Protège-mamelons pour l'allaitement : utilisation, conseils et indications

Les protège-mamelons sont un outil utile pour nourrir les nouveau-nés, à condition de savoir les utiliser et d'avoir un suivi médical. Découvrez ici tout ce que vous devez savoir sur ces accessoires.
Protège-mamelons pour l'allaitement : utilisation, conseils et indications

Dernière mise à jour : 10 août, 2022

L’un des changements les plus sensationnels après l’accouchement est l’allaitement. Le corps de chaque femme se prépare à cette étape, bien que l’allaitement implique parfois un certain inconfort physique. Les protège-mamelons d’allaitement aident à résoudre ce problème.

Après l’accouchement, les seins sont plus sensibles. Une mère qui commence à allaiter peut donc ressentir de la douleur et présenter une irritation. L’idéal serait qu’aucun de ces désagréments ne se produise.

Mais chaque cas est différent. Afin d’atténuer ces désagréments, les protège-mamelons peuvent s’avérer utiles.

Que sont les protège-mamelons pour l’allaitement ?

Les protège-mamelons sont des accessoires qui recouvrent les mamelons d’une femme pour simplifier l’allaitement. Ces accessoires s’adaptent à la forme du mamelon, afin de protéger ces derniers des frottements et d’éviter la douleur due à la préhension du bébé.

L’idée est de minimiser les désagréments et que l’enfant reçoive les nutriments essentiels du lait maternel sans aucune difficulté. Ces accessoires ressemblent à un petit chapeau. Le haut recouvre le mamelon, tandis que l’aile repose sur l’aréole.

Sur recommandation de l’Association Espagnole de Pédiatrie (AEP), le recours à l’utilisation de protège-mamelons doit être limité à des conditions particulières et uniquement sur prescription d’un médecin ou d’un expert en allaitement.

L’argument de l’AEP est que ces outils pourraient gêner l’extraction des dernières gorgées de lait, qui, étant plus riches en matières grasses, ont tendance à obstruer le trou.

Avantages et inconvénients des protège-mamelons pour l’allaitement

L’avis de sages-femmes diplômées ou expertes en allaitement est indispensable avant d’avoir recours à ces accessoires. Ces derniers présentent des avantages et des inconvénients que nous énumérons ci-dessous.

Avantages

  • Accélération de la cicatrisation des plaies : Lorsqu’une femme commence à allaiter, elle peut subir des blessures mineures, semblables à des égratignures, pendant que le bébé s’habitue au processus. Les protége-mamelons favorisent une guérison plus rapide.
  • Soulagement de la douleur au niveau des seins : s’agissant d’une barrière entre le sein et l’enfant, il est probable qu’avec un protecteur vous perceviez moins de douleur due à la succion.
  • Aide pour les anatomies particulières : dans le cas des mamelons plats ou inversés, les protége-mamelons sont utilisés pour le verrouillage, en particulier pour les bébés prématurés.
Douleur lors de l'allaitement.
Lors de l’allaitement, certaines complications peuvent apparaître, comme une mammite. La douleur entrave le processus de prise.

Inconvénients

  • Risque de crevasses : cela ne veut pas dire que l’utilisation de protège-mamelons va endommager l’aréole. Des crevasses apparaissent si vous ne fixez pas correctement l’accessoire.
  • Rejet possible : Certains nouveau-nés rejettent la texture du plastique. La conséquence en est une mauvaise alimentation.
  • Changements constants : ils ne sont pas chers, mais ils doivent être souvent remplacés. Cela signifie une dépense supplémentaire.



Les types de protège-mamelons pour l’allaitement et comment choisir la meilleure

Au fil du temps, la fabrication des protège-mamelons a évolué. Auparavant, le design était composé d’ivoire, d’argent ou de verre. On est ensuite passé au caoutchouc, puis au latex.

Actuellement, le silicone est l’élément le plus utilisé, en raison de sa douceur au toucher, du confort qu’il offre et de la minimisation des risques dus aux allergies. Les protège-mamelons en silicone sont les plus demandés, cela mais ils sont plus difficiles à aspirer que ceux en latex.

Chaque marque apporte une touche particulière, il est donc indispensable de chercher conseil auprès de connaisseurs. En général, il y a 2 clés pour choisir un bon accessoire :

  1. L’épaisseur : plus ils sont fins, plus le bébé profitera de leur souplesse et se sentira proche de la peau de sa mère.
  2. La taille en fonction du diamètre du mamelon : ils doivent recouvrir les mamelons sans frotter la peau. S’ils sont trop gros, ils ont tendance à irriter l’aréole.

Dans quels cas est-il conseillé d’utiliser des protège-mamelons pour l’allaitement ?

L’utilisation de protège-mamelons est pratique à des moments précis, mais le recours à cette ressource doit toujours être la dernière alternative à l’allaitement. Nous exposons les cas particuliers ci-dessous.

1. Bébés prématurés

Les nouveau-nés prématurés n’ont pas assez de force pour exprimer leur lait. L’utilisation temporaire de protége-mamelons permet de maintenir la forme du mamelon, facilitant ainsi la succion au bébé.

2. Problèmes de prise et de transfert de lait

Une prise du sein efficace est importante pour réussir l’allaitement, prévenir la douleur, stimuler la production de lait et assurer un approvisionnement suffisant pour le bébé.

Par exemple, si votre enfant a des difficultés à prendre le sein (à cause d’un frein lingual court par exemple), il n’y aura pas un bon transfert de lait. Les protège-mamelons favorisent une bonne absorption.

3. Mamelons plats ou inversés

L’anatomie des seins impacte l’attachement du bébé. Les mamelons inversés ou plats rebdebt l’alimentation difficile. Il est nécessaire de corriger la position et de stimuler le mamelon pour que le nourrisson prenne le sein.

Si tel est votre cas, essayez les protège-mamelons. N’envisagez pas tout de suite d’abandonner l’allaitement.

4. Crevasses au niveau mamelon

Les crevasses sont dues au fait que le bébé tète seulement au niveau du mamelon et non au niveau de tout le sein, y compris une partie de l’aréole.

Quelles que soient les causes de ces crevasses, les protège-tétons aident à atténuer l’inconfort, l’idéal étant de les utiliser le moins possible et de surveiller l’allaitement jusqu’à ce que les fissures guérissent.

5. Rejet dû aux méthodes d’allaitement

Parfois, le bébé rejette le sein quand l’allaitement mixte est préféré, car il peut préférer le biberon. Dans ce scénario, un protège-mamelon aidera l’enfant à accepter de se nourrir au sein.

6. Douleur mammaire

Ce point a également à voir avec l’attachement du nourrisson au mamelon. S’il n’y a pas d’accouplement correct, la mère souffre et l’enfant se force plus qu’il ne le devrait pour obtenir du lait. Dans ce contexte, les protège-mamelons peuvent réduire l’intensité de la douleur et aider l’enfant à manger détendu.

7. Problèmes de poids chez le bébé

Si vous allaitez exclusivement et que vous remarquez que le bébé ne prend pas de poids en fonction de son âge, consultez le pédiatre sur les causes. Il s’agit vraisemblablement d’un problème de succion, de position ou d’attache au sein.

Parmi les alternatives que proposerait un médecin, figure l’utilisation de protège-mamelons qui favorisent le maintien du bébé au sein.
Les téterelles ne sont pas les mêmes que les téterelles.
Les protège-seins sont d’autres accessoires qui prennent soin des seins de la femme qui allaite. Bien qu’ils aient un objectif différent.



Quelques recommandations lors de l’utilisation de protège-mamelons pour l’allaitement

Pour prolonger la durée de vie des protège-mamelons, suivez les recommandations suivantes :

  • Lavez-les à l’eau et au savon après chaque tétée : ne les stérilisez qu’avant la première utilisation, ensuite cela ne sera plus nécessaire. Un nettoyage basique sera suffisant.
  • Conservez-les dans une boîte hermétique, à l’abri de la chaleur et du soleil.
  • Utilisez-les au bon moment : ne les posez pas trop longtemps avant les tétées et retirez-les dès que le bébé a fini de se nourrir.

Si vous voyez le lait à travers le protège-mamelon et entendez votre enfant avaler, c’est parfait !

Par ailleurs, vous savez qu’un protège-mamelon est en bon état lorsque le lait ne coule pas lors de la succion et qu’il est évident que le bébé prend du poids en fonction de son âge.

Quand est-il temps d’abandonner les protège-mamelons ?

Il n’y a pas de règle sur le moment où il faut arrêter d’utiliser des protège-mamelons. Analysez le comportement de votre bébé. S’il accepte de se nourrir sans cet accessoire, en s’accrochant au sein sans problème, il est peut-être temps de cesser de l’utiliser.

Allez-y petit à petit. Si l’enfant remarque la différence et exprime un refus, l’acceptation du biberon peut s’avérer difficile.

Cela pourrait vous intéresser ...
Seins asymétriques pendant l’allaitement : comment corriger cela ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Seins asymétriques pendant l’allaitement : comment corriger cela ?

Les seins asymétriques sont une condition très courante pendant l'allaitement et peuvent être corrigés avec quelques techniques simples.