Rythme cardiaque ectopique : caractéristiques et causes

Le rythme cardiaque ectopique désigne un changement du rythme des battements cardiaques. De nombreuses personnes en font l'expérience à un moment donné de leur vie et la cause n'est pas toujours connue. Vous ne devriez vous en inquiéter que si cela se produit fréquemment.
Rythme cardiaque ectopique : caractéristiques et causes

Écrit par Edith Sánchez

Dernière mise à jour : 09 août, 2022

On parle de rythme cardiaque ectopique lorsque le cœur saute un battement ou ajoute un battement. En principe, il s’agit d’une situation normale qui ne devrait pas être préoccupante. La cause est généralement inconnue et n’a aucune conséquence.

Il existe deux principaux types de battements cardiaques ectopiques : la contraction auriculaire prématurée (PAC) – le battement provient des oreillettes ou des cavités supérieures du cœur – et la contraction ventriculaire prématurée, qui se produit dans les ventricules ou les chambres inférieures de cet organe.

Le rythme cardiaque ectopique est également appelé « extrasystole » ou « rythme cardiaque prématuré ». La plupart des personnes en font l’expérience à un moment donné ; il ressemble à un léger flottement. Ce n’est que si ce phénomène se répète fréquemment qu’il justifie une consultation médicale.

À quoi est dû le rythme cardiaque ectopique ?

Le cœur de l'athlète représente-t-il un risque ?
Dans de nombreux cas, il n’est pas possible de déterminer la cause du rythme cardiaque ectopique.

Il est courant qu’un rythme cardiaque ectopique se produise sans cause connue. Cependant, certains éléments sont associés à l’essor de ce type de rythme. Ce sont les suivants :

  • Consommation de caféine
  • Consommation d’alcool ou de tabac
  • Usage récréatif de drogues
  • Stress ou anxiété
  • Exercice physique
  • Certains médicaments, en particulier pour l’asthme, les allergies et le rhume

Le rythme cardiaque ectopique se produit généralement lorsqu’il y a un faible taux de potassium dans le sang, un apport sanguin réduit au cœur ou une structure cardiaque agrandie ou anormale.

La recherche suggère que les extrasystoles sont les arythmies les plus courantes. Chez certains patients, ils peuvent apparaître en cas d’hypoxémie ou sous les effets de l’anesthésie.

Certaines personnes sont plus susceptibles d’avoir ce type de battement de cœur. Parmi elles, figurent celles qui ont des antécédents familiaux de cette même condition, qui ont eu une crise cardiaque ou qui souffrent d’une maladie cardiaque.

Les symptômes du rythme cardiaque ectopique

Souvent, le rythme cardiaque ectopique se produit sans aucun symptôme. La personne ne s’en rend donc pas compte. Dans d’autres cas, c’est comme si le cœur avait raté un battement.

Parfois, les symptômes suivants peuvent apparaître :

  • Sensation que le cœur palpite.
  • Battements cardiaques plus forts
  • Courte pause dans le cœur
  • Attention portée sur les battements du cœur
  • Battements forts et occasionnels
  • Affaiblissement ou étourdissement

Ce phénomène n’est pas très courant. Certaines personnes souffrent également de tachycardie ventriculaire – des battements cardiaques rapides et irréguliers – ou d’autres arythmies. En cas de maladie cardiaque antérieure, le risque de complications ou de mort subite est plus élevé.



Comment est-il diagnostiqué ?

Un rythme cardiaque ectopique occasionnel ne justifie pas une consultation médicale et est rarement enregistré lors d’un examen physique. Si les extrasystoles sont fréquentes, il est préférable d’en discuter avec votre médecin.

Le médecin vous posera des questions sur vos symptômes et procédera à un examen physique de routine. Le cas échéant, il peut prescrire des tests pour établir la cause du rythme cardiaque ectopique.

Les tests diagnostiques les plus utilisés sont les suivants :

  • Moniteur Holter. C’est un appareil qui enregistre et archive les mouvements du cœur pendant 24 à 48 heures.
  • Électrocardiogramme (ECG). Il mesure les signaux électriques du cœur et la fréquence cardiaque.
  • Échocardiogramme. Il permet de visualiser la structure du cœur.
  • IRM ou tomodensitogrammes. Ils permettent de visualiser le cœur en détail pour détecter s’il y a une anomalie.
  • Test d’effort. Il est utilisé pour visualiser la façon dont le cœur répond à la demande physique.
  • Coronarographie. Ce sont des radiographies avec produit de contraste qui permettent de détecter des anomalies.

Comment peut-il être traité ?

Syndrome du cœur de l'athlète : qu'est-ce que c'est et pourquoi cela se produit-il ?
En cas de rythme cardiaque ectopique habituel, une visite chez le médecin est conseillée.

Le rythme cardiaque ectopique lui-même n’a pas besoin de traitement. Il disparaît sans qu’aucun type d’intervention ne soit nécessaire. S’il ne disparaît pas, il convient d’explorer la possibilité d’une maladie sous-jacente.

Dans ce dernier cas, le traitement consiste à traiter la maladie sous-jacente. S’il s’avère qu’il n’y a pas de pathologie déclenchante, il convient de revoir les facteurs de risque pouvant produire le rythme cardiaque ectopique.

Il est généralement conseillé de réduire ou d’éliminer la consommation de substances qui affectent le rythme cardiaque. Il est aussi recommandé d’adopter une routine d’exercices pour renforcer le cœur.



Prévention et recommandations

La meilleure façon de prendre soin de la santé cardiaque est d’adopter un mode de vie sain. Cela comprend une alimentation saine à base de fruits, de légumes et de protéines maigres.

Aussi, les personnes à risque devraient réduire leur consommation d’alcool et de tabac, ainsi que l’usage de drogues nocives pour la santé. Enfin, faire de l’exercice aérobique pendant 30 minutes, 3 à 4 fois par semaine, est idéal pour préserver le cœur.

Que faire en cas de rythme cardiaque ectopique ?

En présence de fortes palpitations et d’une sensation de martèlement du cœur, il est essentiel de rester calme. La plupart des battements ectopiques disparaissent après quelques minutes de repos. Asseyez-vous et respirez profondément pendant 5 à 10 minutes.

Dans le cas où le rythme cardiaque ectopique se produit fréquemment, ou si vous ressentez une sensation étrange dans les battements, informez-en votre médecin dès que possible. Cela pourrait être un signe avant-coureur d’un dysfonctionnement au niveau du cœur. Seul un cardiologue peut déterminer s’il est nécessaire d’explorer la situation en profondeur.

Une consultation médicale est recommandée

Habituellement, le rythme cardiaque ectopique ne provoque pas de complications. Cependant, il existe également un petit nombre de cas où il déclenche des épisodes de tachycardie ou d’arythmie cardiaque. Pour cette raison, c’est un symptôme à ne pas négliger.

Il faut être attentif à la présence d’autres symptômes, comme des douleurs thoraciques, des palpitations très fortes, une sensation d’oppression ou des difficultés respiratoires. Tous suggèrent la nécessité de consulter rapidement un médecin.

Cela pourrait vous intéresser ...
Coeur pulmonaire : risques, causes et symptômes
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Coeur pulmonaire : risques, causes et symptômes

Avez-vous déjà entendu parler du coeur pulmonaire ? Résultant d'une maladie pulmonaire chronique, cette condition peut être irréversible.



  • Benito B, Josephson M. Taquicardia ventricular en la enfermedad coronaria. Revista Española de Cardiología. 2012; 65(10), 939-955.
  • Franco E. Optimización de terapia de resincronización cardiaca en un paciente con muchas extrasístoles. ¿Qué hacer? Los Casos Clínicos más docentes del año 2017 en Cardiología. 2018; 55 (2): 130-147.
  • Lozano J. Arritmias cardíacas y su tratamiento. Offarm. 2001; 20 (11): 96-105.

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.