Qu’est-ce que la métrorragie et quel en est le traitement ?

5 mai 2020
La métrorragie est un saignement vaginal qui se produit entre les périodes menstruelles. Lorsque cela intervient, il est nécessaire de consulter un gynécologue pour recevoir un diagnostic précis et opportun. Découvrez-en plus à son sujet.

Si vous avez des saignements vaginaux en dehors de vos cycles, vous devez savoir ce qu’est la métrorragie et connaître son traitement, car c’est probablement ce qui vous arrive.

La métrorragie est le saignement vaginal qui se produit entre les périodes menstruelles. Si vos règles peuvent durer, en général, de 3 à 7 jours, et que la période entre les cycles peut être de 24 à 35 jours, alors la métrorragie est la perte de sang qui se produit pendant ce temps.

Qu’est-ce que la métrorragie ?

Des études montrent que la métrorragie est l’une des hémorragies génitales les plus fréquentes chez les femmes en âge de procréer et qu’elle est également l’une des causes les plus fréquentes d’anémie. Elle provient de l’utérus lorsqu’il n’y a pas de pathologies organiques ou gestationnelles. Il est donc souvent difficile d’identifier son origine.

Une femme souffrant de métrorragie

Quelles en sont les causes ?

Ces saignements entre les cycles menstruels peuvent avoir des origines diverses, associées à diverses pathologies et problèmes. Toutefois, il s’agit généralement d’une maladie qui peut être traitée. Certaines des causes sont les suivantes :

  • Hyperplasie de l’endomètre : elle se produit lorsque l’endomètre (membrane muqueuse qui recouvre l’utérus) augmente excessivement sa taille et produit des saignements. Elle est généralement causée par des niveaux élevés d’œstrogènes et de faibles niveaux de progestérone
  • Cervicite : c’est l’inflammation du col de l’utérus
  • Fibromes et polypes : les tumeurs qui se développent à l’intérieur de l’utérus peuvent provoquer des saignements vaginaux, mais elles sont la plupart du temps bénignes
  • Infections sexuellement transmissibles (IST) : comme la chlamydia, par exemple, ou la gonorrhée, qui sont capables de provoquer des saignements
  • Lésions sur l’orifice vaginal : elles peuvent résulter d’un traumatisme, de rapports sexuels, d’une infection, de verrues génitales ou de polypes
  • Hypothyroïdie : certains changements hormonaux peuvent également déclencher une métrorragie, entre autres changements associés aux menstruations
  • Grossesse extra-utérine : c’est-à-dire lorsque l’embryon s’implante à l’extérieur de l’utérus
  • Fausse couche : qui s’accompagne de la présence de tissus et de crampes
  • Ménopause : effet de la sécheresse vaginale, produite par la diminution drastique des œstrogènes
  • Utilisation d’hormones : comme les traitements à base d’œstrogènes. L’utilisation de la pilule contraceptive ou du dispositif intra-utérin (DIU) est également une cause possible
  • Abus de médicaments anticoagulants : certaines femmes dans cette situation ont également des saignements, ou ont des problèmes de coagulation

Pour établir un diagnostic correct de la métrorragie, il est essentiel d’exclure tout saignement dans l’urine ou du rectum. En d’autres termes, le saignement doit être vaginal.

Vous pourriez être intéressée par : Saignements intermenstruels : causes et symptômes

Diagnostic de la métrorragie

Une femme chez sa gynécologue pour cause de métrorragie

Lorsque vous vous rendez chez le médecin, celui-ci peut vous prescrire des analyses sanguines, en plus d’autres tests, pour écarter d’autres problèmes et établir un diagnostic. Par exemple, une analyse de sang vérifierait les niveaux d’hormones, une échographie examinerait l’utérus, une culture du col de l’utérus exclurait les infections sexuellement transmissibles, etc.

Les recherches sur ce sujet ont également souligné que la métrorragie est liée à l’obésité et que pour établir son diagnostic avec plus de précision, il est nécessaire d’exclure les pathologies organiques (au niveau de la vulve, du vagin, du col de l’utérus, des myomes, des polypes, des tumeurs pelviennes, entre autres).

A lire également : Les mythes et les réalités des méthodes de planification

Quel est le traitement de la métrorragie ?

Le traitement de la métrorragie dépendra de l’origine du saignement. Autrement dit, le médecin établira le traitement après avoir identifié la cause. Si la cause est liée à la ménopause, votre médecin peut vous prescrire certaines hormones, telles que l’œstrogène ou la progestérone.

Si la métrorragie est due à l’utilisation du stérilet ou de contraceptifs, le médecin peut changer la méthode ou la pilule. Il peut également prescrire des médicaments pour traiter les infections sexuellement transmissibles, le cas échéant.

Une intervention chirurgicale peut être nécessaire si la cause est un polype, une fausse couche, une tumeur ou une grossesse extra-utérine. La littérature médicale mentionne également que le traitement de la métrorragie vise à atteindre trois objectifs :

  • Arrêter l’hémorragie
  • Réglementer le cycle
  • Traiter la carence en fer et l’anémie

Il est conseillé de tenir un registre des cycles menstruels et de noter les irrégularités observées afin que, lors de la visite du spécialiste, celui-ci puisse détecter les problèmes ou les maladies et les traiter rapidement.

 

  • Barón González de Suso, L., Piris Borregas, S., & García Rebollar, C. (2013). Metrorragia persistente en los primeros ciclos menstruales. Pediatria de Atencion Primaria. https://doi.org/10.4321/s1139-76322013000100007
  • Carolina Schulin-zeuthen, D. P., & Carolina Conejero, D. R. (2011). Trastornos Menstruales Y Dismenorrea En La Adolescencia Menstrual Disorders and Dysmenorrhea in Adolescents. Revista Médica Clínica Las Condes. https://doi.org/10.1016/S0716-8640(11)70391-1
  • Fernandéz, M. (2017). El ciclo femenino.
  • Giordano, M. G. (1992). Ciclo menstrual. Femina.
  • Hemorragia uterina anormal: enfoque basado en evidencias. Revisión sistemática. (2007). Revista Med de La Facultad de Medicina.
  • Montejo Rodriguez, R., González Soroo, M. D., Muruzábal Torquemada, J. C., & Martínez Montero, J. (2002). Protocolo diagnóstico de la metrorragia. Medicine – Programa de Formación Médica Continuada Acreditado. https://doi.org/10.1016/s0304-5412(02)70815-9