Un régime alimentaire en cas d’intolérance au sorbitol

5 novembre 2019
Si vous souffrez d'intolérance au sorbitol, vous devrez éliminer de votre alimentation certains aliments tels que certains fruits, les produits transformés et les chewing-gums. Nous allons ici tout vous dire pour dissiper vos doutes.

Vous avez déjà ressenti un inconfort gastro-intestinal, des gaz ou de la diarrhée après avoir mangé des fruits, des produits légers ou de la gomme à mâcher ? Vous pourriez présenter une intolérance au sorbitol. Lisez la suite de cet article pour savoir comment suivre un régime pauvre en sorbitol.

Qu’est-ce que le sorbitol ?

Le sorbitol est un sucre alcoolique que l’on trouve naturellement dans les algues rouges et dans les feuilles et les fruits des plantes de la famille des rosacées les :

  • Poires
  • Pommes
  • Prunes
  • Coings
  • Pêches ou abricots

On l’utilise largement dans l’industrie alimentaire comme édulcorant, épaississant et humectant. Il dispose en effet d’un bon pouvoir sucrant et ne contient que très peu de calories.

Découvrez : 5 raisons de devenir végétarien

Qu’est-ce que l’intolérance au sorbitol ?

Une femme qui présente une intolérance au sorbitol

L’intolérance au sorbitol est causée par un déficit d’un transporteur intestinal spécifique. Toutefois, même chez ceux qui ne sont pas touchés par ce déficit, la consommation de ce sucre doit être limitée à environ 20-25 grammes. Si cette limite est dépassée, des conséquences se produiront rapidement.

Il existe deux types d’intolérance au sorbitol :

  • Intolérance primaire : elle est causée par un déficit de l’enzyme porteuse du sorbitol, GLUT5. On croit qu’il existe un facteur génétique qui se développe tout au long de la vie
  • Intolérance secondaire : il n’y a pas d’influence génétique mais plutôt une conséquence d’une maladie intestinale (gastro-entérite, maladie intestinale inflammatoire, maladie cœliaque, etc.) qui endommage temporairement ou définitivement le bord de la brosse de la muqueuse intestinale

Symptômes

Les patients atteints de cette condition peuvent présenter différents symptômes allant de légers à graves. Les plus fréquents sont les suivants :

  • Douleurs ou crampes abdominales
  • Enflure
  • Ballonnements ou gonflements
  • Gaz
  • Borborygmes
  • Diarrhée avec gaz en abondance.

Quels sont les aliments contenant du sorbitol ?

Si vous êtes intolérant au sorbitol, vous devrez suivre un régime pauvre en aliments contenant du sorbitol. Les aliments ayant la plus forte teneur en sorbitol sont :

Naturellement (dans l’ordre décroissant de teneur)

  • Fruits frais : poire, prune, pêche, abricot, pomme, raisin, fraise, framboise, bleuet
  • Fruits en conserve : jus de pomme, fraises en conserve, nectar de groseille, jus de sureau, nectar de cassis et framboises en conserve
  • Et, dans les fruits séchés : pruneaux, abricots pêche, abricots, pommes séchées, dattes séchées et raisins secs

Artificiellement

Une femme mangeant un chewing gum

On le trouve dans les produits alimentaires ainsi que dans les produits cosmétiques ou pharmaceutiques en tant qu’additif. Le sorbitol en tant qu’additif peut se présenter sous la forme « Sorbitol » (E420i) ou « Sirop de sorbitol » (E420ii).

Dans les produits alimentaires, il est présent dans les gelées, les confitures, les produits de boulangerie et de pâtisserie, les surgelés, les chewing-gums, les produits légers ou les produits « sans sucre ». Méfiez-vous des produits légers, car les abus pourraient déclencher ce type d’intolérance.

Dans les produits cosmétiques, il est présent dans les dentifrices, car il donne une plus grande plasticité, un goût sucré et une meilleure solubilité. Et d’application pharmaceutique on peut les trouver dans les crèmes d’usage topique et les sirops.

Vous pourriez être intéressé par : Comment savoir si mon enfant souffre d’intolérance au lactose ?

Comment peut-on diagnostiquer une intolérance au sorbitol ?

Actuellement, le test de l’expiration d’hydrogène peut être considéré comme le meilleur test pour le diagnostic. L’incapacité de l’organisme à absorber le sorbitol le fait fermenter par les bactéries du côlon, produisant une grande quantité d’hydrogène libre. Cet hydrogène est ce qui est mesuré par l’air expiré.

Le patient doit jeûner pendant au moins 8 heures. Au cours des dernières 24 heures, il faut suivre un régime sans résidus (pas de fruits, légumes ou légumineuses), car ils ralentissent le transit intestinal. Il est également important d’éviter de prendre des laxatifs ou des antibiotiques les jours précédents.

Si le résultat du test est positif, on évalue la mesure dans laquelle il existe et les symptômes qui apparaissent afin de déterminer le régime alimentaire.

Recommandations nutritionnelles pour l’intolérance au sorbitol

  • Si vous pensez souffrir d’intolérance, la première chose à faire est de faire le test et de ne pas modifier le régime vous-même
  • Vérifiez toujours l’étiquette nutritionnelle d’un aliment pour vous assurer qu’il ne contient pas de sorbitol
  • Si vous souffrez d’intolérance au sorbitol sévère, demandez au spécialiste de vous informer sur la composition exacte des produits cosmétiques ou médicamenteux que vous allez utiliser
  • Limitez votre consommation de fruits qui contiennent plus de sorbitol
  • Soyez prudent si vous consommez régulièrement des produits légers et de la gomme à mâcher contenant du sorbitol

Cette intolérance vous inquiète ? Si vous avez éprouvé ses symptômes, consultez votre médecin pour un diagnostic précis. Si oui, assurez-vous de suivre ces recommandations alimentaires.

 

  • Intolerancia a la fructosa-sorbitol. “Infogastrum” Asociación Española de Gastroenterología y las Sociedades Latinoamericanas de Gastroenterología.
  • Intolerancia a la lactosa y fructosa-sorbitol. “GEMD” Grupo español de motilidad digestiva.
  • Influencia del consumo de sorbitol en la microbiota intestinal de un modelo animal. Tesis Doctoral. Universidad Politécnia de Valencia. 2008