Puis-je avoir des rapports sexuels après un frottis vaginal ?

9 novembre 2020
Certaines femmes se demandent s'il est possible d'avoir des rapports sexuels après un frottis vaginal. Dans cet article, nous tentons d'éclairer cette préoccupation.

Vous êtes-vous déjà demandé si vous pouviez avoir des rapports sexuels après un frottis vaginal ? C’est effectivement l’une des principales préoccupations des femmes suite à cet examen. Nous souhaitons donc revoir les aspects les plus importants du frottis vaginal afin de résoudre cette inquiétude.

Qu’est-ce que le frottis vaginal ?

Tout d’abord, il est important de définir en quoi consiste l’examen que l’on nomme frottis vaginal. Il s’agit d’un examen gynécologique au cours duquel un professionnel de la santé prélève un échantillon du col de l’utérus de la femme, qui représente l’extrémité de l’utérus en contact avec le vagin.

Une fois que l’échantillon a été prélevé à l’aide d’un écouvillon, d’un petit pinceau ou d’une minuscule spatule, il est placé sur une lame en verre ou dans un pot avec un liquide spécial pour y conserver les cellules.

L’échantillon sera ensuite envoyé dans un laboratoire, où un pathologiste, un médecin spécialisé dans l’interprétation des cellules à travers un microscope, établira un rapport en fonction de ce qu’il voit. Ce rapport est ensuite envoyé à la femme quelques jours plus tard puis, selon les résultats, il y aura un suivi ou non.

Examen gynécologique du frottis vaginal.

“L’examen du frottis vaginal est recommandé comme mesure préventive pour la détection précoce des problèmes dans le col de l’utérus.”

Quelle est l’utilité de cet examen ?

L’objectif du frottis vaginal est de détecter le cancer du col de l’utérus à un stade précoce. Cela signifie qu’il faut le diagnostiquer à temps, au début, afin de le traiter correctement et éviter les complications résultant d’une détection tardive.

Ce cancer trouve son origine dans le papillomavirus humain -VPH ou HPV- qui, après avoir été contracté par infection, entraîne des changements dans les cellules du col utérin de la femme. Ces altérations pourraient alors, au fil des années, conduire à une transformation cancéreuse. C’est ce qu’explique un article de MedlinePlus.

Par conséquent, le frottis vaginal est un outil très puissant pour la prévention de ce type de cancer. Il est accessible, peu coûteux pour le système de santé et disponible pratiquement partout dans le monde.

Lisez également : Le test PAP en gynécologie

Les éventuels résultats du frottis vaginal

L’examen rapportera principalement deux types de résultats: normal ou anormal. Un résultat normal est celui dans lequel le professionnel n’identifie que des cellules qui sont considérées comme saines.

La seule mesure à suivre dans ce cas est la poursuite des contrôles réguliers. En fonction de l’âge et des résultats du frottis les années précédentes, la fréquence des futurs contrôles peut varier.

En général, il est conseillé de faire un examen tous les trois ans si les résultats sont normaux, principalement entre 35 et 64 ans. Par ailleurs, selon les recommandations de chaque pays, les femmes devraient réaliser cet examen à partir de 18, 21 ou 25 ans.

Toutefois, les résultats anormaux renseignent différentes choses :

  • Cellules squameuses atypiques d’importance indéterminée : modifications éventuellement inflammatoires et non précancéreuses. Dans ce cas, le frottis vaginal peut être complété par un examen de détection du virus VPH.
  • Lésion squameuse intra-épithéliale : détection de cellules qui peuvent être considérées comme précancéreuses, autrement dit, qui se transforment à long terme en un cancer du col de l’utérus. Le médecin sollicitera de nouvelles méthodes de diagnostic.
  • Cellules glandulaires atypiques : ce type de cellules nécessite d’autres examens que le médecin exigera pour déterminer si elles sont précancéreuses ou non.
  • Carcinome de cellules squameuses ou cellules d’adénocarcinome : ce rapport confirme presque la présence d’un cancer du col utérin. C’est le résultat le plus improbable, mais s’il est présent, il requiert des visites de traitement immédiates.

Découvrez aussi : 5 données sur les fibromes utérins à connaître à tout prix

Prélèvement d'un échantillon organique.

“Les résultats du frottis vaginal peuvent déterminer une éventuelle anomalie dans le col de l’utérus. Si c’est le cas, il est fondamental de procéder à un traitement.”

Préparation préalable à l’examen

Afin de rendre le test aussi précis que possible, outre les questions techniques liées au prélèvement des échantillons, il est essentiel de se préparer avant. Cela garantit que les cellules soient en bon état pour les analyser correctement.

Comme le précise une publication de la Clinique Mayo, les conseils fondamentaux pour les jours précédant l’examen -2 à 3 jours avant- sont les suivants :

  • Ne pas avoir de relations sexuelles.
  • Eviter l’usage des tampons.
  • Ne pas faire de douches vaginales.
  • Ne pas utiliser de produits contraceptifs.
  • Reporter le test en cas de traitement médicamenteux par voie vaginale (ovules, par exemple).
  • Ne pas utiliser de crèmes ou de talc vaginal, de déodorants ou de parfums.

Le moment du frottis vaginal est également essentiel par rapport au cycle menstruel de la femme. L’idéal est de programmer le prélèvement de l’échantillon environ cinq jours après l’arrêt des saignements menstruels.

Peut-on avoir des rapports sexuels après un frottis vaginal ?

Il s’agit d’une question fréquente parmi les femmes: puis-je avoir des relations sexuelles après un frottis ? La réponse est oui, dans la plupart des cas. Suite à l’examen, la femme peut généralement retourner à sa vie normale.

Cependant, il faut savoir que certains symptômes peuvent se présenter après la réalisation de l’examen. Selon l’Université Johns Hopkins, ce sont les suivants :

  • Saignements : un peu c’est normal, mais s’ils sont excessifs il faut consulter un médecin. Dans les deux cas, le désir sexuel peut être affecté.
  • Apparition de sécrétions avec une mauvaise odeur.
  • Fièvre ou frissons.
  • Douleur abdominale.

Sauf en cas de saignements légers, il est essentiel de consulter un médecin pour les autres symptômes. Néanmoins, la plupart du temps, il ne se passe rien.

Rapports sexuels après le frottis : cela dépend de chaque femme

Enfin, nous pouvons conclure que la possibilité de reprendre une activité sexuelle sitôt l’examen passé dépend, en réalité, de chaque femme. Si tout se déroule normalement, il n’y a pas de contre-indications. Et la patiente peut reprendre sa vie normale. Uniquement dans les cas cités ci-dessus, il est nécessaire de consulter un médecin.

  • Naucler, P., Ryd, W., Törnberg, S., Strand, A., Wadell, G., Elfgren, K., … Dillner, J. (2008, February). Human papillomavirus and papanicolaou tests to screen for cervical cancer. Obstetrical and Gynecological Survey. https://doi.org/10.1097/01.ogx.0000300960.25188.fa
  • Naib ZM. Pap Test. In: Walker HK, Hall WD, Hurst JW, editors. Clinical Methods: The History, Physical, and Laboratory Examinations. 3rd edition. Boston: Butterworths; 1990. Chapter 178. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK287/
  • Pap Test. Johns Hopkins Medicine. https://www.hopkinsmedicine.org/health/treatment-tests-and-therapies/pap-test
  • Prueba de Papanicolaou. Mayo Clinic. https://www.mayoclinic.org/es-es/tests-procedures/pap-smear/about/pac-20394841
  • Virus del papiloma humano. MedlinePlus. https://medlineplus.gov/spanish/hpv.html