Qu’est-ce que le régime FODMAP ?

18 janvier 2020
Le régime FODMAP est une diète exempte de glucides à chaîne courte dont l'absorption dans l'intestin est très limitée ou indigestes. En quoi consiste ce régime ? Quels sont ses bienfaits ? Voici plus de détails ici.

Vous souffrez d’une maladie intestinale ? Le régime FODMAP peut réellement vous aider à améliorer vos symptômes voire même les éliminer. En général, ce régime éradique certains aliments qui sont difficiles à digérer. Voulez-vous en savoir davantage ? Et comment ce régime peut vous aider ?

Le régime FODMAP

Le régime « Low FODMAP » est un type d’alimentation promu par des chercheurs de l’Université Monash en Australie. FODMAP est un acronyme anglais qui signifie : fermentable, oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides, and polyols. 

Ces derniers appartiennent à un groupe de glucides à chaîne courte dont l’absorption dans l’intestin est très difficile. Ou qui sont vraiment indigestes pour certaines personnes.

Quelle est son utilité ?

Il s’agit d’un type de régime dont le fondement principal est la limitation d’aliments qui engendrent des symptômes au niveau intestinal, comme par exemple:

  • Gonflement abdominal
  • Douleur dans la partie inférieure de l’abdomen
  • Flatulences
  • Diarrhée
  • Distension abdominale
  • Altération des habitudes intestinales

D’autre part, ce régime peut aider à améliorer des pathologies telles que :

  • Colon irritable
  • Syndrome de l’intestin irritable
  • Colite ulcéreuse
  • Maladie de Crohn

Lisez également : Un régime alimentaire en cas d’intolérance au sorbitol

En quoi consiste le régime FODMAP ?

Les composants FODMAP peuvent se trouver dans les aliments qui contiennent du fructose, des galactoses ou des polyols. Nous les trouvons principalement dans les aliments suivants :

  • Blé, seigle, oignons et ail, riches en fructo-oligosaccharides
  • Légumineuses, elles contiennent des galacto-oligosaccharides
  • Produits laitiers (principalement le lait), qui contiennent du lactose
  • Miel, sirops, pommes et autres fruits, qui contiennent du fructose
  • Aliments light, édulcorants, poires, prunes. Ils renferment des polyols comme le sorbitol, le xylitol, le maltitol et le mannitol
Les aliments restreints lors du régime FODMAP

Les aliments à forte teneur en FODMAP et qui ne sont pas conseillés sont :

  • Céréales : riz complet, avoine, orge, seigle, millet, blé complet
  • Légumineuses : haricots, pois chiches, petits pois, fèves, lentilles
  • Légumes : ail, artichaut, aubergine, brocoli, oignon, choux de Bruxelles, chou-fleur, endive, asperges, laitue, poivron, poireau, betterave, champignons
  • Fruits frais et fruits séchéscerise, prune, framboise, fraises, pomme, pêche, melon, mûre, poire, pastèque, raisin, olive, abricot, myrtille, figue, avocat, kaki, mangue
  • Fruits secs : amande, noix de cajou, noisette, cacahuète, châtaigne, noix, pignon de pin, graines de tournesol, pistache
  • Produits laitiers et dérivés
  • Viandes transformées
  • Charcuteries
  • Sucreries et sucre de table
  • Boissons : café, bière, boissons distillées, liqueurs, boissons gazeuses, thé, vin, jus de fruits en bouteille
  • Édulcorants naturels : sucre, fructose, sirop d’agave, sirop d’érable, miel
  • Édulcorants artificiels : érythritol, isomalt, lactitol, maltitol, mannitol, sorbitol, xylitol

Découvrez aussi : 4 plantes pour soulager les gaz stomacaux

Quel est le mode d’application de ce régime ?

La mise en place du régime FODMAP comprend 3 étapes :

  • Phase de restriction : elle dure généralement entre 6 et 8 semaines et comprend une restriction stricte de tous les aliments riches en FODMAP afin d’obtenir une amélioration des symptômes gastro-intestinaux
  • Phases de réintroduction : lors de cette étape, les patients sont guidés pour introduire progressivement les aliments restreints dans la phase précédente. Ainsi, il est possible de déterminer la tolérance de chaque personne. Cela s’étale généralement entre 8 et 12 semaines
  • Personnalisation du régime : une fois la phase de réintroduction passée, le régime alimentaire est individualisé dans le but de maintenir une variété alimentaire et d’éviter les restrictions inutiles, tout en surveillant le contrôle des symptômes

Quels sont les bienfaits du régime FODMAP ?

Comme nous l’avons signalé précédemment, ce type d’alimentation est recommandé pour le traitement des maladies gastro-intestinales. Selon une étude publiée dans Gastroenterology, il a montré des bienfaits pour les personnes souffrant du syndrome du côlon irritable. En effet, il peut réduire les symptômes de la maladie de 76%.

En général, en réduisant les substrats fermentables des bactéries intestinales, on améliore les symptômes propres à la pathologie tout en réduisant l’inflammation et la douleur abdominale. Ainsi que les flatulences et le rythme d’évacuation de l’intestin.

Le régime FODMAP contre les douleurs intestinales

Ce régime aide également à améliorer les symptômes digestifs chez les patients souffrant de troubles fonctionnels intestinaux et chez ceux avec des maladies organiques du tube digestif. Dans cette étude, 84% des patients ont présenté une amélioration de leurs symptômes digestifs ainsi qu’une forte adhésion au traitement.

Après avoir effectué le régime de réintroduction, plus de 80% des patients ont de nouveau toléré le blé, les produits laitiers avec du lactoseainsi que plus de 70% des légumineuses et 2 portions de fruits pauvres en fructose.

Même si ce régime a des avantages, il présente également des inconvénients. En effet, il faut être prudent en cas de constipation, car cette alimentation est faible en fibres et ce symptôme pourrait s’aggraver.

Par conséquent, ce régime doit toujours être mis en place par un diététicien ou un nutritionniste. Car il s’agit d’une diète stricte, dans laquelle les aliments doivent être personnalisés et introduits petit à petit. Enfin, il faut assurer un apport en fibres.

 

  • Canicoba, M., & Nastasi, V. (2016). La dieta reducida en FODMAP: ventajas y controversias. Nutrición clínica en medicina10(1), 20-39.
  • Staudacher, H. M., Lomer, M., Farquharson, F. M., Louis, P., Fava, F., Franciosi, E., … Whelan, K. (2017). A Diet Low in FODMAPs Reduces Symptoms in Patients With Irritable Bowel Syndrome and A Probiotic Restores Bifidobacterium Species: A Randomized Controlled Trial. Gastroenterology, 153(4), 936–947. doi:10.1053/j.gastro.2017.06.010
  • Sobre FODMAPs y IBS | Monash FODMAP – Monash Fodmap
  • Vila Rovira, N., Ibáñez Solano, P., Angós Musgo, R. J., Betés Ibáñez, M. T., Carretero Ribón, C., De la Riva Onandía, S. R., … & Margall Coscojuela, M. Á. (2016). Pacientes con trastorno funcional intestinal: eficacia de una dieta baja en FODMAPS para el tratamiento de los síntomas digestivos. Nutr. clín. diet. hosp36(1), 64-74.