Pourquoi nos genoux craquent-ils ?

Si vos genoux craquent fréquemment, vous souffrez peut-être d'arthrose. Il est important que vous consultiez un médecin ou un physiothérapeute pour identifier la cause et suivre un traitement.
Pourquoi nos genoux craquent-ils ?

Dernière mise à jour : 16 septembre, 2021

Les genoux sont l’une des articulations les plus importantes du corps. Non seulement parce qu’ils nous permettent des actions aussi basiques que la marche, mais aussi parce qu’ils soutiennent tout notre poids. Lorsque nos genoux craquent, quelque chose fonctionne pas correctement.

Ce fait est plus fréquent qu’il n’y paraît. Tout au long de notre vie, les genoux sont, chez la plupart des gens, l’articulation la plus punie. Ils sont vulnérables face à de nombreux aspects, tels que la présence d’autres blessures articulaires à la jambe ou encore l’obésité.

Bien qu’il n’y ait pas de douleur ou d’autre symptôme, si ce fait est répété, cela signifie que l’articulation a subi une modification. Dans cet article, nous expliquons pourquoi nos genoux craquent et comment en prendre soin pour éviter cela.

Pourquoi nos genoux craquent-ils ?

Des genoux qui craquent peuvent indiquer différentes choses. Parfois, ce bruit se produit parce que du gaz s’accumule dans le liquide synovial.

Le liquide synovial se trouve entre les deux os qui composent l’articulation. Lorsqu’on plie les genoux, le gaz peut émettre un bruit de craquement. Des genoux qui craquent fréquemment doivent être une source d’inquiétude. La principale cause de cela est une usure du cartilage articulaire.

Lorsque le cartilage s’use, il provoque de l’arthrose. C’est une pathologie qui provoque de la douleur, une inflammation et une limitation des mouvements articulaires. Comme il n’y a pas assez de cartilage, les os entrent en collision les uns avec les autres, s’endommageant eux-mêmes.

Des études ont été menées pour évaluer les facteurs de risque de développer l’arthrose. L’un des facteurs étudiés est le craquement des genoux. Les personnes dont les genoux craquent constamment sont trois fois plus susceptibles d’en souffrir.

Causes des genoux qui craquent.
Le craquement du genou est un facteur de risque d’arthrose.

À qui cela peut-il arriver ?

Certaines personnes sont plus à risque de développer l’arthrose que d’autres. Premièrement, ce risque augmente avec le vieillissement.

D’autre part, certaines recherches suggèrent que les femmes sont plus susceptibles de souffrir d’arthrose du genou. Il en va de même pour les athlètes, en particulier les coureurs. En effet, ils soumettent le genou à un travail continu qui a tendance à l’user.

Les personnes obèses sont également plus enclines à souffrir d’arthrose. Les études associent l’embonpoint à un facteur de risque, car la pression sur le cartilage articulaire augmente. En outre, les personnes obèses ont une concentration plus élevée de substances inflammatoires dans le sang, ce qui aggrave le problème.

Soin des genoux qui craquent.
Le surpoids est un facteur de risque d’arthrose du genou.

Que faire si vos genoux craquent ?

Tout d’abord, en cas de surpoids, l’idéal est de perdre du poids. Selon les spécialistes, chaque kilo suppose environ 5 kilogrammes de pression sur les genoux. Par conséquent, perdre du poids peut signifier un changement notable de l’état de l’articulation.

Deuxièmement, il est essentiel de renforcer les muscles des jambes. Le renforcement des quadriceps et d’autres muscles, tels que les ischio-jambiers, augmente la stabilité de l’articulation.

Enfin il est essentiel de contrôler les postures. Surtout quand nous sommes assis, car nous passons la plupart des heures de la journée dans cette position. Il est recommandé d’éviter de les fléchir excessivement, l’idéal étant de maintenir un angle de 90 degrés.

Si aucune de ces mesures n’aide, il est possible d’avoir recours à la physiothérapie. Para ailleurs, des traitements à l’acide hyaluronique ont été développés pour améliorer l’état du cartilage.

Ce qu’il faut retenir

Lorsque les genoux craquent, la première chose à faire est de consulter un médecin ou un physiothérapeute, surtout si le bruit se répète. En outre, vous pouvez mettre en œuvre certaines des mesures que nous avons mentionnées ci-dessus pour réduire la progression de l’usure du cartilage. Le traitement doit toujours être guidé par un professionnel de santé.

Cela pourrait vous intéresser ...
Qu’est-ce que la tendinopathie du muscle tibial postérieur ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Qu’est-ce que la tendinopathie du muscle tibial postérieur ?

La tendinopathie du muscle tibial postérieur, également connue sous le nom de pied plat, est une pathologie qui affecte le tendon tibial postérieur...