Syndrome de Tako-Tsubo : de quoi s'agit-il ?

La grande différence entre le syndrome de Tako-Tsubo et l'infarctus est que, dans cette cardiomyopathie, les artères coronaires ne sont généralement pas affectées.
Syndrome de Tako-Tsubo : de quoi s'agit-il ?

Dernière mise à jour : 22 février, 2021

Le syndrome du cœur brisé existe, aussi surprenant que cela puisse paraître. Il s’agit d’une maladie décrite récemment et dont le terme médical est syndrome de Tako-Tsubo.

C’est une pathologie cardiaque qui survient de façon temporaire. Le fonctionnement du cœur est alors altéré, ce qui donne lieu à des symptômes très semblables à un infarctus aigu du myocarde. Même si les conséquences ne sont pas les mêmes.

Le syndrome de Tako-Tsubo est souvent provoqué par une situation très stressante. Bien que cela puisse toucher tout le monde, il est plus commun chez les femmes entre 50 et 70 ans, par exemple après la mort d’un être cher.

Bien que le terme ait une connotation dramatique ou poétique, ce syndrome est réel et les personnes qui en souffrent éprouvent quasiment les mêmes sensations qu’un infarctus. Dans cet article, nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir à propos de la cardiomyopathie de Tako-Tsubo et comment la distinguer des autres pathologies cardiaques.

En quoi consiste le syndrome de Tako-Tsubo ?

Le syndrome du cœur brisé fait référence au fait qu’une personne souffre d’une altération cardiaque lorsqu’elle est confrontée à une situation, en général, extrêmement stressante. Une partie du cœur est alors partiellement affectée et incapable de pomper le sang normalement.

Les symptômes qui se produisent sont très similaires à ceux de l’infarctus. Toutefois, lors du syndrome de Tako-Tsubo, le reste du cœur fonctionne normalement. Le côté affecté est souvent le ventricule gauche, qui prend la forme d’un vase.

Examen cardiaque d'une jeune femme.

Une autre différence avec l’infarctus c’est que, dans le cas du syndrome du cœur brisé, les artères coronaires ne sont pas touchées. Ce sont les artères qui sont chargées d’apporter le sang oxygéné au cœur. De plus, cette pathologie comporte normalement peu de complications et présente un taux de mortalité très faible.

Outre une situation stressante comme pourrait être la mort d’un proche, il est important de souligner que cette maladie peut être également la conséquence d’une intervention chirurgicale ou d’une autre maladie sous-jacente.

Quels sont les symptômes ?

De même que l’infarctus, la douleur soudaine dans la poitrine est commune et typique du syndrome de Tako-Tsubo. Le plus souvent, c’est ce qui alerte les personnes et leur fait croire qu’elles sont victimes d’une crise cardiaque. Cela aggrave alors davantage la situation de stress ou de nervosité.

Il y a aussi généralement des difficultés à respirer. La personne peut même perdre connaissance. Il y a également eu des cas d’arrêt cardiaque.

Ce qui est curieux c’est que, lors de l’électrocardiogramme, l’enregistrement des ondes cardiaques est très semblable à celui de l’infarctus. Ceci, ajouté aux symptômes similaires, entraîne souvent une confusion dans le diagnostic.

Pour pouvoir les différencier, il est nécessaire d’examiner la situation de chaque personne. La clé réside généralement dans le contexte de l’épisode. Si l’individu est soumis à un stress élevé, il s’agit d’un facteur déterminant.

D’autre part, les personnes atteintes du syndrome de Tako-Tsubo ne présentent généralement pas les facteurs de risque typiques de l’infarctus. Ces derniers sont, la plupart du temps, l’hypertension, les problèmes de cholestérol, des antécédents de tabagisme, etc.

Le syndrome du cœur brisé est souvent sans séquelles. Cependant, il est relativement fréquent que l’épisode se reproduise. Il est donc essentiel d’aider la personne, aussi bien physiquement que psychologiquement.

Douleur aiguë au coeur.

Le syndrome de Tako-Tsubo peut-il avoir des complications ?

Comme nous l’avons mentionné, il s’agit d’une pathologie temporaire. Elle est généralement sans séquelles et la mortalité est très faible. La plupart des personnes qui en souffrent récupèrent vite.

Néanmoins, comme dans toute maladie, les complications existent. Par exemple, certaines études publiées en 2018 dans le Journal Espagnol de Cardiologieassocient ce syndrome avec une insuffisance cardiaque postérieure. On a également constaté qu’il peut provoquer des battements cardiaques irréguliers.

Dans les cas les plus graves, lorsque le ventricule gauche est endommagé, cela peut entraîner une mort subite postérieure. Toutefois, il s’agit d’un événement rare et exceptionnel.

En bref, il est important de savoir que le syndrome de Tako-Tsubo, bien que similaire à l’infarctus, est une entité distincte. Dans tous les cas, face au moindre symptôme, il est indispensable de consulter un médecin en urgence.

Cela pourrait vous intéresser ...
5 clés pour reconnaître une crise cardiaque (infarctus)
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
5 clés pour reconnaître une crise cardiaque (infarctus)

Face au chiffre élevé d'attaques cardiaques, il est impératif d'être bien informé. Voici les éléments pour reconnaître une crise cardiaque à temps....