Qu’est-ce que le test de sensibilité ?

12 février 2019
Les tests de sensibilité sont la technique la plus utilisée pour diagnostiquer les allergies. Il existe plusieurs types d'exposition aux allergènes.

En règle générale, le test de sensibilité est un terme médical qui désigne un ensemble de procédures permettant d’identifier les allergies du patient.

Les tests médicaux sont réalisés de différentes manières. Parmi les méthodes les plus courantes, on trouve les tests cutanés d’allergie, les tests sanguins et les expositions contrôlées aux médicaments problématiques. De même, l’équipe médicale peut recourir à des tests épicutanés ou patch-tests.

D’une part, nous différencierons les tests sanguins du reste des techniques. En effet, ils vérifient la présence de substances dans le sang causées par une réaction allergique. Ce sont généralement des immunoglobulines E, des cellules qui participent à la protection de notre corps contre les substances considérées comme « dangereuses ».

A voir également : 3 préparations médicinales qui vous aideront à lutter contre les allergies

D’autre part, nous trouvons aussi les tests de sensibilité (test de piqûre, test de patch et l’exposition contrôlée à un médicament suspect). De cette manière, l’équipe médicale vérifiera si une réaction allergique est déclenchée. Pour l’identifier, elle étudiera si le patient présente des symptômes similaires à ceux des réactions allergiques antérieures. En cas d’exposition contrôlée au médicament, celui-ci sera administré par voie orale, nasale, bronchique, etc. selon les caractéristiques de celui-ci.

Dans quelles situations a-t-on recours au test de sensibilité ?

test de sensibilité

Généralement, l’équipe médicale applique ce groupe de techniques si le patient a présenté une réaction allergique due à une cause inconnue. En outre, les médicaments peuvent provoquer différents symptômes en fonction de leurs composés.

Selon des études récentes, tous les médicaments provoquent une réaction indésirable chez le patient. Cependant, il existe des composés pouvant générer une hypersensibilité plus fréquemment. Parmi les symptômes d’une réaction allergique les plus fréquents, on peut trouver :

  • Urticaire
  • Démangeaisons généralisées ou sur la zone d’application du médicament
  • Éruptions cutanées
  • Fièvre pouvant varier en intensité
  • Irritation des yeux
  • Inflammation de la zone d’application du médicament
  • Anaphylaxie dans les cas les plus graves ou les plus compliqués

Différents types de médicaments sont contrôlés avec les tests de sensibilité. Par conséquent, nous incluons les anesthésiques, les antibiotiques, etc.

Dans tous les cas, l’équipe médicale doit vérifier l’existence de l’allergie ou de la sensibilité. Ainsi, les médicaments les plus appropriés seront administrés afin que le malade souffre le moins possible.

En quoi consiste le prick-test, ou le test cutané d’allergie ?

test de sensibilité

A voir aussi : 3 remèdes naturels maison pour soulager une allergie cutanée

En premier lieu, l’équipe médicale désinfectera la peau de l’avant-bras du patient. Elle injectera ensuite une petite quantité de médicament dans la peau. Enfin, les zones d’injections seront marquées et nettoyées.

Après les injections, le sujet doit attendre environ quinze minutes pour vérifier si une réaction allergique se produit. Pendant cette période, vous ne pourrez évidemment ni effacer ni modifier les régions où les injections ont été effectuées.

Comment réalise-t-on le patch test, ou le test épicutané ?

Dans ce cas, l’équipe médicale désinfectera le dos du patient et placera une série de patchs imprégnés de la substance à tester. De cette façon, le composé se libérera lentement pendant 48 heures.

Après cette période, le sujet doit revenir pour pour que les médecin puissent retirer l’ensemble des patchs. Ces derniers vérifieront également s’il y a une réaction allergique sur les zone patchées.

En général, les spécialistes recommandent d’éviter de mouiller ou d’érafler les zones couvertes, de limiter les exercices physiques intenses provoquant la transpiration, etc. Le patient devra également éviter d’utiliser du ruban adhésif et, si possible, de prendre d’autres médicaments.

Exposition contrôlée aux médicaments suspects

Ce test vérifie directement l’allergie à un médicament ou la tolérance du patient à d’autres substances similaires.

Malheureusement, un des inconvénients de ce type de test est qu’il est beaucoup plus risqué. L’équipe de spécialistes doit donc évaluer les avantages possibles face à ce genre d’inconvénients.

Dans certains cas, il est nécessaire de répéter la procédure, car il est possible que le résultat soit négatif même lorsque le patient est allergique. Dans tous les cas, les experts décideront quel sera le meilleur test de sensibilité à appliquer et communiqueront leur décision au sujet.

 

  • Charnot-Katsikas A, Beavis KG. In vitro testing of antimicrobial agents. In: McPherson RA, Pincus MR, eds. Henry’s Clinical Diagnosis and Management by Laboratory Methods. 23rd ed. St Louis, MO: Elsevier; 2017:chap 59.
  • Oberski, D. L. (2018). Sensitivity analysis. In Cross-Cultural Analysis: Methods and Applications, 2nd Edition. https://doi.org/10.4324/9781315537078
  • Frey, H. C., & Patil, S. R. (2002). Identification and review of sensitivity analysis methods. In Risk Analysis. https://doi.org/10.1111/0272-4332.00039