le tube digestif est un accident fréquent, surtout chez les enfants et les adultes atteints de maladies psychiatriques. De plus, des études montrent que ces arêtes peuvent migrer vers d’autres tissus et se retrouver dans des organes, comme la glande thyroïde.

Quels sont les symptômes d’une arête de poisson coincée ?

Lorsqu’une personne ingère un corps étranger, les symptômes apparaissent immédiatement et les arêtes de poisson ne font pas exception. Les patients signalent généralement une gêne dès le premier instant où l’événement se produit.

L’intensité des symptômes augmente lorsqu’il s’agit d’un objet de taille considérable. Parmi les principaux symptômes rapportés, figurent les suivants :

  • Dysphagie et odynophagie, c’est-à-dire difficulté et douleur lors de la déglutition
  • Sensation d’un corps étranger coincé dans la gorge
  • Toux constante et intense
  • Picotements ou démangeaisons dans la gorge
  • Douleur aiguë dans le cou si la colonne vertébrale est coincée
  • Production excessive de salive
  • Hémoptysie ou crachats de sang

Les conséquences possibles

Il est possible que l’arête descende dans l’œsophage sans jamais se coincer. Cependant, elle peut causer des blessures sur son chemin. L’une des complications les plus fréquentes est une coupure ou une abrasion de la gorge ou de l’œsophage.

Les personnes atteintes de ce type de blessure peuvent signaler la présence d’un corps étranger dans la gorge et des douleurs lors de la déglutition. Dans les cas les plus graves, des saignements et une détresse respiratoire surviennent ; il s’agit d’ une urgence médicale.

La perforation œsophagienne par les arêtes de poisson est associée à une médiastinite, à des abcès profonds du cou et à des fistules aorto-œsophagiennes, comme en témoignent des études. Parmi les autres complications courantes chez les personnes ayant des corps étrangers coincés dans la gorge, figurent les suivantes :

  • Saignement abondant
  • Gonflement et contusions
  • Incapacité à avaler
  • Infection ou abcès de l’œsophage



5 façons de faire sortir une arête de poisson coincée dans la gorge

Dans la plupart des cas, les arêtes de poisson sont très petites, de sorte que le corps lui-même les pousse vers le bas sans danger. Lorsqu’elles atteignent l’estomac, elles sont digérées par les sucs gastriques et expulsées par les selles. Le vrai problème réside lorsque les arêtes sont d’une taille considérable.

D’une manière générale, il faut toujours aller chez le médecin lorsqu’un corps étranger est ingéré. Cependant, certaines techniques peuvent être utilisées pour retirer une arête de poisson coincée dans la gorge lorsqu’il n’est pas possible d’attendre une intervention professionnelle.

1. Toux

La toux est l’un des mécanismes de défense naturels de l’organisme. Ce mécanisme est utile pour expulser les corps étrangers des voies respiratoires et de l’œsophage.

Lorsqu’une personne tousse, il y a une augmentation soudaine de la pression intrathoracique, de sorte que tout objet coincé dans cette zone peut être facilement expulsé.

Chaque fois qu’une arête de poisson ou un autre corps étranger est ingéré, le premier réflexe est de tousser. Dans ces cas-là, il faut tousser plus fort, afin de débloquer le corps étranger. Il convient de consulter un médecin sur-le-champ en cas de douleurs sanguines ou thoraciques pendant la procédure.



 

2. Boire de l’eau ou de l’huile d’olive

Les arêtes de poisson se retrouvent très souvent dans les amygdales et la base de la langue, comme en témoignent de multiples études. Ces zones se caractérisent par leur facilité d’accès et la nourriture exerce une certaine pression lors de leur passage.

Dans ce cas, il est recommandé de boire 1 verre d’eau ou 2 cuillères à soupe d’huile d’olive pour décoincer l’arête. L’eau exercera une pression légère et l’arête continuera sa descente vers l’estomac. L’huile est, elle, une substance lubrifiante, qui va faire glisser le corps étranger sur la surface, facilitant son expulsion par la toux.

3. Des gargarismes avec de l’eau, du sel et du citron

Si l’arête est coincée dans la partie supérieure, l’inconfort peut s’atténuer avec des gargarismes à base d’eau, de sel et de citron. Ces deux derniers aliments permettront également de nettoyer la zone touchée. Un autre remède consiste à consommer le jus de cinq à six citrons.

4. Boisson gazeuse ou eau vinaigrée

Boire du cola ou d’autres boissons gazeuses provoque des gaz qui peuvent aider à dissoudre ou à ramollir l’arête. La dissolution de deux cuillères à soupe de vinaigre, qui est un acide, dans une tasse d’eau peut avoir le même effet. Il en est de même pour le mélange à base d’une cuillère à soupe de vinaigre de cidre de pomme et de miel.

5. Aliments visqueux

Les aliments à consistance visqueuse peuvent être votre meilleur ami lorsque vous avez une arête de poisson coincée dans la gorge. Ils formeront une masse homogène et pourront conduire l’arête vers l’estomac.

Parmi les aliments qui présentent cette qualité, les suivants se distinguent :

  • Guimauves
  • Bananes
  • Pain au beurre de cacahuète
  • Pain trempé dans l’eau
  • Chocolats

6. Smoothies et jus froids

Les jus épais et denses comme les smoothies sont une option pour se débarrasser d’une arête de poisson coincée. En ingérant ces boissons avec force, il est possible de favoriser la descente de l’arête vers l’estomac. Les shakes froids peuvent aider à soulager l’irritation de la gorge et l’inconfort causé par ce problème.

Ce qu’il ne faut pas faire ?

Le désespoir que suscite la présence d’un corps étranger dans la gorge peut nous conduire à plusieurs erreurs. L’une des plus courantes est l’ingestion d’aliments solides et durs : l’arête pourrait coller davantage, ce qui compliquerait la situation.

Il est conseillé de ne pas tenter d’extraire l’arête par soi-même. En ce sens, l’utilisation de doigts ou d’ustensiles comme une pince à épiler, sans surveillance professionnelle, pourrait aggraver l’état. De plus, la manœuvre de Heimlich a tendance à blesser davantage la muqueuse.

Quand faut-il aller chez le médecin ?

Il est toujours nécessaire d’aller chez le médecin lorsque vous soupçonnez qu’une arête de poisson a été ingérée, car c’est le seul moyen de déterminer s’il y a une blessure à l’œsophage. Parfois, l’arête descend sans problème, mais elle peut provoquer une coupure sur son passage, et cette coupure peut s’infecter et produire un abcès.

Il faut également consulter si l’arête reste coincé pendant quelques minutes, car cela peut entraîner de graves complications, bien qu’elles soient rarement mortelles. Il faut être attentif à la présence des symptômes suivants :

  • Difficulté à respirer
  • Douleur à la poitrine ou au cou
  • Tousser ou vomir du sang
  • Incapacité à ingérer des liquides ou des aliments
  • Inflammation dans la région

Les options médicales pour retirer une arête de poisson coincée dans la gorge

Lorsque l’arête de poisson ne sort pas d’elle-même, le retrait médical sera la seule option disponible. Le spécialiste peut retirer le corps étranger à l’aide d’une pince à épiler, si l’arête se trouve dans une zone accessible de la gorge. Pour effectuer cette procédure, il est nécessaire que l’arête soit visible à l’œil nu, lors de l’ouverture de la bouche.

En revanche, si l’arête est descendu dans l’œsophage, il faudra réaliser une endoscpie pour l’extraction. Il s’agit d’une procédure dans laquelle un petit tube flexible est inséré dans une cavité corporelle pour observer ce qui s’y passe.

L’un des plus grands avantages de cette procédure est qu’il s’agit d’une procédure peu invasive, de sorte que la récupération est immédiate. De plus, elle permet également de traiter d’éventuelles complications existantes, comme une lacération, une hémorragie ou un ulcère.

Endoscopie pour enlever les arêtes de poisson.
Les professionnels de la santé peuvent procéder à une endoscopie pour retirer les corps étrangers coincés.

Il faut prévenir l’étouffement

L’une des meilleures mesures préventives consiste à retirer soigneusement toutes les arêtes du poisson avant la préparation d’un plat, surtout s’il s’agit de saumon, de tarpon ou de truite. Il est également recommandé de mâcher le poisson lentement, afin de pouvoir éventuellement détecter une arête avant de l’avaler.

Ce type d’accident est très fréquent chez les porteurs de prothèses dentaires, car il leur est plus difficile de sentir les arêtes lors de la mastication. Par ailleurs, il faut être vigilant dans le cas des enfants et des personnes âgées.

Si vous avez une arête de poisson coincée dans la gorge, la première chose à faire est de rester calme et de suivre les recommandations mentionnées. Il est important d’aller chez un professionnel de santé si l’arête ne sort pas ou s’il y a une complication, car seul ce dernier pourra résoudre définitivement le problème.

Cela pourrait vous intéresser ...
Protéine de poisson : pourquoi ne devrait-elle pas manquer dans votre alimentation ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Protéine de poisson : pourquoi ne devrait-elle pas manquer dans votre alimentation ?

La protéine de poisson est un nutriment de très haute qualité qui devrait être inclus régulièrement dans l'alimentation.



  • Pulido J, Sánchez A, Moreno A. Una espina en un pajar: espina de pescado alojada en la tiroides. Rev Colomb Cir. 2020; 35 (3): 491-7.
  • Remes-Troche J, Salazar L, Peña E. Extracción endoscópica de espina de pescado en el esófago cervical. Revista de Gastroenterología de México. 2010: 75 (3); 326-327.
  • Wu E, Huang L, Zhou Y, Zhu X. Migratory Fish Bone in the Thyroid Gland: Case Report and Literature Review. Case Rep Med. 2018 Feb 22;2018:7345723.
  • Men S, Ecevit MC, Topçu I, Kabakçi N, Erdağ TK, Sütay S. Diagnostic contribution of virtual endoscopy in diseases of the upper airways. J Digit Imaging. 2007 Mar;20(1):67-71.
  • McCabe A, Patton A, Salter N. It’s a cod! Finding Nemo (impacted fishbone) in the emergency department. BMJ Case Rep. 2017 Jun 15;2017:bcr2017220869.
  • Jeon SH, Han DC, Lee SG, Park HM, Shin DJ, Lee YB. Eikenella corrodens cervical spinal epidural abscess induced by a fish bone. J Korean Med Sci. 2007 Apr;22(2):380-2.
  • Vasquez J, Montesinos E, Castillo L, Rojas L, Peralta J. Perforación Esofágica y Mediastinitis causada por Espina de Pescado: Reporte de 3 casos. Rev. gastroenterol. Perú. 2006;  26( 4 ): 400-403.