6 symptômes des vers intestinaux

Les vers intestinaux sont un problème de santé assez courant. Voici quelques symptômes qui peuvent indiquer leur présence.
6 symptômes des vers intestinaux
Maricela Jiménez López

Rédigé et vérifié par la médecin Maricela Jiménez López.

Dernière mise à jour : 10 août, 2022

Avoir des vers intestinaux est assez étrange, voire effrayant. Cependant, vous ne devriez pas en avoir honte. Les vers intestinaux sont une affection assez courante et représentent également un problème de santé publique dans certains pays.

Il est nécessaire d’être attentif aux symptômes et de recevoir un traitement, car il a été démontré que les parasites pouvaient entraîner des complications de santé, en particulier chez les enfants. Nous vous disons ci-dessous ce que sont les vers intestinaux et quels sont les principaux symptômes.

Que sont les vers intestinaux ?

Les parasites ou vers sont des organismes qui vivent et se nourrissent d’un autre organisme. Par conséquent, les vers intestinaux sont des organismes dont la survie dépend de la nutrition et de la santé du corps humain.

Les vers intestinaux peuvent apparaître dans votre corps de diverses manières. Selon cette étude, la manière la plus courante est l’ingestion d’aliments insuffisamment cuits. Les larves peuvent facilement se camoufler dans le bœuf et le porc crus.

Les vers intestinaux peuvent aussi se trouver dans les fruits, dans les légumes non cuits et dans l’eau contaminée. Enfin, le contact avec des animaux contaminés est un autre mode de contamination, y compris avec des animaux domestiques, comme le confirme cette recherche.

Il existe plusieurs types de vers intestinaux. Leur taille et leur forme peuvent varier, tout comme les symptômes qu’ils provoquent.

Les symptômes indiquant la présence de vers intestinaux

Diarrhée

Femme aux toilettes.

La diarrhée est un symptôme courant de plusieurs maladies, pas seulement des vers intestinaux. Elle peut apparaître pour de nombreuses raisons, allant de la consommation d’aliments avariés aux infections cardiaques, comme le précise cette recherche menée par l’hôpital clinique San Carlos de Madrid.

La diarrhée est un symptôme très courant des parasites intestinaux unicellulaires. Ces types de parasites, parfois appelés vers ronds, sont invisibles à l’œil nu.

Dans le cas de gros vers (à partir d’un centimètre), la diarrhée n’apparaît que lorsqu’il y a un surpeuplement dans l’intestin. Dans ce cas, le patient peut voir des vers dans ses selles.

Douleur abdominale

Il est possible de confondre les vers intestinaux avec des crampes, car les douleurs abdominales associées aux vers intestinaux sont intermittentes et assez intenses. Certaines femmes ignorent ce symptôme, en raison de sa ressemblance avec de fortes crampes menstruelles.

Les douleurs abdominales affectent le bas du torse, plus près de l’aine que de l’estomac. Il existe une corrélation entre le syndrome du côlon irritable et la parasitose, comme le montrent certaines études. Ce symptôme indique la présence de vers longs, qui se nourrissent directement des parois intestinales, ce qui irrite les terminaisons nerveuses et provoque une douleur intense.

Croissance lente

Ce symptôme est l’un des plus fréquents chez les enfants et les jeunes individus. Les vers intestinaux consomment une grande quantité de vitamines et de minéraux nécessaires à la croissance.

Les enfants qui ont des parasites ont tendance à être plus petits et plus minces, comme le montre cette recherche. Ils peuvent aussi manquer d’énergie. Si votre enfant dort beaucoup la nuit et qu’il est fatigué au réveil, il se peut qu’il ait des vers intestinaux. Consultez un médecin.

Fatigue

La fatigue est plutôt un symptôme de malnutrition qu’un symptôme indiquant la présence de vers dans l’organisme. Lorsque les vers absorbent beaucoup de nutriments, le patient peut se sentir faible et somnolent. Si vous remarquez des changements dans votre niveau d’énergie, soyez attentif à l’éventuelle apparition d’autres symptômes.

Toux sèche

Homme qui tousse.

Plusieurs types de vers habitent l’intestin humain pendant la majeure partie de leur cycle de vie. Cependant, au cours du premier stade, lorsqu’ils ne sont que des larves, ils peuvent se développer dans d’autres parties du corps.

Certains parasites migrent vers les poumons lors des premiers stades de leur croissance, comme l’indique cette étude. Cette migration peut provoquer une inflammation des tissus sensibles. Une toux sèche peut indiquer la présence de parasites. Ce symptôme peut être assez gênant et même douloureux.

Changement au niveau de l’appétit

Les vers intestinaux représentent une masse étrangère logée dans le corps. Bien que vous ne ressentiez pas physiquement leur présence, votre corps reçoit constamment des stimuli nerveux de l’intestin. Ces stimuli indiquent au cerveau que l’intestin est plein. Votre appétit peut donc considérablement diminuer.

À l’inverse, certains types de vers traitent trop de nutriments. Cette situation provoque des carences nutritionnelles. Dans ce cas, vous pourriez avoir faim beaucoup plus souvent.

La prévention est le meilleur traitement des vers intestinaux

Il faut faire preuve de vigilance lorsque l’un de ces symptômes apparaît. Il est peu probable qu’un seul d’entre eux indique directement la présence de vers dans l’organisme. Cependant, si deux ou plusieurs de ces symptômes apparaissent en même temps, consultez un médecin.

Si vous avez des vers intestinaux, le médecin vous prescrira un médicament anti-oxyures. Le traitement consiste généralement en l’administration d’une dose unique qui doit être répétée deux semaines plus tard. Il convient de traiter toute la famille pour éviter les infections.

Le meilleur traitement restera toujours la prévention. Dans le cas des enfants, assurez-vous qu’ils se lavent souvent les mains, surtout avant de manger ou après avoir joué dehors. Les ongles représentent une zone critique : il convient de les garder courts et propres.

Cela pourrait vous intéresser ...
9 aliments qui vous aideront à éliminer naturellement les parasites intestinaux
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
9 aliments qui vous aideront à éliminer naturellement les parasites intestinaux

Vous voulez savoir quels sont les meilleurs aliments naturels pour éliminer les parasites intestinaux ? L'ail et les clous de girofle en font parti...



  • Aparicio Rodrigo, M., & Tajada Alegre, P. (2007). Parasitosis intestinales. Pediatria Integral. https://doi.org/10.1016/S1696-2818(11)70035-X
  • Agirrezabala, J., Iñigo, P., Miren, A., Iciar, A., Armendáriz, M., Barrondo, S., … Valverde, E. (2009). Parasitosis intestinales. Información Farmacoterapéutica de La Comarca.
  • Fumadó, V. (2015). Parásitos intestinales. Pediatria Integral.
  • Haque Rashidul. Human Intestinal Parasites. Scientist and Head of Parasitology Laboratory. J Health Popul Nutr. 2007 Dec; 25(4): 387–391. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2754014/
  • Miguel, E., & Kremer, M. (2004). Worms: Identifying impacts on education and health in the presence of treatment externalities. Econometrica. https://doi.org/10.1111/j.1468-0262.2004.00481.x
  • Morhouse, C. H. (1952). Intestinal Worms. British Medical Journal. https://doi.org/10.1136/bmj.2.4794.1152-a
  • Tabares, L. F., & González, L. (2008). Prevalencia de parasitosis intestinales en niños menores de 12 años, hábitos higiénicos, características de las viviendas y presencia de bacterias en el agua en una vereda de Sabaneta, Antioquia, Colombia. Iatreia.
  • Webster, P., & Kapel, C. M. O. (2005). Intestinal establishment and reproduction of adult Trichinella spp. in single and mixed species infections in foxes (Vulpes vulpes). Veterinary Parasitology. https://doi.org/10.1016/j.vetpar.2005.03.030

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.