Quels sont les symptômes de l’agoraphobie ?

20 septembre 2020
L'agoraphobie provoque des crises d'anxiété dans certaines situations simples. Les symptômes peuvent être physiques et psychologiques. Nous vous expliquons cela dans cet article.

Les symptômes de l’agoraphobie ont été décrits par de nombreux organismes car il s’agit d’une maladie complexe qui se manifeste avec quelques particularités chez certaines personnes. Si nous devions la classer, nous dirions qu’elle fait partie des troubles de l’anxiété.

Les personnes atteintes d’agoraphobie souffrent d’anxiété ou de peur exagérée des lieux ou de situations où elles se sentent impuissantes, piégées ou honteuses. Par exemple, des espaces ouverts, des lieux bondés, ou même les transports publics.

La complexité c’est que les symptômes de l’agoraphobie sont très variables. En effet, cette pathologie comprend un ensemble de phobies qui se chevauchent parfois. Dans cet article, nous vous expliquons les manifestations les plus fréquentes.

Les symptômes d’agoraphobie

Selon les manuels, les symptômes d’agoraphobie les plus fréquents sont les suivants :

  • Sentiment d’anxiété dans des endroits où il peut être difficile ou compliqué de s’échapper. Ces personnes ont souvent peur de souffrir d’une crise d’angoisse et, plus encore, que cela leur arrive dans un lieu où elles ne peuvent recevoir aucune aide. Les endroits qui suscitent le plus la peur sont ceux en dehors de la maison et qui sont très fréquentés, comme les transports publics et les supermarchés.
  • La peur entraîne le développement de comportement d’évitement. Par exemple, si un symptôme d’agoraphobie est l’angoisse de monter dans un autobus, ces personnes tenteront de ne jamais prendre le bus. Elles changent leurs habitudes de peur d’avoir une crise.
  • Diagnostiquer l’agoraphobie nécessite souvent que les crises d’angoisse soient répétées ou qu’une inquiétude très intense surgisse de l’une de ces crises. Cela signifie que la personne panique sur la probabilité d’en avoir une ou qu’elle modifie son comportement à partir de ce moment.

Par ailleurs, il est important de souligner que d’autres troubles mentaux doivent être exclus afin de pouvoir établir un diagnostic avec certitude. En effet, parfois, certaines phobies spécifiques ont tendance à se confondre avec l’agoraphobie. C’est le cas de la phobie sociale.

Un homme qui fait une crise d'angoisse.

“La crise de panique est une forme de présentation de l’agoraphobie.”

Lisez également : Nomophobie : quand on dépend entièrement de son téléphone portable

Autres symptômes

Comme nous l’avons signalé, les symptômes d’agoraphobie varient selon la personne. La plupart du temps, ce trouble se manifeste par la peur de se trouver dans un endroit ouvert, surtout seul. Néanmoins, cela peut se présenter également dans des lieux fermés, comme les cinémas ou les théâtres.

Une autre caractéristique est la peur d’expérimenter une situation embarrassante. Par exemple, chuter en public ou faire une crise d’angoisse au milieu de la foule. En outre, la peur est souvent excessive et très intense.

Par conséquent, cela finit par affecter tous les domaines de la vie du patient. Peu à peu, des comportements d’évitement se créent. Ainsi, si une personne a peur des transports publics et qu’elle doit se rendre au travail ou réaliser une activité de loisirs, cela en dépend.

Découvrez aussi : Comment surmonter la peur de parler en public ?

Autres considérations sur l’agoraphobie

Selon un article publié dans la revue Professional Pharmacyles symptômes de l’agoraphobie apparaissent généralement en fin d’adolescence ou au début de la vie adulte. La plupart de ces personnes se réfugient de plus en plus chez elles, ne sortant que pour le stricte nécessaire.

Ces symptômes se manifestent davantage chez les femmes que chez les hommes. Malheureusement, ils s’accompagnent souvent de symptômes dépressifs, de pensées obsessionnelles ou de phobie sociale.

Si la maladie n’est pas traitée, elle finit par devenir chronique et invalidante. De plus, nous devons garder à l’esprit qu’il s’agit en réalité d’un trouble de panique. C’est pourquoi elle s’accompagne également de symptômes physiques.

Un article de la revue de Psychopathologie et Psychologie clinique précise que, lorsqu’une crise a lieu, la fréquence cardiaque s’accélère et peut entraîner une sensation d’étouffement. 

Cela augmente la transpiration, le sentiment de malaise ainsi que la pression dans la poitrine qui, dans les cas extrêmes, conduit à des vertiges et des évanouissements. L’anxiété entraîne un sentiment de perte de contrôle et, dans certains cas, la peur de la mort.

Une femme qui a peur de la foule.

“L’agoraphobie présente divers symptômes qui comprennent des comportements d’évitement pour éviter certains endroits.”

Les symptômes de l’agoraphobie : que faut-il retenir ?

Ce que nous devons garder à l’esprit, c’est que l’agoraphobie est un trouble complexe qui peut se manifester de différentes manières. Les personnes qui en souffrent ont peur de situations concrètes, comme utiliser les transports publics ou se rendre dans des endroits où elles savent qu’elles ne pourront pas être aidées en cas de crise.

Il est donc essentiel qu’elles reçoivent un soutien psychologique ainsi qu’un traitement adéquat. Dans le cas contraire, la phobie devient chronique et finit par définir la vie de ces personnes. Les empêchant alors de réaliser leur routine normalement.

  • Trastornos de ansiedad. Agorafobia y crisis de pánico | Farmacia Profesional. (n.d.). Retrieved August 13, 2020, from https://www.elsevier.es/es-revista-farmacia-profesional-3-articulo-trastornos-ansiedad-agorafobia-crisis-panico-X0213932412678054
  • Criterios para el diagnóstico de agorafobia – (DSM5/CIE10). (n.d.). Retrieved August 13, 2020, from https://www.dsm-iv.org.es/indice-del-manual/70106-criterios-para-el-diagnostico-de-agorafobia.html
  • Agorafobia (con o sin pánico) y conductas de afrontamiento desadaptativas. Primera parte. (n.d.). Retrieved August 13, 2020, from http://www.scielo.org.mx/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S0185-33252006000200022
  • Sandín, Bonifacio, et al. “Cuestionario de Pánico y Agorafobia (CPA): Características de los ataques de pánico no clínicos.” Revista de Psicopatología y Psicología Clínica 9.2 (2004): 139-161.
  • Tratamiento psicológico del trastorno de pánico y la agorafobia | Clínica Moreno – Psicólogos. (n.d.). Retrieved August 13, 2020, from https://www.clinicamoreno.com/tratamiento-psicologico-del-trastorno-panico-la-agorafobia/
  • Sandín, B., Chorot, P., Valiente, R. M., Sánchez-Arribas, C., & Santed Germán, M. A. (2004). Cuestionario de pánico y agorafobia (CPA) : características de los ataques de pánico no clínicos. Revista de Psicopatología y Psicología Clínica, 9(2), 139–161. https://doi.org/10.5944/rppc.vol.9.num.2.2004.3974
  • Rodríguez, José Olivares, et al. “Una revisión de los estudios epidemiológicos sobre fobia social en población infantil, adolescente y adulta.” Psicología Conductual 11.3 (2003): 405-427.