Qu’est-ce que la thérapie neurale ?

27 mai 2020
La thérapie neurale est une thérapie en plein essor qui cherche à soigner des altérations du système électrique du corps. Elle essaie de donner une solution à des problèmes complexes de santé, comme la douleur neuropathique, à travers de l'usage d'anesthésiants locaux.

La thérapie neurale est une technique qui est en vogue depuis peu de temps. Elle se concentre sur soigner des maladies causées par des troubles dans le système électrique du corps qui court dans tout l’organisme. Ces troubles électriques sont connus comme des champs d’interférence.

Les champs d’interférence peuvent se trouver dans les organes, les ganglions, la peau et pratiquement n’importe quel endroit du corps. Ce type de troubles, pendant beaucoup de temps, n’ont pas été pris en compte par la médecine ou ont été sous-évalués.

La thérapie neurale aidera à rétablir le fonctionnement normal du système nerveux, selon leurs principes. Ainsi, elle aide à l’accélération de la récupération de nombreuses pathologies qui, avec des traitements conservateurs, n’avancent pas dans les améliorations.

Aujourd’hui, ce traitement suppose encore un front ouvert dans la médecine et la recherche. Dans cet article, nous vous expliquons en quoi consiste la thérapie neurale et pourquoi on l’utilise principalement.

En quoi consiste la thérapie neurale ?

Le système nerveux est un amas de cellules qui sont spécialisées dans la conduction de signaux électriques. Il se charge de diriger et contrôler une grande partie des fonctions qui ont lieu dans l’organisme. De la même manière, il aide à maintenir un équilibre corporel interne et avec l’entourage.

Le système nerveux, comme n’importe quelle autre partie du corps, est vulnérable face aux lésions ou aux infections. Par exemple, il peut s’endommager suite à un traumatisme ou une chirurgie. Il est normal que, s’il s’agit d’une petite lésion, ce système puisse bien répondre et récupérer.

Cependant, quand la lésion est trop nocive ou prolongée, le système nerveux peut s’endommager indéfiniment. Quand cela arrive, il se produit une série de sensations, comme la douleur, qui n’ont pas un foyer visible à l’œil nu et qui ne cèdent pas face à des traitements normaux.

C’est là où la thérapie neurale cherche à rétablir la fonction normale du système nerveux. C’est-à-dire qu’elle aide à réparer ces lésions qui se produisent dans les voies de conduction. De cette manière, cela freinerait la douleur, par exemple.

La douleur neuropathique et la thérapie neurale

 

Vous aimerez sûrement : 8 huiles aromatiques pour mieux dormir

Comment se réalise la thérapie neurale ?

La thérapie neurale consiste à injecter un anesthésiant local dans les zones où peut exister une lésion neurale. Normalement, les anesthésiants qui s’utilisent sont la procaïne ou la lidocaïne. On en injecte de petites quantités diluées dans du sérum physiologique.

Dans de nombreux cas, il y a une amélioration rapide de la douleur. Cependant, il y a d’autres personnes qui réagissent de manière différente. Par exemple, il y a des patients qui sentent beaucoup plus d’énergie, mais d’autres souffrent d’une fatigue pesante pendant des jours.

L’idéal est de réaliser un suivi postérieur du patient. On le fait en général un mois après avoir réalisé les injections. Il se peut que plusieurs injections soient nécessaires pour arriver à l’effet désiré avec la thérapie neurale.

Le traitement basé sur la thérapie neurale

 

Cela va vous intéresser : 6 manières de prendre soin du système nerveux 

Pourquoi est-elle utilisée ?

La thérapie neurale peut être utile comme traitement de nombreuses pathologies. Surtout quand il s’agit de cas de douleurs chroniques ou d’inflammation. Par exemple, dans des affections comme les lombalgies, les douleurs cervicales et les tendinites.

D’autre part, elle peut servir pour traiter des maladies plus complexes comme la fibromyalgie. Ainsi, on y a recours pour traiter les cas de maladies de Crohn et certains troubles de l’humeur qui sont somatisés.

La thérapie neurale, même si elle paraît complexe, pourrait aussi être utilisée auprès des enfants. C’est pour cela qu’on a besoin que les parents donnent leur consentement. Elle permet de soigner des infections à répétition comme les bronchites, cystites, et même la gastro-entérite.

À prendre en compte

Il est vrai que pour pouvoir utiliser la thérapie neurale, il faut prendre en compte de nombreux aspects. De plus, une telle thérapie doit toujours se dérouler sous le contrôle d’un spécialiste. Ainsi, il est essentiel de s’informer correctement et de bien étudier chaque cas.

 

  • Olarte, Diana Marcela Villamizar, and Daicy Rojas de Rangel. “Eficacia de la terapia neural en pacientes con dolor cervical o lumbar, del servicio de medicina física y rehabilitación de un centro hospitalario, 2016.” Revista Colombiana de Medicina Física y Rehabilitación 27.1 (2017): 25-37.
  • De La Torre, Faneth Toscano, and Laura Bibiana Pinilla Bonilla. “Los principios de la terapia neural desde los fundamentos del nervismo hasta la neurociencia actual.” Revista Salud UIS 44.2 (2012).
  • Vinyes, David. “Terapia Neural.” Rev Cubana Ortop Traumatol 9.3 (2005).