Qu'est-ce que l'épilepsie et comment vivre avec ?

L'épilepsie est une pathologie qui nécessite des connaissances dans de nombreux domaines. Découvrez une série de clés que tout patient épileptique doit connaître pour améliorer sa qualité de vie.
Qu'est-ce que l'épilepsie et comment vivre avec ?

Dernière mise à jour : 26 janvier, 2021

L’épilepsie est un trouble neurologique du système nerveux central au cours duquel l’activité cérébrale devient anormale. Cela provoque des épisodes de convulsions, des comportements atypiques ou des pertes de conscience.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), environ 50 millions de personnes souffrent d’épilepsie dans le monde, ce qui fait d’elle l’un des troubles neurologiques les plus communs à l’échelle mondiale. Malheureusement, 70 % des patients ne reçoivent pas le traitement dont ils ont besoin à cause d’une impossibilité économique.

Vivre avec une épilepsie peut ressembler à un véritable défi après avoir reçu le diagnostic mais, en réalité, les médicaments prescrits agissent généralement de manière très positive dans la majorité des cas. Si vous voulez connaître les habitudes qu’une personne épileptique doit suivre au quotidien, poursuivez votre lecture.

Habitudes de vie que doit suivre une personne atteinte d’épilepsie

Comme l’indiquent les Centres pour la Prévention et le Contrôle de Maladies, l’épilepsie n’est pas la fin du chemin ni du bien-être individuel. Les médicaments sont efficaces chez deux patients sur trois et, dans certains cas, la chirurgie et d’autres traitements sont des options à suivre.

Beaucoup de sources nous indiquent certains conseils pour améliorer la vie des patients au quotidien. Nous allons vous en expliquer quelques-uns.

1. Pratiquer de l’exercice

L’exercice est essentiel pour tout le monde car il favorise un bien-être physique, émotionnel et physiologique. Plusieurs études soulignent que le sport peut élever le seuil convulsif et réduire les décharges épileptiformes, ce qui contribue à mieux gérer les crises.

Une adolescente qui fait de l'exercice.

Le sport pourrait réduire le risque de crises épileptiques et sa pratique régulière est donc recommandée.

Pour en savoir plus : Les différents types d’épilepsie

2. Conservez votre vie sociale mais en prenant davantage de précautions

Les organisations qui conscientisent sur l’épilepsie ne déconseillent en aucun cas au patient d’abandonner toute vie sociale. Nous sommes des animaux grégaires et, en tant que tels, nous avons besoin de la compagnie d’autres êtres humains pour nous développer de manière adéquate. Il faut néanmoins faire attention à certains facteurs :

  • Les sorties nocturnes ne sont pas déconseillées mais faites attention aux lumières stroboscopiques et au bruit de certains établissements.
  • Limitez la consommation d’alcool et de tabac. Le premier est lié à certains épisodes de crise et le tabac non, mais on recommande de les réduire tous les deux pour des raisons évidentes.
  • Ne vous privez pas d’heures de sommeil. Il a été démontré que les troubles et la privation de sommeil pouvaient déclencher des crises épileptiques.

3. La conduite présente certaines réserves

Ce point est sujet à polémique car certaines sources affirment que des documents estiment que les personnes ayant des crises épileptiques sous contrôle présentent un faible risque d’accidents alors que d’autres études affirment qu’il y a bien un risque inhérent.

Dans des pays comme l’Espagne, par exemple, une personne épileptique ne peut pas conduire si elle a eu une crise au cours de l’année écoulée, pour sa sécurité et celle de tous. Parlez-en à votre médecin si vous avez des doutes.

Comment éviter une crise si vous souffrez d’épilepsie

Il existe toute une série de mesures à suivre pour éviter l’apparition de crises convulsives chez les patients épileptiques. En voici quelques-unes :

  • Prenez vos médicaments sans oublier la moindre dose et parlez à votre médecin si vous vous sentez mal ou si vous avez des doutes.
  • Dormez bien : des portails nous indiquent que la diminution des heures de sommeil peut promouvoir l’apparition de crises. Essayez de dormir entre 7 et 10 heures par jour.
  • Limitez l’ingestion de boissons alcoolisées : l’alcool excite les neurones du cerveau, altère le schéma de sommeil normal et peut interagir avec les médicaments de l’épilepsie. Il s’agit d’un bouillon de culture parfait pour l’apparition d’une nouvelle crise.
  • Ne consommez pas de drogues : les drogues excitantes comme la cocaïne, l’ecstasy ou les amphétamines peuvent favoriser l’apparition de crises épileptiques.
  • Évitez de mener une vie trop stressante : les périodes de stress peuvent déboucher sur un manque de sommeil ou sur l’oubli de la prise de médicaments de la part du patient.

Comment peut-on aider une personne au cours d’une crise d’épilepsie ?

La Bibliothèque Nationale de Médecine des Etats-Unis nous explique comment agir face à une crise convulsive en quelques points essentiels. Les voici :

  1. Quand une convulsion a lieu, l’objectif principal est de protéger l’individu d’une blessure. Pour cela, il faut placer la personne qui a une crise épileptique sur le sol, allongée dans une zone sûre et sans meubles ou objets pointus.
  2. Après cela, il faut s’assurer que sa tête repose par terre.
  3. Desserrez les vêtements qui sont serrés, surtout ceux au niveau du cou.
  4. Tournez la personne sur le côté si elle commence à vomir. Grâce à cela, le vomi ne sera pas régurgité et ne partira pas vers les poumons.
  5. Cherchez le bracelet d’identification médicale avec les données sur le patient et le numéro à appeler. Le patient devrait l’avoir sur lui s’il a déjà connu des épisodes convulsifs il y a peu de temps.
  6. Restez avec la personne jusqu’à ce que les secours arrivent. Pendant ce temps, surveillez comme vous le pouvez ses signes vitaux (pouls et fréquence respiratoire).

Vous ne devez en aucun cas immobiliser la personne, lui mettre un objet dans la bouche pour qu’elle ne se morde pas la langue ou réalisez un bouche-à-bouche ou d’autres techniques de réanimation. Gardez simplement votre calme, placez le patient dans la position adéquate et surveillez-le jusqu’à ce que les secours arrivent.

Crise d'épilepsie chez un enfant.

Les crises épileptiques requièrent du calme de la part des personnes qui se trouvent à proximité pour pouvoir contrôler les signes, mettre le patient sur le côté et éviter des blessures.

Ceci peut vous intéresser : L’épilepsie infantile : causes et détection

Réduire le risque au quotidien

Comme vous avez pu l’observer, l’épilepsie est une pathologie qui requiert de nombreuses considérations dans le quotidien de la vie d’un patient. Malgré cela, en suivant les règles établies et un traitement adéquat, une personne épileptique peut avoir une vie presque normale et sans incidents graves.

Les mesures quotidiennes pour éviter les crises convulsives se basent sur un bon sommeil, éviter la consommation de drogues et d’alcool et ne pas vivre des événements qui mèneraient à des émotions trop intenses ou stressantes. Si vous suivez ces conseils, vous minimiserez le risque de souffrir d’une crise.

Cela pourrait vous intéresser ...
Remèdes naturels contre l’épilepsie : des compléments naturels et efficaces
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Remèdes naturels contre l’épilepsie : des compléments naturels et efficaces

Les remèdes naturels contre l'épilepsie peuvent compléter les effets d'un traitement médical pour prévenir les crises. En raison de leurs