Que sont les douleurs intermenstruelles ?

Les douleurs intermenstruelles apparaissent généralement d'un seul côté de l'abdomen au milieu du cycle menstruel, au moment de l'ovulation ou lorsqu'elle est sur le point de se produire. Elles peuvent être très inconfortables lorsqu'elles deviennent répétitive.
Que sont les douleurs intermenstruelles ?

Écrit par Carmen Martín

Dernière mise à jour : 10 août, 2022

La plupart des femmes ressentent différents malaises pendant leurs règles, mais ce n’est pas le seul moment du cycle menstruel qui peut poser problème. Il existe également des douleurs intermenstruelles qui, comme leur nom l’indique, sont celles qui apparaissent entre les règles.

Les douleurs intermenstruelles apparaissent généralement dans les jours qui entourent l’ovulation. C’est-à-dire vers le 14e jour du cycle. L’ovulation est le processus par lequel l’ovule se déplace de l’ovaire à la trompe de Fallope.

Ce processus s’accompagne d’une inflammation, d’un pic hormonal et d’une série d’événements qui peuvent provoquer un trouble utérin. On estime que près de 20 % des femmes éprouvent cette douleur intermenstruelle. Dans cet article, nous vous expliquons ce que vous devez savoir à ce sujet.

Qu’est-ce que la douleur intermenstruelle ?

Les douleurs intermenstruelles trouvent leur source dans le processus d’ovulation. Cela se produit au milieu du cycle menstruel. Bien sûr, cela n’arrive qu’aux femmes en âge de procréer qui ont leurs règles.

Pendant l’ovulation, un des follicules contenant l’ovule se développe à l’intérieur de l’ovaire. Les parois de l’ovaire se dilatent et s’enflamment et, le moment venu, le follicule se brise.

Cette rupture et cette libération de l’ovule sont parfois accompagnées de sang et de liquide qui se trouvait à l’intérieur du follicule. Ces fluides atteignent le péritoine, qui est la paroi interne de l’abdomen. Le péritoine devient irrité et douloureux.

Par conséquent, les douleurs intermenstruelles ne surviennent pas exactement au moment de l’ovulation, mais peuvent survenir un peu plus tôt et persister. Dans chaque cycle, l’ovulation a lieu dans un seul des deux ovaires. Ainsi, les douleurs intermenstruelles n’apparaissent que d’un seul côté de l’abdomen.

De nombreuses femmes le vivent à chaque cycle, alors que d’autres ne le vivent qu’à certains moments. De plus, à chaque cycle, la douleur peut changer d’un côté à l’autre. Même la durée est variable, car elle peut être momentanée ou persister pendant des heures.

Pour distinguer les douleurs intermenstruelles des autres pathologies, il est important que les femmes connaissent leur cycle menstruel. Le fait qu’il s’agisse d’une gêne lancinante, d’un seul côté du bas-ventre et qu’elle coïncide avec l’ovulation, est définitif pour le diagnostic.

Une femme se tenant le ventre à cause de douleurs intermenstruelles

Que peut-on faire contre les douleurs intermenstruelles ?

Si vous ressentez des douleurs ou un mal-être, il est préférable de consulter votre médecin pour en connaître la cause. Il est important d’expliquer les caractéristiques de la douleur au médecin, car c’est la seule façon de diagnostiquer les douleurs intermenstruelles. Parfois, des examens gynécologiques et des échographies sont effectués pour exclure d’autres pathologies.

Pour traiter les douleurs intermenstruelles, il existe certaines mesures générales qui peuvent aider. Par exemple, en appliquant de la chaleur sur l’abdomen ou en se reposant lorsque la gêne apparaît. En réalité, la plupart des femmes n’ont besoin d’aucun autre traitement.

Cependant, il existe des médicaments qui peuvent aider si la douleur est trop forte. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) tels que l’ibuprofène sont recommandés. Ils contribuent de manière significative à réduire l’inflammation et la douleur et sont vendus sans ordonnance.

Une autre alternative est l’utilisation de contraceptifs oraux. Le mécanisme par lequel ils fonctionnent est d’empêcher l’ovulation. De cette façon, ils éliminent également tout inconfort éventuel que l’événement pourrait produire.

Les contraceptifs oraux et les douleurs intermenstruelles

Vous pourriez être intéressé par : Ovulation douloureuse : comment la soulager ?

En conclusion

Les douleurs intermenstruelles sont l’une des conséquences négatives que le cycle menstruel peut avoir. Chaque femme fonctionne différemment, et seulement 20 % environ en souffrent. En outre, elles peuvent avoir des caractéristiques différentes et varier à chaque cycle.

C’est pourquoi il est important de les connaître et de savoir la distinguer des autres pathologies. Si elles deviennent trop inconfortables ou handicapantes, il est essentiel de se rendre chez le médecin et d’essayer de choisir la meilleure solution pour chaque cas spécifique.

 

Cela pourrait vous intéresser ...
6 hormones impliquées dans le cycle de l’ovulation
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
6 hormones impliquées dans le cycle de l’ovulation

Découvrez dans cet article les hormones qui jouent un rôle important dans le cycle de l'ovulation, et quels sont leurs effets.




Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.