9 raisons d'arrêter de fumer dont vous n'avez probablement pas entendu parler

Avez-vous calculé le montant d'argent que vous dépensez par an en tabac ? En plus de l'aspect économique, nous vous invitons à découvrir d'autres raisons d'arrêter de fumer qui sont tout aussi importantes.
9 raisons d'arrêter de fumer dont vous n'avez probablement pas entendu parler
José Gerardo Rosciano Paganelli

Relu et approuvé par le médecin José Gerardo Rosciano Paganelli.

Écrit par Ekhiñe Graell

Dernière mise à jour : 16 décembre, 2022

En général, les fumeurs n’aiment pas qu’on leur dise que fumer est mauvais pour leur santé. Ils le savent très bien. Si vous ou un de vos proches êtes accro au tabac, vous serez sans doute content de découvrir ces 9 raisons d’arrêter de fumer.

Les raisons d’arrêter de fumer liées à votre santé et à celle de votre famille

Recommandations pour arrêter de fumer.
Pour arrêter de fumer, il est important de jeter les cendriers et tout élément pouvant vous rappeler le tabac.

1. Si vous fumez, il est très probable que vos enfants aussi

Il n’est pas surprenant que les enfants de fumeurs soient plus susceptibles de fumer. Ce qui est frappant, c’est que même si vous arrêtez de fumer avant leur naissance, vos enfants peuvent acquérir cette habitude.

Une étude a révélé que les enfants de fumeurs et anciens fumeurs avaient 23 à 29 % de chances de fumer. Le pourcentage n’était que de 8 % pour les enfants de non-fumeurs.

Par ailleurs, la progéniture des personnes qui ont touché au tabac de manière secondaire était 3,5 fois plus susceptible de fumer que celle de parents qui n’ont jamais fumé.

Cependant, ces résultats doivent être interprétés en matière d’association , puisque le comportement tabagique des parents et des enfants pourrait être établi de manière bidirectionnelle.

2. Vous consommez plus de nicotine que vous ne le pensez

Une autre raison d’arrêter de fumer est la nicotine. Même si vous avez limité votre habitude de fumer, il est très probable que vous continuerez à être exposé à la même concentration de nicotine.

En effet, une des enquêtes de la Harvard School of Public Health a confirmé qu’il existe une tendance significative à l’augmentation de la nicotine présente dans les cigarettes. Au cours de la période 1998-2005, la quantité de nicotine a augmenté de 1,6 %.

D’autre part, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avertit que les personnes qui optent pour des cigarettes légères fument plus fréquemment et avec des inhalations plus profondes. Cette pratique, loin de réduire la quantité de nicotine obtenue, compense ou même augmente son taux.

3. Fumer vous rend plus faible

De plus en plus de preuves ont montré que la nicotine altère le système cardiovasculaire, affectant les cellules endothéliales et provoquant des maladies graves telles que l’athérosclérose. Des travaux comme celui de Yong Zhang et de son équipe fournissent de nouvelles données dans ce sens.

Par ailleurs, le tabagisme peut affaiblir le système musculo-squelettique, comme le souligne une récente étude développée par l’Université de Floride. Cette publication indique que, entre autres conséquences, les fumeurs ont une densité de masse osseuse plus faible, un risque plus élevé de fractures, de parodontites et d’effets indésirables au niveau des articulations, des muscles, des tendons, du cartilage et des ligaments.

4. Le tabac vous rendra malade plus facilement

Aux raisons d’arrêter de fumer, il faut ajouter l’impact de la cigarette sur les mécanismes de défense de l’organisme. Les produits chimiques présents dans la fumée provoquent une inflammation et des dommages cellulaires, pouvant ainsi altérer la régulation du système immunitaire.

Cet effet se produit à la fois en exacerbant les réponses pathogènes et en atténuant celles qui sont défensives.

De plus, l’exposition à la fumée de cigarette est associée à des infections des voies respiratoires. Un exemple en est l’expérience menée par le groupe de Maisem Laabei, dans laquelle ladite association est confirmée par rapport à la bactérie Staphylococcus aureus.

Des résultats allant dans le même sens ont été obtenus dans le cadre d’un essai réalisé par l’Université du Colorado. Cet essai confirme l’action néfaste de la nicotine sur les macrophages responsables de la lutte contre la bactérie de la tuberculose (Mycobacterium tuberculosis).



[/atomik -lu-aussi ]

5. Fumer équivaut à une exposition constante à un appareil à rayons X

Une étude bien connue publiée dans le New England Journal of Medicine a estimé que fumer un paquet et demi chaque jour représente une dose de rayonnement équivalente à 300 radiographies pulmonaires par an.

Compte tenu des limites du corps humain, 30 cigarettes par jour (79,5 millisieverts) ne laisseraient pas de place aux rayons X dont nous pourrions avoir besoin à tout moment, comme une mammographie (0,4 millisieverts).

Les raisons d’arrêter de fumer liées à l’aspect économique

Tirelire.

6. Vous perdrez environ 2 920 € en tabac par an

Parmi les raisons d’arrêter de fumer, figure l’argent. Si un paquet de cigarettes coûte environ 8 euros, fumer un paquet chaque jour représenterait un total de 2 920 euros par an.

7. Le tabac entretient des réseaux criminels

Selon les données et les chiffres fournis par l’OMS, une cigarette et autres produits du tabac consommés sur 10 sont d’origine illicite. Ce commerce implique des activités illégales, telles que la contrebande, la fabrication illicite et la contrefaçon, entraînant des problèmes majeurs de santé, d’économie et de sécurité dans le monde.

Malgré cela, le marché illicite est soutenu par divers acteurs, allant des petits vendeurs de rue aux réseaux criminels organisés qui font dans le trafic d’armes et de personnes. En achetant du tabac de contrebande, vous contribuerez à entretenir cette chaîne de corruption.

Les raisons d’arrêter de fumer liées à l’environnement

Aérer la maison : pourquoi est-ce important pour la santé ?

8. Vous contribuez à la mauvaise santé mondiale

L’OMS rapporte également qu’environ 80 % des 1,1 milliard de fumeurs dans le monde vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire, ce qui est davantage associé au trafic illicite dont nous venons de parler.

De plus, il est à noter que l’exposition involontaire à la fumée de cigarette cause 15 % des décès annuels (1,2 million de personnes).



[/atomik -lu-aussi ]

9. Vous laissez une tache indélébile de maladie

Avez-vous entendu parler de la fumée tertiaire ? Eh bien, c’est une autre des raisons importantes d’arrêter de fumer. Cette fumée fait référence aux résidus chimiques qui restent sur les surfaces intérieures en raison de la fumée de tabac.

Ces restes adhèrent aux tissus et s’accumulent sur les surfaces. Ils sont difficiles à éliminer, car il ne suffit pas d’ouvrir les fenêtres, d’utiliser des ventilateurs ou la climatisation, ou de restreindre le tabagisme à certaines zones de la maison.

Des recherches récentes suggèrent que la fumée secondaire cause en fait des dommages à l’ADN au-delà de ce qui avait été estimé auparavant. Cela a été confirmé par une étude menée par le Lawrence Berkeley National Laboratory.

Pensiez-vous que vous n’auriez aucune raison d’arrêter de fumer ?

Bref, si vous voulez prendre soin de vous et de vos proches, mieux vaut laisser le tabac de côté. Comme vous l’avez vu, les raisons d’arrêter de fumer sont multiples.

Ici, nous avons évoqué les raisons liées à la santé, à l’aspect économique et aux dommages collatéraux que les fumeurs causent autour d’eux, mais il y en a bien d’autres que vous pourriez prendre en compte. Nous vous invitons à réfléchir sur toutes les conséquences négatives de la consommation de tabac.

Cela pourrait vous intéresser ...
Vapoter est-il mieux qu’arrêter de fumer ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Vapoter est-il mieux qu’arrêter de fumer ?

Comme le vapotage n'existe pas depuis longtemps, on ne connaît pas encore tous ses effets. Vapoter est-il mieux qu'arrêter de fumer ?



  • AL-Bashaireh, A. M., Haddad, L. G., Weaver, M., Kelly, D. L., Chengguo, X., & Yoon, S. (2018). The Effect of Tobacco Smoking on Musculoskeletal Health: A Systematic Review. Journal of Environmental and Public Health, 2018, 4184190. https://doi.org/10.1155/2018/4184190
  • Bai, X., Stitzel, J. A., Bai, A., Zambrano, C. A., Phillips, M., Marrack, P., & Chan, E. D. (2017). Nicotine Impairs Macrophage Control of Mycobacterium tuberculosis. American Journal of Respiratory Cell and Molecular Biology, 57(3), 324–333. https://doi.org/10.1165/rcmb.2016-0270oc
  • BMJ (2007). “Light” cigarettes are not less risky. British Medical Journal, 334, 1189. https://doi.org/10.1136/bmj.334.7605.1189-a
  • Connolly, G. N., Alpert, H. R., Wayne, G. F., & Koh, H. (2007). Trends in nicotine yield in smoke and its relationship with design characteristics among popular US cigarette brands, 1997 2005. Tobacco Control, 16(5), e5–e5. https://doi.org/10.1136/tc.2006.019695
  • Hang, B., Sarker, A. H., Havel, C., Saha, S., Hazra, T. K., Schick, S. et al. (2013). Thirdhand smoke causes DNA damage in human cells. Mutagenesis, 28(4), 381–391. https://doi.org/10.1093/mutage/get013
  • Lacoma, A., Edwards, A. M., Young, B. C., Domínguez, J., Prat, C., & Laabei, M. (2019). Cigarette smoke exposure redirects Staphylococcus aureus to a virulence profile associated with persistent infection. Scientific Reports, 9(1), 10798. https://doi.org/10.1038/s41598-019-47258-6
  • Lugade, A. A., Bogner, P. N., Thatcher, T. H., Sime, P. J., Phipps, R. P., & Thanavala, Y. (2014). Cigarette Smoke Exposure Exacerbates Lung Inflammation and Compromises Immunity to Bacterial Infection. The Journal of Immunology, 192(11), 5226–5235. https://doi.org/10.4049/jimmunol.1302584
  • Qiu, F., Liang, C.-L., Liu, H., Zeng, Y.-Q., Hou, S., Huang, S. et al. (2016). Impacts of cigarette smoking on immune responsiveness: Up and down or upside down? Oncotarget, 8(1), 268–284. https://doi.org/10.18632/oncotarget.13613
  • Radford, E. P., Hickey, R. J., & Clelland, R.C. (1982). Radioactivity in Cigarette Smoke. New England Journal of Medicine, 307(5), 309–313. https://doi.org/10.1056/nejm198207293070511
  • Tomić-Petrović, N. (2012). Cosmic Radiation–A Legal and Medical Issue in Aviation. International Journal for Traffic and Transport Engineering. 2(1), 1-10. https://trid.trb.org/view/1136535
  • Vuolo, M., & Staff, J. (2013). Parent and Child Cigarette Use: A Longitudinal, Multigenerational Study. PEDIATRICS, 132(3), e568–e577. https://doi.org/10.1542/peds.2013-0067
  • Wu, X., Zhang, H., Qi, W., Zhang, Y., Li, J., Li, Z. et al. (2018). Nicotine promotes atherosclerosis via ROS-NLRP3-mediated endothelial cell pyroptosis. Cell Death & Disease, 9(2), 171. https://doi.org/10.1038/s41419-017-0257-3

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.