Quelques aliments dont la consommation est recommandée pour pallier l’hypothyroïdie

· 3 février 2019
L'alimentation joue un rôle très important dans le contrôle de l'hypothyroïdie. Par conséquent, il est essentiel de connaître les nutriments qui aident à prendre soin de la santé de la thyroïde.

Le régime alimentaire prévu pour faire face à l’hypothyroïdie suggère d’augmenter la consommation de certains aliments pour neutraliser les effets de la diminution des hormones thyroïdiennes. Bien que ce programme alimentaire puisse varier d’un patient à l’autre, il est généralement conseillé de garantir certains éléments nutritifs.

Il convient de rappeler que ce trouble est à l’origine de maladies métaboliques, de carences nutritionnelles et de problèmes cardiaques. Par conséquent, bien qu’au début il ne soit pas caractérisé par des symptômes notables, il est préférable de le contrôler en suivant un régime alimentaire sain.

Etant donné que beaucoup sont confrontés à cette condition, nous souhaitons ci-après partager avec vous une liste d’aliments qui sont recommandés. Mais d’abord, nous allons vous présenter certaines de ses caractéristiques.

Qu’est-ce que l’hypothyroïdie ?

femme souffrant d'hypothyroïdie

L’hypothyroïdie, ou thyroïde sous-active, est une maladie de la glande thyroïde qui se traduit par une diminution de la production d’hormones. Elle affecte généralement les femmes âgées de 60 ans, mais tout le monde peut la développer, même à l’adolescence.

Étant donné que les hormones thyroïdiennes ont une incidence sur les fonctions vitales telles que le métabolisme, la circulation et la santé cardiaque, leur diminution a une incidence négative sur le bien-être de la personne affectée. En outre, elles sont liées au surpoids, qui est une des leurs principales conséquences.

Les causes de l’hypothyroïdie

Parmi les principales causes d’hypothyroïdie, on trouve :

  • Facteurs génétiques ou défauts congénitaux
  • Carence en iode dans l’alimentation
  • Radiothérapie contre le cancer
  • Traitements contenant du lithium ou autres médicaments
  • Syndrome de Sheehan pendant la grossesse
  • Infections virales (comme par exemple le rhume)
  • Maladies auto-immunes

Les symptômes de l’hypothyroïdie

  • Augmentation alarmante du poids
  • Sensation de fatigue extrême ou d’hypersensibilité
  • Transit intestinal lent (constipation)
  • Intolérance au froid
  • Règles irrégulières
  • Voix enrouée et diction lente
  • Paupières qui tombent ou yeux gonflés
  • Cheveux secs et cassants
  • Peau pâle et squameuse
  • Ongles cassants et fragiles
  • Taux de cholestérol élevé
  • Membres enflés
  • Douleur et rigidité musculaire

Découvrez : Comment lutter contre la fatigue pendant la grossesse

Les aliments recommandés pour un régime contre l’hypothyroïdie

Suivre un régime contre l’hypothyroïdie peut compléter les effets des traitements prescrits par le médecin. Bien qu’il ne s’agisse pas de formules magiques ni de suppléments «miraculeux» contre la maladie, ce régime contribue à assurer un meilleur apport en nutriments bénéfiques.

1. Les aliments riches en fibres

consommer des aliments riches en fibres pour combattre l'hypothyroïdie

La consommation de fibres est essentielle dans tout régime alimentaire contre les problèmes de thyroïde. Ces nutriments favorisent le contrôle du poids corporel car ils facilitent la digestion et prolonge la satiété. Ils permettent également d’éviter les pics de sucre et la fatigue, fréquents chez les patients atteints d’hypothyroïdie.

Vous pouvez consommer les aliments suivants :

  • Avoine
  • Riz complet
  • Légumes
  • Artichaut
  • Champignons
  • Fruits (ayant un faible indice glycémique)

2. Les aliments riches en oméga 3

Les acides gras oméga-3 sont des protagonistes du régime alimentaire contre l’hypothyroïdie. En raison de leur capacité à réguler le cholestérol et à lutter contre l’inflammation, ils sont essentiels pour atténuer l’impact de la diminution des hormones thyroïdiennes.

Ils peuvent être ingérés naturellement grâce aux :

  • Poissons bleu et blanc (saumon, thon, maquereau, sardines)
  • Noix et pistaches
  • Graines (lin, chia, tournesol)

3. Les aliments riches en sélénium

Les aliments contenant du sélénium soutiennent les fonctions du système immunitaire et préviennent les troubles tels que la thyroïdite de Hashimoto. C’est pour cette raison que la consommation de 200 mg de ce nutriment favorise le contrôle hormonal et diminue les inconforts typiques de la thyroïde sous-active.

On trouve du sélénium dans les aliments suivants :

  • Noix et amandes
  • Haricots
  • Ail
  • Asperges
  • Tomate
  • Raisin
  • Melon
  • Prune

4. Les aliments riches en vitamines du complexe B

Une absorption adéquate de vitamines du complexe B améliore le fonctionnement de la glande thyroïde et atténue la fatigue. Par exemple, la vitamine B12 prévient l’anémie et aide à maintenir des cheveux et des ongles en bonne santé. De son côté, la vitamine B9, elle, aide à réguler les hormones et à contrôler l’anxiété.

Les aliments qui en fournissent sont :

  • Produits laitiers entiers
  • Oeufs
  • Viandes maigres
  • Céréales complètes
  • Avocat
  • Légumes
  • Germes de blé

5. Les aliments riches en iode

L’iode est un oligo-élément essentiel qui intervient sur la santé de la glande thyroïde. C’est pour cela que les aliments qui en fournissent sont essentiels dans le régime alimentaire contre l’hypothyroïdie. Ce nutriment est également associé à l’acide aminé tyrosine pour favoriser la production d’hormones.

Un adulte moyen a besoin d’environ 150 µg d’iode par jour. Il pourra donc consommer :

  • Sel de mer enrichi en iode
  • Algues (varech, wakame, arame)
  • Haricots ou flageolets
  • Fraises issues de l’agriculture biologique
  • Fruits de mer
  • Produits laitiers
  • Pommes de terre cuites au four avec peau

Vous l’ignoriez ? 7 conseils clés pour prendre soin des reins

6. Les aliments riches en tyrosine

Comme cela a été indiqué dans la section précédente, la tyrosine et l’iode permettent d’optimiser la production d’hormones thyroïdiennes. Par conséquent, pour rétablir leurs niveaux adéquats en cas d’hypothyroïdie, il est essentiel d’en consommer davantage.

Les aliments qui en contiennent sont :

  • Graines de sésame
  • Avoine
  • Poisson
  • Avocat
  • Amandes
  • Banane

Si vous souffrez d’hypothyroïdie, essayez à partir de maintenant de consommer plus souvent ces 6 éléments. Enfin, gardez à l’esprit qu’il ne s’agit non pas d’une base pour l’alimentation, mais d’un complément. Par conséquent, cela ne vous dispense pas de suivre les instructions d’un nutritionniste.