Quand peut-on arrêter l'utilisation de la couche de nuit ?

La meilleure recommandation à l'heure d'envisager l'arrêt de l'utilisation de la couche de nuit est de laisser ce processus se faire naturellement. Sans pression, il prendra très certainement fin avant l'âge de 5 ans.
Quand peut-on arrêter l'utilisation de la couche de nuit ?

Écrit par Edith Sánchez

Dernière mise à jour : 09 août, 2022

Généralement, les enfants doivent arrêter d’utiliser la couche de nuit quelque temps après avoir abandonné celle de la journée. Parfois, le processus se produit simultanément, mais il n’y a pas de règles fixes.

Chaque enfant a son propre rythme.

Certains parents peuvent être impatients de voir leur enfant contrôler les sphincters le jour, mais n’arrêtent pas d’utiliser la couche la nuit. La vérité est qu’ils n’ont rien à craindre.

Nous sommes confrontés à un processus associé à la maturation du système nerveux. Il ne doit pas être précipité : il faut plutôt accompagner l’enfant. La patience et la compréhension sont essentielles.

Il est temps d’arrêter d’utiliser la couche de nuit

La grande question pour de nombreux parents est de savoir quand arrêter d’utiliser la couche de nuit. Il n’y a pas de réponse exacte à cette question.

Habituellement, les petits devraient arrêter d’utiliser la couche le jour entre 2 et 3 ans. Celle de nuit, entre 3 et 5 ans. Vers l’âge de 3 ans, il est courant que de nombreux enfants cessent de l’utiliser.

Cependant, on estime qu’1 enfant sur 4 continue de mouiller son lit la nuit à 4 ans. Si l’enfant ne parvient toujours pas à se contrôler à 5 ans, il est conseillé de consulter un spécialiste.

Malgré cela, les experts s’accordent à dire que les fuites urinaires occasionnelles sont normales jusqu’à l’âge de 7 ans. Plus que l’âge, il est préférable de prendre en compte 3 signes à l’heure d’envisager l’arrêt de l’utilisation de la couche de nuit :

  • L’enfant se réveille avec une couche sèche pendant une semaine continue.
  • Il se réveille seul la nuit, parce qu’il veut uriner.
  • L’enfant demande que la couche soit retirée.
Énurésie chez un enfant qui n'a plus de couche.
Des fuites urinaires occasionnelles la nuit sont à prévoir. Il faut consulter lorsque la situation est très fréquente.

Les clés pour arrêter la couche de nuit

Le plus important est que l’enfant se sente en confiance et motivé pour arrêter d’utiliser la couche la nuit. Il faut lui donner un accompagnement psychologique et narratif.

Autrement dit, expliquez-lui à quel point il est confortable de dormir sans couche et célébrez-le lorsqu’il se réveille sec. De cette façon, il se sentira soutenu.

Il est essentiel d’impliquer le petit dans la décision de laisser la couche la nuit. Il convient de prendre en compte les conseils suivants pour soutenir le processus :

  • Félicitez-le pour ses progrès.
  • Faites-lui porter des pyjamas faciles à enfiler et à enlever.
  • Assurez-vous qu’il n’y a pas d’obstacles sur le chemin vers la salle de bains.
  • Évitez de lui donner des liquides 2 heures avant le coucher.
  • Si l’enfant se réveille la nuit pour une autre raison, profitez-en pour l’emmener aux toilettes.
  • Laissez une lampe portative près du lit, afin qu’il puisse l’utiliser lorsqu’il ira aux toilettes.
  • Encouragez l’enfant à savoir quand il veut aller aux toilettes, même s’il porte encore une couche.
  • Inculquez l’habitude d’aller aux toilettes avant le coucher. Idéalement, cela doit avoir lieu après le brossage des dents.
  • Demandez-lui de dire aux parents quand il veut aller aux toilettes après s’être couché.
  • Il existe des histoires qui peuvent aider les enfants à se sentir accompagnés durant ce processus.



Ce qu’il faut éviter…

La pression n’est pas conseillée dans ces cas. Changer de couche la nuit est un processus qui peut prendre un certain temps.

Il vaut mieux s’armer de patience et comprendre que si l’enfant ne peut pas rester au sec, c’est que la maturation de son système nerveux n’est pas encore terminée.

Après avoir cessé d’utiliser la couche de nuit, il y a encore de fortes chances qu’il mouille le lit plusieurs fois. L’ensemble du processus peut prendre jusqu’à 1 an. Une housse étanche pour éviter les accidents est une bonne idée.

De même, il est pratique d’avoir sous la main des pyjamas et des draps secs, au cas où. Il n’est pas nécessaire de gronder ou de récriminer ces éventuelles fuites. Au contraire, il faut rassurer l’enfant et lui faire savoir que c’est normal.

Si l’enfant arrête d’utiliser la couche la nuit, mais recommence à mouiller le lit plusieurs fois, il est préférable de remettre la couche et de réessayer plus tard. Peut-être n’est-il pas encore temps pour lui de franchir le pas.

Mère avec plusieurs couches.
Il est conseillé d’attendre quelques semaines avant de se défaire des couches de nuit, afin d’être certain que l’enfant est à l’aise avec la nouvelle réalité.

Respecter les rythmes de l’enfant lorsqu’il quitte la couche de nuit

Il faut souligner que chaque enfant est différent et ne doit donc pas être comparé aux autres. Le processus de laisser la couche la nuit n’est pas facile.

Si l’enfant a entre 5 et 6 ans et n’a pas réussi à contrôler les sphincters la nuit, il est préférable de consulter le pédiatre. Même s’il réussit, des fuites occasionnelles jusqu’à 7 ans sont normales.

Il faut tenir compte du fait que certains événements peuvent provoquer des régressions de comportement. L’arrivée d’un petit frère, un déménagement ou un changement important peut entraîner à nouveau l’énurésie nocturne.



Un processus naturel

Il est préférable d’essayer de laisser la couche la nuit en été. En cette saison, l’enfant se sentira plus à l’aise d’aller au lit avec moins de vêtements. De plus, s’il est mouillé, il ne sera pas exposé au froid des draps.

Ce processus devrait avoir lieu très naturellement. Le sevrage de la couche de nuit est une étape importante qui se produira lorsque le cerveau sera prêt pour cela.

Cela pourrait vous intéresser ...
Qu’est-ce qui peut changer la couleur des selles chez les bébés ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Qu’est-ce qui peut changer la couleur des selles chez les bébés ?

Il est courant que la couleur des selles des bébés change fréquemment au cours de la première année de vie, en raison de l'alimentation.



  • Díaz, E. T., Suárez, V. M., Alcántara-Canabal, L., Castañón, C. S., & Muíños, C. C. (2021, August). Valoración de los criterios diagnósticos de la enuresis nocturna. In Anales de Pediatría (Vol. 95, No. 2, pp. 101-107). Elsevier Doyma.
  • HERRARA, R. S., NAVARRO, J. R., & FERNÁNDEZ, G. P. Enuresis nocturna primaria. Seguimiento en una consulta de Pediatría de Atención Primaria.