Quelles sont les méthodes contraceptives les plus utilisées ?

Les méthodes contraceptives permettent de profiter de la sexualité avec responsabilité pour le présent et l'avenir, car plusieurs empêchent non seulement la grossesse, mais empêchent également la transmission de maladies.
Quelles sont les méthodes contraceptives les plus utilisées ?

Dernière mise à jour : 25 mai, 2022

Comme son nom l’indique, les méthodes contraceptives ont pour fonction d’éviter la conception ou la grossesse. Le choix d’une méthode de contraception plutôt qu’une autre dépend de plusieurs facteurs, tels que votre âge, la fréquence de vos rapports sexuels, votre désir d’avoir des enfants dans le futur, votre convenance ou encore votre budget.

Compte tenu de l’importance qu’elles ont dans le développement d’une vie sexuelle saine et responsable, nous vous présentons ci-dessous les méthodes contraceptives les plus utilisées, selon le Department of Health and Human Services des États-Unis.

Méthodes contraceptives de barrière

Elles sont destinées à empêcher les spermatozoïdes de pénétrer dans l’utérus. Ces méthodes de contraception sont amovibles et jetables, elles peuvent donc être utilisées lors d’un seul rapport sexuel. Les méthodes contraceptives de barrière sont :

1. Le préservatif masculin : l’une des méthodes contraceptives les plus connues

préservatif-méthode-barrière-prévention-IST

Le préservatif masculin est l’une des méthodes de contraception les plus populaires. Il s’agit d’une fine gaine en latex ou en polyuréthane destinée à recouvrir le pénis. En plus de prévenir la grossesse, le préservatif réduit le risque de contracter des maladies sexuellement transmissibles, comme le VIH.

2. Préservatif féminin

Le préservatif féminin est une sorte de sac en plastique souple et fin qui s’insère dans le vagin avant les rapports sexuels pour empêcher les spermatozoïdes d’atteindre l’utérus. Il réduit également le risque de contagion des maladies sexuellement transmissibles. Il doit être jeté après utilisation.

3. Diaphragme

diaphragme

Le diaphragme est en forme de coupe flexible et peu profond. Il peut être en latex ou en caoutchouc souple. Il est inséré dans le vagin avant les rapports sexuels et utilisé avec un gel ou une crème spermicide, qui doit être laissé en place 24 heures avant et 8 heures après les rapports sexuels.

Il doit avoir la taille appropriée, selon l’appareil sexuel féminin. Contrairement aux méthodes précédentes, il peut être utilisé plusieurs fois. Tous les deux ans, il doit être revu avec le gynécologue s’il est toujours de taille adéquate.

4. Cape cervicale

La cape cervicale est similaire au diaphragme, mais plus rigide et plus petite. Il est fabriqué en silicone et est également disponible en différentes tailles. Un médecin doit indiquer quelle est la taille appropriée. Il s’utilise également avec un gel ou une crème spermicide, et doit être retiré 6 à 48 heures après un rapport sexuel. Il peut être utilisé pendant deux ans.

5. Éponge contraceptive

éponge contraceptive

L’éponge contraceptive est imprégnée de spermicide pour prévenir également la grossesse. Il doit rester à l’intérieur du vagin pendant au moins 6 heures après un rapport sexuel. Il est également jeté après utilisation.

Méthodes contraceptives hormonales

Ces méthodes contraceptives régulent ou arrêtent l’ovulation afin d’éviter une grossesse. Ce sont des méthodes contraceptives à usage féminin. Les méthodes contraceptives hormonales les plus connues sont :

1. Une autre des méthodes contraceptives les plus utilisées : le contraceptif oral combiné

 

Connue sous le nom de « pilule », elle contient des œstrogènes et des progestatifs synthétiques qui interfèrent avec l’ovulation. Il doit être pris un par jour et, si possible, en même temps.

Il est déconseillé aux femmes de plus de 35 ans ou ayant des antécédents de cancer du sein ou de l’endomètre, ainsi que des caillots sanguins. Certains gynécologues recommandent d’arrêter son utilisation après 5 années consécutives.

2. Timbre contraceptif

Le patch contraceptif est fait de plastique fin, a une forme carrée et adhère à la peau. Il est placé dans le bas-ventre, les bras ou les fesses. Il agit en libérant de faibles doses d’hormones à travers la peau. Il doit être changé une fois par semaine et ne jamais être utilisé pendant les règles.

3. Contraceptif injectable

contraceptif injectable

Le contraceptif injectable consiste en une injection contenant un progestatif. Il est délicat à utiliser. Peut causer une perte temporaire de densité osseuse s’il est administré à des adolescents. Il est important pour les femmes qui choisissent cette méthode de contraception de maintenir une alimentation riche en calcium et en vitamine D.

4. Anneau vaginal

L’anneau vaginal mesure 2 pouces de diamètre, est flexible et est administré en association avec des œstrogènes et un progestatif. Il est inséré dans le vagin pendant 3 semaines et est retiré pendant les menstruations. Il doit être jeté après utilisation.

5. Pilule contraceptive d’urgence

pilule du lendemain

Il y a ceux qui ne le considèrent pas comme une méthode contraceptive. On l’appelle aussi « la pilule du lendemain ». Ce nom car il est généralement pris le lendemain d’un rapport sexuel non protégé.

Méthodes contraceptives intra-utérines

La méthode contraceptive intra-utérine est un dispositif en forme de T qui est inséré dans l’utérus pour prévenir la grossesse. Il doit être inséré et retiré de l’utérus par un professionnel, par un gynécologue. Il existe deux méthodes intra-utérines :

1. DIU au cuivre

En libérant une petite quantité de cuivre dans l’utérus, il empêche les spermatozoïdes d’atteindre l’ovule et de le féconder. Dans le cas où l’ovule est fécondé, le stérilet lui-même garantit qu’il ne s’implante pas dans l’utérus. Cet appareil doit être changé tous les 12 ans.

2. DIU hormonal

 

Il est placé de la même manière que le précédent. Avec cette méthode, l’hormone chargée d’empêcher les spermatozoïdes d’atteindre l’ovule est le progestatif. Il peut être utilisé jusqu’à 5 années consécutives.

Méthodes de contrôle permanent des naissances

Ce sont des méthodes permanentes qui nécessitent généralement une intervention chirurgicale. Ce sont des méthodes irréversibles. L’une de ces méthodes contraceptives s’adresse aux hommes.

1. Implant stérilisant

Cette méthode non chirurgicale bloque les trompes de Fallope. Il est nécessaire de mener des études pendant 3 mois pour garantir que la procédure a bien cicatrisé. Jusque-là, un autre type de contraception est nécessaire.

2. Ligature des trompes

Ligature des trompes - copie

Cette méthode implique que le médecin coupe, scelle ou attache les trompes de Fallope, bloquant ainsi la “voie” entre les ovaires et l’utérus. Avec cette méthode, le sperme ne peut pas atteindre l’ovule, et l’ovule ne peut pas non plus atteindre l’utérus.

3.Vasectomie

La vasectomie consiste à couper, fermer et obstruer le canal déférent, à partir duquel l’homme ne peut pas produire de sperme. Bien que théoriquement réversible, l’inversion ne fonctionne pas toujours. Par conséquent, avant de l’envisager, l’homme doit être sûr qu’il ne veut plus d’enfants.

Pour choisir une méthode contraceptive, il est conseillé de demander conseil à un professionnel. Bien que chacun ait ses avantages et ses inconvénients, en général il est bon d’évaluer lequel est le plus pratique selon ses propres besoins ou ceux du couple.

Cela pourrait vous intéresser ...
Anneau vaginal : tout ce que vous devez savoir
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Anneau vaginal : tout ce que vous devez savoir

L'anneau vaginal est un moyen de contraception populaire. Découvrez ici ses caractéristiques, ses bienfaits



  • Birth control methods. (2017).
    womenshealth.gov/a-z-topics/birth-control-methods 
  • Choose the right birth control. (2017).
    healthfinder.gov/HealthTopics/Category/health-conditions-and-diseases/hiv-and-other-stds/choose-the-right-birth-control 
  • Contraception (2017).
    cdc.gov/reproductivehealth/contraception/index.htm 
  • Sterilization. (n.d.)
    pamf.org/teen/sex/birthcontrol/sterilization.html 
  • Mayo Clinic Staff. Vasectomy. (n.d.)
    mayoclinic.org/tests-procedures/vasectomy/home/ovc-20177726