Tout ce que vous devez savoir sur l’oedème osseux

29 octobre 2020
L'oedème osseux est un processus inflammatoire dans les os. Il provoque souvent des douleurs pendant l'exercice, surtout sur de longues périodes. Vous souhaitez en savoir davantage ? Cet article est pour vous !

L’œdème osseux est un processus inflammatoire qui se produit généralement dans l’os trabéculaire. Autrement dit, le composant spongieux interne des os. Ses causes vont des traumatismes aux maladies dégénératives. Il est même fréquent chez les individus qui commencent la pratique d’une activité physique intense après être restés longtemps sédentaires.

Le journal scientifique Dolor, Investigacion, Clinica & Terapeutica explique qu’il s’agit d’une maladie fréquente dans la pratique clinique de la rhumatologie. Cela est dû à l’utilisation et à la disponibilité accrue de l’imagerie par résonnance magnétique comme examen de diagnostic. Par conséquent, il est devenu plus facile d’identifier ce type de problème. Quelles sont ses caractéristiques ?

Qu’est-ce que l’oedème osseux ?

De façon simple, nous pouvons affirmer que les os se composent de deux tissus bien distincts. L’un d’entre eux est l’os cortical, formé d’une matière dure et compacte qui entoure l’enveloppe extérieure du squelette. L’autre est l’os trabéculaire, un tissu plus spongieux qui constitue la matière squelettique interne.

Par ailleurs, il faut préciser qu’il existe une immense quantité de vaisseaux sanguins dans cette dernière section osseuse. En effet, les os nécessitent également d’être nourris. Selon un article publié dans l’Université FASTA d’Argentine, l’inflammation osseuse est le résultat d’une accumulation de fluides dans l’os trabéculaire.

Souvent, cela se produit parce que les vaisseaux sanguins se rompent, entraînant alors un saignement à l’intérieur de l’os. L’œdème osseux peut également être la conséquence d’une accumulation de liquide inflammatoire suite à une lésion. Quoi qu’il arrive, on peut dire que l’œdème osseux est comme une contusion à l’intérieur de l’os.

Cependant, il faut savoir que cela peut aussi survenir dans l’os cortical, même si c’est moins commun. De même, ses caractéristiques varient en fonction de sa réversibilité. Il se classe ainsi en deux groupes :

  1. Syndrome de l’œdème osseux transitoire (SOT) : il s’agit d’un processus inflammatoire réversible qui diminue avec un traitement et le temps.
  2. Ostéonécrose : ce phénomène provoque la mort des cellules formant les os (ostéocytes). Elle est donc considérée comme une pathologie irréversible.
Structure osseuse affaiblie.

“L’œdème osseux est un processus inflammatoire qui se caractérise par l’accumulation de fluides à l’intérieur de l’os.”

Lisez également : Les aliments contenant du calcium et de la vitamine D pour prendre soin de la santé des os

Quelles sont les causes de l’oedème osseux ?

Logiquement, la plupart des œdèmes osseux se produisent à cause de lésions et de chutes, des charges physiques élevées ou une surcharge sportive. Malgré cela, la section de Rhumatologie de l’Hôpital Général d’Elche avertit que, dans de nombreux cas, les causes ne sont pas tout à fait claires.

Bien que le principal élément déclencheur soit généralement un traumatisme grave, il faut également tenir compte du fait qu’il peut être le résultat de microlésions continues dans le temps. Par exemple, lors d’une course de 10 kms, une personne frappe le sol environ 8000 fois. Cela a donc des conséquences sur la structure osseuse interne ainsi que sur les muscles et les ligaments.

Toutefois, l’exercice n’est pas le seul élément déclencheur. Des maladies telles que l’ostéoarthrite, la nécrose avasculaire (irrigation sanguine insuffisante), l’ostéoporose ou le syndrome de douleur régionale complexe, favorisent également l’apparition de cette inflammation. En bref, tout ce qui affaiblit l’os le prédispose à la rupture.

Les symptômes

Les manifestations cliniques de l’œdème osseux peuvent varier chez chaque personne, en fonction de la sévérité de son apparition. Selon une information publiée sur le site Rhumatologie Clinique, ses principaux symptômes sont les suivants :

  • Douleur localisée dans la structure osseuse affectée.
  • Douleur lors de la mise au travail de l’os blessé. La douleur augmente lors de l’exercice.
  • Lorsque l’intervention ne se fait pas à temps, la douleur s’étend même lors des moments de repos.
  • Dans les cas plus graves, la personne peut manifester un inconfort lors des activités quotidiennes comme le fait de marcher.

En raison de sa nature, il est facile de deviner que l’œdème apparaît plus souvent au niveau des genoux, des métatarses du pied ou du calcanéum. Néanmoins, les symptômes varient en fonction de la structure osseuse touchée.

Diagnostic

Ce type de lésion n’est pas visible sur une radiographie traditionnelle. Une IRM est donc nécessaire. En outre, des études montrent que de nouvelles techniques comme la tomographie à double énergie (TDE), qui reconstruit des images à partir de la décomposition de matériaux, peuvent être des outils très utiles pour diagnostiquer un œdème osseux.

Quel est le traitement de l’œdème osseux ?

Selon les professionnels de la traumatologie du site Asepeyo Salud, le traitement de l’œdème osseux comprend diverses phases :

  • Le repos est déterminant pour une récupération optimale. Pour soulager les symptômes aiguës, l’usage de béquilles est important. La diminution des charges et de l’effort osseux sera d’au moins quatre semaines.
  • Il est possible d’utiliser également plusieurs médicaments. Par exemple, des analgésiques pour contrôler la douleur, des bisphosphonates, des vitamines et autres composants pour augmenter la densité osseuse. Ou l’iloprost pour la vasodilatation.
  • Après ces premières étapes, il est préférable d’aborder la récupération avec un traitement de physiothérapie. Cela peut comprendre la magnétothérapie, la thermothérapie, la relaxation musculaire, l’exercice dans l’eau, et autres techniques.

Dans les cas les plus graves, un passage par la salle d’opération peut être nécessaire. La décompression de la moelle épinière par perforation multiple, connue sous le nom de “Technique de Forage”, peut s’utiliser pour drainer le liquide de l’os.

Physiothérapie du genou.

“Le traitement de l’œdème osseux se compose de plusieurs étapes. Tout d’abord, le repos est la clé. Cependant, des techniques de physiothérapie sont ensuite conseillées.”

Découvrez aussi: Douleurs osseuses: causes, symptômes et traitement

Mesures préventives contre l’œdème osseux

Comme le dit un dicton commun dans la culture populaire : “mieux vaut prévenir que guérir”. Le corps ne doit pas forcer plus que nécessaire. Face à une activité physique intense, la présence d’un entraîneur qui surveille l’exercice est fondamentale.

D’autre part, s’il y a des gênes après avoir marché, couru ou réalisé une autre activité, il est essentiel de se rendre chez le médecin. Qu’il s’agisse d’un œdème osseux, d’une fracture ou d’une entorse, il est nécessaire d’obtenir un diagnostic opportun, pour pouvoir intervenir à temps, et sans complications.

  • Edema óseo, clinicaMEDS. Recogido a 23 de septiembre en https://www.meds.cl/edema-oseo/#:~:text=El%20Edema%20%C3%93seo%20es%20un,y%20puede%20tener%20diversos%20pron%C3%B3
  • López, B. M., & de la Serna, A. R. (2017). Edema óseo: clasificación, clínica y diagnóstico. Dolor: Investigación, clínica & terapéutica32(3), 93-98.
  • López de la Vega, S. (2018). Edema ósea en rodilla: descripción de una lesión oculta.
  • Revista de Reumatología, Hospital General de Elche. Recogido a 23 de septiembre en https://svreumatologia.com/wp-content/uploads/2013/10/Cap-43-Edema-oseo-y-osteonecrosis.pdf
  • Fernández-Cantón, G. (2009). Del edema de médula ósea a la osteonecrosis. Nuevos conceptos. Reumatología Clínica5(5), 223-227.
  • Castell Herrera, A. (2020). Nuevos avances en tomografía computarizada mediante energía dual. Estudio de edema óseo.
  • Asepeyo salud, edema óseo. Recogido a 23 de septiembre en https://salud.asepeyo.es/profesionales/traumatologia/edema-oseo-como-detectarlo-y-actuar/#:~:text=Tratamiento%20del%20edema%20%C3%B3seo&text=Se%20pueden%20utilizar%20diferentes%20f%C3%A1rmacos,para%20aumentar%20la%20densidad%20%C3%B3sea.