Sinusite chronique : symptômes, causes, diagnostic et traitements

La sinusite chronique est une affection qui peut nécessiter divers traitements et même une intervention chirurgicale. Par conséquent, il est préférable de la prévenir avec un mode de vie sain, loin du tabac et en traitant le rhume à temps.
Sinusite chronique : symptômes, causes, diagnostic et traitements
Leidy Mora Molina

Relu et approuvé par l'infirmière Leidy Mora Molina.

Écrit par Edith Sánchez

Dernière mise à jour : 28 septembre, 2022

On parle de sinusite chronique lorsque plusieurs épisodes de cette condition surviennent pendant plus de 3 mois. La maladie n’est généralement pas grave, mais elle a une influence très négative sur la qualité de vie.

La sinusite chronique s’accompagne souvent d’une inflammation du nez, appelée rhinite. Cela n’arrive pas toujours, mais c’est très courant. Pour cette raison, on parle parfois de rhinosinusite chronique.

Elle peut toucher aussi bien les enfants que les adultes. Parfois, cela nécessite des traitements différents.

Quand la sinusite est-elle chronique ?

La sinusite est une inflammation de tous les tissus qui tapissent les sinus paranasaux. Cette condition interfère avec le drainage normal du mucus et bouche le nez. Respirer par le nez devient alors plus difficile.

Les sinus paranasaux sont des cavités remplies d’air qui sont reliées par des canaux étroits. Ils produisent un mucus qui s’écoule par ces canaux. S’ils se remplissent de liquide et se bouchent, ils peuvent s’infecter. C’est là que la sinusite apparaît.

Il existe 3 types de sinusite :

  • Aiguë : les symptômes sont présents pendant 4 semaines ou moins. À la fin, ils disparaissent complètement.
  • Chronique : Les symptômes durent 3 mois ou plus, suivis de poussées. Bien que les manifestations soient généralement moins graves, elles peuvent endommager les tissus des sinus paranasaux.
  • Subaiguë : les épisodes durent entre 1 et 3 mois. Les symptômes disparaissent complètement.

La sinusite chronique et la sinusite aiguë récurrente sont deux choses différentes. Dans la première, les symptômes ne disparaissent jamais complètement, même s’ils sont légers. Dans la seconde, les épisodes se répètent jusqu’à 4 fois par an, et certaines fois ils n’apparaissent pas.



Les causes

L’accumulation de mucus ou toute forme de blocage dans les sinus facilite la croissance des bactéries et autres micro-organismes. Les principales causes de sinusite chronique sont les suivantes :

  • Obstruction du nez due aux allergies : une allergie provoque une inflammation de la zone. Elle bloque l’élimination normale du mucus et provoque une sinusite. L’agent de base est généralement le champignon Aspergillus.
  • Anomalies du système immunitaire : moins de défenses contre les bactéries.
  • Problèmes anatomiques dans la cavité nasale : il peut s’agir d’un septum nasal dévié, de polypes nasaux, d’un éperon osseux nasal ou de problèmes structurels similaires.
  • Infections des voies respiratoires : Lorsque le rhume n’est pas traité correctement, il peut évoluer vers une sinusite.
  • Infections dentaires : elles peuvent se propager aux sinus.
  • Reflux gastro-œsophagien : le matériau reflué provoque un effet irritant sur les muqueuses des sinus nasaux, limitant la capacité de drainage dans la région.



Les facteurs de risque

Certaines personnes sont plus à risque de développer une sinusite chronique parce qu’elles présentent l’une des conditions suivantes :

  • Asthme
  • Grandes végétations adénoïdes
  • Sensibilité à l’aspirin
  • Rhinite allergique ou rhume des foins
  • Changements d’altitude, comme lors d’un vol ou d’une plongée
  • Système immunitaire affaibli par la chimiothérapie ou le VIH
  • Exposition régulière à des polluants, comme la fumée de cigarette
Une fillette asthmatique.
Les enfants asthmatiques ont souvent des affections respiratoires associées, telles que la sinusite et la rhinite.

Les symptômes de la sinusite chronique

Les symptômes de la sinusite chronique sont très variés et dépendent de l’état de santé général de chacun. Cependant, on considère qu’il existe 3 manifestations essentielles :

  1. Obstruction nasale : elle survient dans une ou les deux voies nasales et provoque des difficultés à respirer par le nez.
  2. Douleur faciale : elle est d’intensité variable et se traduit par une pression dans le nez et autour des yeux.
  3. Drainage purulent : il s’agit d’un écoulement nasal vert ou jaune.

Les 3 symptômes sont généralement présents chez les personnes atteintes de sinusite chronique. Parfois, ils s’accompagnent d’autres manifestations :

  • Maux de tête, douleurs aux oreilles et à la gorge
  • Diminution de l’odorat
  • Halitose ou mauvaise haleine
  • Voix nasale et ronflements
  • Sécrétions post-nasales
  • Fièvre
  • Toux

Le diagnostic

La première chose que fait le médecin est un entretien clinique pour connaître les symptômes. Ensuite, il palpe le nez et le visage pour déterminer s’il y a de la douleur. Il examine également l’intérieur du nez.

Pour déterminer si une sinusite chronique est présente, les tests seront très probablement requis :

  • Examens d’imagerie : une tomodensitométrie (CAT) ou une imagerie par résonance magnétique (IRM) peut montrer en détail l’état des sinus.
  • Test d’allergie : Si l’on soupçonne que le déclencheur est un allergène, ce test est effectué pour le corroborer.
  • Culture des sécrétions nasales et sinusales : ces types de tests ne sont effectués que si la sinusite chronique ne répond pas au traitement ou s’aggrave.
Crâne et sinus paranasaux.
L’observation des sinus paranasaux est possible avec la radiographie, la tomodensitométrie et l’IRM.

Le traitement

La première option de traitement pour la sinusite chronique est la prise de médicaments. Des antibiotiques peuvent être nécessaires en cas d’infection bactérienne en cours. En cas d’allergie, un anti-allergique sera utilisé.

Les médicaments suivants sont généralement prescrits :

  • Corticostéroïdes nasaux : ce sont des vaporisateurs qui aident à prévenir et à traiter l’inflammation.
  • Corticostéroïdes oraux ou injectés : ils ne sont utilisés que pour traiter les symptômes graves.
  • Autres : selon les cas, des médicaments peuvent être indiqués pour traiter les polypes nasaux ou des antifongiques, lorsque l’infection est causée par des champignons.

Une irrigation nasale saline, des sprays ou des solutions peuvent être prescrits si le cas le justifie. Des injections injectables contre les allergies sont parfois utilisées.

Si aucune de ces mesures n’est efficace, la chirurgie est généralement envisagée. Elle permet d’enlever les tissus, d’enlever les polypes ou d’élargir l’étroite ouverture des sinus.

Peut-on prévenir la sinusite chronique ?

La meilleure façon de prévenir la sinusite chronique est de bien traiter le rhume. Une alimentation riche en fruits et légumes aide à renforcer le système immunitaire. De même, la fumée ou des polluants similaires doivent être évités.

Les humidificateurs peuvent être d’une grande aide pour une personne souffrant de sinusite chronique. Ils maintiennent le nez humide et aident à drainer le mucus. Il est également important de se faire vacciner contre la grippe.

Une personne atteinte de sinusite chronique devrait adopter un mode de vie qui aide à prévenir l’exacerbation des symptômes. La meilleure chose à faire est de s’hydrater en permanence et de se reposer suffisamment.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment soigner la sinusite naturellement ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Comment soigner la sinusite naturellement ?

La sinusite est une inflammation des sinus qui peut devenir aiguë ou chronique. Pour soigner la sinusite, prêtez attention aux conseils qui suivent...



  • Eloy, P., Nollevaux, M. C., & Bertrand, B. (2005). Fisiología de los senos paranasales. EMC-Otorrinolaringología, 34(3), 1-11.
  • Moreno-Brea, M. R. (2005). Tolerabilidad de aspirina. Revista de la Sociedad Española del Dolor, 12(6), 357-372.
  • Rudmik, L., & Soler, Z. M. (2015). Sinusitis crónica en adultos.
  • Cevallos, M. S. M., Herrera, P. A. H., & Baños, C. E. V. (2020). Aspectos generales de etiología y tratamiento de la sinusitis crónica. Journal of American Health3(2), 95-101.
  • Vargas-Aguayo, A. M., Ascencio-Valdez, M. M., & Castillo-Marín, I. (2003). Correlación clínico-radiológica en sinusitis crónica. Cirugía y Cirujanos71(5), 359-362.
  • Rombaux, P., & Hellings, P. W. (2014). Rinitis crónica no alérgica. EMC-Otorrinolaringología43(3), 1-10.