Qu'est-ce que le nœud cannabis-tabac et comment le rompre ?

Le nœud cannabis-tabac est l'addiction conjointe à ces deux substances. Il peut se rompre avec différents moyens pharmacologiques ou avec des thérapies psychologiques. L'intervention d'un professionnel est toujours nécessaire.
Qu'est-ce que le nœud cannabis-tabac et comment le rompre ?

Dernière mise à jour : 12 août, 2021

L’expression de nœud cannabis-tabac fait référence au lien qui existe entre la consommation de ces deux substances. Mais ce n’est pas tout : c’est aussi une façon d’exprimer la difficulté que suppose le fait de surmonter ces deux addictions, surtout quand elles vont de pair.

Jusqu’à tout récemment, on ignorait l’influence mutuelle de ces deux drogues. Pour le dire d’une autre façon, on n’avait pas fait d’associations entre la consommation de cannabis et celle du tabac. Or, il semblerait que ces comportements soient extrêmement liés.

Lorsqu’une personne consomme du cannabis, elle le fait généralement sous forme de joint ou de pétard, comme on l’appelle normalement. La majorité des gens, pour le faire, ajoutent du tabac au mélange pour pouvoir le consommer. Ils ingèrent donc ces deux substances en même temps.

Néanmoins, une relation semble aussi exister dans l’autre sens. Nous allons ici vous expliquer en quoi consiste le nœud cannabis-tabac et comment on peut le rompre. Ces deux substances peuvent être extrêmement nocives pour l’organisme et il est nécessaire d’éviter leur consommation.

Qu’est-ce que le nœud cannabis-tabac ?

Le cannabis et le tabac sont des substances complémentaires qui ont tendance à s’associer. Les dernières statistiques ont démontré que la consommation des deux drogues est étroitement liée. Et ce n’est pas uniquement parce que le cannabis se consomme presque toujours avec une certaine quantité de tabac : en plus de cela, il semblerait que beaucoup de personnes aiment fumer une cigarette après avoir consommé du cannabis.

De la même façon, beaucoup veulent arrêter l’une des substances mais continuer à consommer l’autre. Ceci complique le processus de désaccoutumance des addictions et le traitement pour abandonner les substances peut être retardé.

Les études ont démontré que fumer du tabac augmente aussi la possibilité de consommer de la marijuana tout au long de la vie. Au final, le grand problème est que la dépendance se multiplie et s’aggrave.

Actuellement, la plus grande partie des consommateurs de cannabis sont des personnes d’environ 30 ans. Néanmoins, la consommation chez les jeunes est très élevée. Par ailleurs, la quasi totalité des personnes qui consomment cette substance sont aussi des consommateurs d’autres drogues.

Le nœud cannabis-tabac.

Le cannabis peut être la porte d’entrée à d’autres addictions plus importantes.

Ceci pourrait vous intéresser : Comment savoir si votre enfant consomme des drogues ?

Pourquoi ce nœud est-il si nocif ?

Comme nous le savons, ces deux substances sont nocives pour la santé. Le fait de les consommer conjointement, bien évidemment, additionne les risques des deux. Néanmoins, il n’a pas été démontré que cette consommation conjointe aggravait les effets qu’elles ont séparément.

On pense que le cannabis pourrait augmenter le potentiel addictif de la nicotineDe la même façon, on est en train d’étudier comment la tolérance de ces drogues change quand on les ingère en même temps.

Ce que l’on sait, c’est que, étant donné qu’il s’agit de drogues que l’on absorbe par inhalation – fumées –, elles ont toutes deux une influence négative sur les poumons. En plus de tous les effets nocifs du tabac, il faut souligner que le cannabis s’associe à un plus grand risque de troubles psychotiques.

Par ailleurs, nous ne pouvons pas oublier l’influence que ces substances peuvent avoir sur le plan personnel et social. L’addiction à n’importe quelle substance peut nuire aux relations et affecter le rendement professionnel ou universitaire.

Un homme fume une cigarette.

Beaucoup de personnes aiment fumer une cigarette après avoir consommé du cannabis, ce qui augmente le risque de nœud.

Découvrez aussi : Le syndrome d’abstinence néonatale

Comment peut-on rompre le nœud cannabis-tabac ?

Le nœud cannabis-tabac est complexe à résoudre. En soi, l’addiction à n’importe laquelle de ces deux substances requiert déjà beaucoup de détermination et de volonté pour être surmontée. Néanmoins, il existe de plus en plus de mesures et de formes de soutien pour y parvenir.

Dans un premier temps, pour pouvoir résoudre ce problème, il est important de beaucoup mieux réguler l’accessibilité à ces drogues. En d’autres termes, des mesures devraient être mises en place pour freiner le trafic des deux, et surtout chez les jeunes. De la même façon, il est essentiel de favoriser une bonne éducation pour éviter leur consommation.

En outre, il existe différentes façons d’abandonner ce nœud. On peut commencer par arrêter de consommer une substance, puis la suivante. Ou les deux en même temps.

Il existe actuellement beaucoup de traitements psychologiques de soutien. On retrouve également des mesures pharmacologiques qui permettent d’éliminer plus facilement l’addiction. Cependant, les thérapies constituent la méthode la plus efficace et offrent les meilleurs résultats.

À prendre en compte

Les traitements pharmacologiques aident seulement à réduire l’addiction à la nicotine ; ils sont peu efficaces pour arrêter le cannabis. Le nœud cannabis-tabac nécessite différentes interventions avec un traitement interdisciplinaire. L’idéal est de demander l’aide d’un spécialiste afin de choisir les meilleures options et solutions pour rompre le nœud.

Cela pourrait vous intéresser ...
Troubles liés à la consommation de cannabis
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Troubles liés à la consommation de cannabis

Les troubles liés à l'usage du cannabis sont plus répandus dans la société d'aujourd'hui que vous ne le pensez. Nous vous informons en détail.



  • Torres, Jesús Marín, and Carmen Quijada Caro. “Drogas y género: Una comparación del inicio del consumo de alcohol, tabaco y cannabis entre hombres y mujeres jóvenes en Andalucía.” ReiDoCrea: Revista electrónica de investigación y docencia creativa 6 (2017): 44-53.
  • Santos, Mariana Matias, et al. “Detección del consumo de alcohol, tabaco y cannabis en estudiantes de Enfermería.” Enfermería Comunitaria (2018).
  • Folgar, Manuel Isorna, and Otger Amatller Gutierrez. “Consumo combinado de tabaco y cannabis: una revisión de los factores de riesgo familiares.” Revista española de drogodependencias 42 (2017): 11-28.
  • Domínguez, Encarnación Sueiro, Antonio Lopez Castedo, and Celsa Perdiz Álvarez. “Consumo de otras drogas (Diferentes del tabaco y del alcohol).” Revista de estudios e investigación en psicología y educación 14 (2017): 225-228.
  • Morena Rayo, Susana, and Alejandro Villena Ferrer. “Prevención del tabaquismo: adaptarla a los nuevos tiempos o fracasar.” Revista Clínica de Medicina de Familia 12.2 (2019): 46-49.