Syndrome du canal carpien : que se passe-t-il s'il n'est pas traité ?

De nombreuses personnes souffrent du syndrome du canal carpien. Que se passera-t-il si l'on ignore ce syndrome ? Découvrez la réponse ci-dessous.
Syndrome du canal carpien : que se passe-t-il s'il n'est pas traité ?

Dernière mise à jour : 16 décembre, 2022

Parfois, par ignorance, certaines gênes au niveau des poignets ou des mains sont négligés jusqu’à ce qu’elles deviennent graves. C’est le cas du syndrome du canal carpien s’il n’est pas traité.

Ce syndrome touche le nerf médian du poignet, celui qui permet le mouvement de la main. Les symptômes sont une douleur, une sensation de faiblesse, l’engourdissement et les picotements. Si ce syndrome n’est pas traité, ces symptômes s’aggravent jusqu’à la perte de mobilité.

Ce syndrome apparaît lorsque nous répétons un même mouvement avec la main et le poignet sur une longue période de temps. Les personnes qui écrivent beaucoup font partie des personnes les plus concernées par ce syndrome.

Les degrés du syndrome du canal carpien

Il est important de savoir que cette maladie peut s’améliorer et est considérée comme une neuropathie périphérique. Si vous ne traitez pas le syndrome du canal carpien, il s’aggravera. Voici les différents degrés :

  • Axonotmesis. Vous remarquerez une faiblesse, des picotements ou un engourdissement très légers. D’ailleurs, la gêne disparaît si vous mettez la main au repos. Il est possible d’inverser le problème sans médicament ni chirurgie.
  • Neuropraxie. Le nerf médian est sur le point de se déchirer. La douleur au niveau de la main augmente, ainsi que les autres symptômes. Avec certains médicaments et interventions chirurgicales, le syndrome peut être inversé.
  • Neurotmesis. Le nerf a déjà été déchiré et la mobilité des doigts est perdue. A ce stade, les chances de réparer les dégâts sont très faibles. Même la chirurgie ne garantit pas la résolution du problème.

Les options de traitement

  • Repos. Au premier degré de la maladie, le repos peut être suffisant.
  • Appareils orthopédiques. Si vous ne pouvez pas vous permettre de donner à vos mains le repos dont elles ont besoin, le port d’une attelle peut empêcher l’aggravation des symptômes.
  • Application de froid et chaud. L’application de froid sur la zone aidera à réduire l’inflammation et à réduire la douleur. Après 48 heures, il est recommandé d’appliquer de la chaleur pour détendre le nerf médian.
  • Médicaments. Ils nécessitent une prescription médicale et sont généralement nécessaires au stade de la neuropraxie. Ils peuvent aider à réduire l’inflammation.
  • Thérapie physique. Des massages musculaires et les exercices conçus pour traiter le syndrome du canal carpien peuvent résoudre le problème. L’ergothérapie peut vous aider à acquérir des habitudes qui préviennent la réapparition de ce syndrome.
  • Opération. C’est généralement la dernière des options envisagées. Dans les deux premiers stades, elle n’est généralement pas nécessaire et, dans le dernier stade, ses résultats peuvent ne pas être ceux attendus.

En somme…

Qu'est-ce que la photosensibilité médicamenteuse ?

Il est essentiel d’adopter de bonnes habitudes. Par exemple, comme nous l’avons mentionné précédemment, si vous écrivez beaucoup, utilisez une attelle pour main et poignet en guise de prévention. Aussi, faites des exercices pour détendre votre main et votre poignet après avoir écrit pendant un certain temps.

Ignorer les symptômes du syndrome du canal carpien est une grave erreur. La perte de mobilité des doigts peut paralyser la main pour toujours.

Cela pourrait vous intéresser ...
Le syndrome du canal carpien : 5 astuces contre la douleur
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Le syndrome du canal carpien : 5 astuces contre la douleur

Saviez-que les étirements aident à atténuer la douleur au niveau du canal carpien ? Découvrez ici cinq astuces pour soulager le syndrome du canal c...



  • Calandruccio JH. Carpal tunnel syndrome, ulnar tunnel syndrome, and stenosing tenosynovitis. In: Canale ST, Beaty JH, eds. Campbell’s Operative Orthopaedics. 13th ed. Philadelphia, PA: Elsevier; 2017:chap 76.
  • Zhao M, Burke DT. Median neuropathy (carpal tunnel syndrome). In: Frontera, WR, Silver JK, Rizzo TD Jr, eds. Essentials of Physical Medicine and Rehabilitation: Musculoskeletal Disorders, Pain, and Rehabilitation. 3rd ed. Philadelphia, PA: Elsevier Saunders; 2015:chap 36.
  • Parra, F., Parra, L., Tisiotti, P., & Willie, J. (2008). Sindrome del tunel carpiano. Revista de Posgrado de l 10 a VIa Cátedra de Medicina. N.
  • Cañellas Trobat, A., Fernández Camacho, F., & Cañellas Ruesga, A. (2010). Síndrome del tunel carpiano: Valoración anatomo-clínica. Actualización en su diagnóstico y tratamiento. Dialnet.

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.