Qu’est-ce que la kétamine et quels sont les usages que l’on en fait ?

· 16 avril 2019
La kétamine est une substance relaxante utilisée principalement comme sédatif ou anesthésique chez les animaux. Elle produit également des effets hallucinogènes.

La kétamine est un médicament aux propriétés anesthésiques et hallucinogènes. La médecine l’utilise de façon très limitée et s’en sert uniquement en guise danesthésique à action rapide.

Nous l’utilisons également beaucoup en médecine vétérinaire pour calmer les animaux de grandes tailles, en particulier les chevaux. Elle a été synthétisée et utilisée pour la première fois dans ce but à la fin du XXe siècle. Mais son utilisation abusive lui a donné la réputation d’être une puissante drogue hallucinogène. Elle a donc commencée à être utilisée par les violeurs en provoquant somnolence et dissociation chez la victime.

A voir aussi : Médicaments autorisés pendant la grossesse

Quel est le mécanisme d’action de la kétamine ?

formule kétamine

La kétamine est un dérivé de la phéncyclidine. Les deux composés appartiennent à la famille pharmacologique des antagonistes des récepteurs NMDA. NMDA est l’abréviation de N-méthyl-D-Aspartate, un agoniste du glutamate. Lorsqu’une substance est un agoniste, cela signifie qu’elle imite l’effet d’une autre substance. Au contraire, si une substance est un antagoniste, nous comprenons qu’elle bloque l’action d’une autre substance.

La kétamine est un anesthésique, car elle bloque l’activité de NMDA, responsable à son tour de l’augmentation de l’activité du glutamate. Le glutamate est un neurotransmetteur excitateur qui participe aux synapses qui se produisent dans diverses régions du système nerveux. Le cortex cérébral est riche en récepteurs de glutamate car c’est la région où s’opèrent l’apprentissage moteur, la mémoire, etc.

En bloquant le glutamate, les synapses ne transmettent pas les informations excitatrices et le système nerveux entre dans un état de relaxation. En fonction de la dose, le patient ressent un effet sédatif ou traquillisant durant l’anesthésie, qui consiste en un blocage des sensations.

Qu’est-ce que la kétamine ?

Comme nous l’avons mentionné dans la section précédente, la médecine vetérinaire utilise la kétamine comme sédatif et anesthésique. Compte tenu des effets secondaires psychotropes qu’elle produit, son utilisation chez l’homme est assez restreinte. Cependant, dans les pays moins développés, les médecins l’utilisent souvent comme un anesthésique, étant moins chère que les médicaments modernes.

Pourquoi la kétamine est-elle une substance psychotrope ?

La kétamine est un hallucinogène puissant au caractère dissociatif. Cela signifie qu’il en résulte de fausses impressions de la situation du corps dans l’espace. Il est courant de décrire des sensations de légèreté, de flottement, de quitter son propre corps, etc.

Quand elle a commencée à être utilisée, à faibles doses, chez les enfants et les personnes âgées, de nombreux patients ont commenté ce qu’ils avaient ressenti. Comme le nombre de cas d’hallucinations était important, de nombreuses études ont été menées. Il a finalement été constaté que l’effet hallucinogène était très puissant même avec de très faibles doses.

C’est précisément ce pouvoir, reflété dans la grande affinité de la substance pour les récepteurs, qui en fait une substance dangereuse.

Gérer la dose correcte est très compliqué car cela produit immédiatement des effets secondaires. En effet, à des doses minimales, elle produit un effet de relaxation alors qu’avec une dose légérement supérieure, un effet similaire à la mort. C’est le blocage du mouvement qui donne ce sentiment de mort. Ces personnes sont complètement immobiles.

Quels sont ses effets secondaires ?

kétamine

A voir également : La FDA approuve un médicament pour prévenir la migraine

Outre les hallucinations, elle provoque également des altérations de la mémoire et des troubles de l’attention. Si nous augmentions la dose, le patient souffrirait d’arythmies mettant sa vie en danger. Par exemple, la bradycardie, l’hypertension, l’insuffisance cardio-respiratoire et l’augmentation de la pression intracrânienne sont d’autres effets cardiovasculaires à prendre en compte.

Les enfants peuvent succomber des spasmes du larynx dans le cas où les voies respiratoires seraient obstruées. En outre, les crises sont très fréquentes, ainsi que la dystonie, terme médical qui désigne les contractions involontaires des muscles. Dans le cas où la kétamine cause ces contractions, elles sont généralement très douloureuses et reflètent le dysfonctionnement du système nerveux.

Pour ces raisons, dans le milieu médical, on n’y a pratiquement plus recours. Étant donné que les complications sont très fréquentes et très dangereuses, les risques sont beaucoup trop grand comparés aux avantages. De plus, si nous la mélangeons à d’autres substances telles que l’alcool, la gravité des complications monte en flèche.

Si vous pensez qu’une personne a consommé de la kétamine, nous vous recommandons d’avertir les services d’urgence le plus tôt possible et de la placer dans un endroit calme. Si possible avec une lumière tamisée et dans le silence afin de réduire la stimulation du système nerveux.