Traitement pharmacologique de l’anémie

3 juin 2020
Le traitement pharmacologique de l'anémie dépend de la cause de celle-ci. Il est fondamental de parvenir à un diagnostic précis afin de choisir la bonne option thérapeutique.

Le traitement pharmacologique de l’anémie varie selon le type de cause qui a provoqué la pathologie du patient. Toutes les anémies n’ont pas à la même origine. Voilà pourquoi les options thérapeutiques varient.

L’anémie est une pathologie qui a pour conséquence la diminution du taux d’oxygène dans le sang. Cela se produit lorsque la concentration d’hémoglobine, qui est une molécule riche en fer présente dans les globules rouges, diminue.

Pour résoudre ce problème, nous disposons aujourd’hui de différentes options thérapeutiques efficaces que nous verrons tout au long de l’article. Le traitement pharmacologique de l’anémie se base principalement sur l’ajustement ou la correction de la cause spécifique de l’anémie :

  • Thérapie de remplacement des nutriments de base
  • Stimulants d’hématopoïèse
  • Immunosuppresseurs
  • Greffe de moelle osseuse

Quelles sont les causes possibles de l’anémie ?

Il existe trois causes principales d’anémie. Premièrement, elle peut s’expliquer par l’incapacité de l’organisme à synthétiser suffisamment de globules rouges, qui sont les cellules sanguines contenant l’hémoglobine. L’hémoglobine est la molécule qui transporte l’oxygène dans l’organisme.

Deuxièmement, elles peuvent également être produites par des saignements excessifs, soit à la suite d’une blessure, soit à cause des menstruations chez la femme. De nombreuses jeunes femmes ont besoin de suppléments de fer pour cette raison. La troisième cause la plus fréquente est celle des maladies auto-immunes qui détruisent les globules rouges.

L'anémie dans le sang

Lire la suite : Anémie et carence en fer : est-ce la même chose ?

Options de traitement pharmacologique

Thérapie de remplacement des nutriments de base

Cette première option de traitement pharmacologique des anémies consiste à prendre des suppléments qui aident et contribuent à la synthèse de l’érythropoïétine, une protéine nécessaire à la création de nouveaux globules rouges. Parmi ces suppléments, deux sont généralement indiqués :

  • Sels de fer : leur valeur thérapeutique augmente lorsqu’il s’agit d’une anémie ferriprive
  • Vitamines : plus précisément la vitamine B12 ou cobalamine, la vitamine B6 ou pyridoxine et l’acide folique ou la vitamine B9. Ces vitamines sont essentielles pour la synthèse des globules rouges

Traiter l’anémie : stimulants d’érythropoïèse ou synthèse d’érythropoïétine

Un autre traitement pharmacologique de l’anémie peut être l’administration de stimulants de l’érythropoïèse. Ces médicaments favorisent la création de globules rouges dans la moelle osseuse.

Ils sont surtout utilisés dans les anémies qui provoquent une insuffisance rénale chronique. En outre, ils sont également indiqués pour diminuer le nombre de transfusions sanguines nécessaires lors de certaines opérations importantes. Enfin, on les utilise aussi durant la période postopératoire.

Parmi ces agents, on retrouve :

  • Erythropoïétine : il s’agit d’un facteur qui stimule la différenciation et la maturation des globules rouges. Les niveaux d’érythropoïétine naturelle augmentent lorsque ceux des globules rouges diminuent. Cette substance n’est utile que dans les cas d’anémie avec une déficience de la production d’érythropoïétine, comme l’insuffisance rénale chronique
  • Facteurs de stimulation des colonies de granulocytes : les stimulants de granulocytes, tels que le filgrastim ou le lenograstim et les stimulants des granulocytes et macrophages, tels que le sargramostim, sont des hormones qui favorisent la croissance des cellules sanguines produites dans la moelle osseuse. Ils sont donc utiles dans les cas de neutropénie causée par la chimiothérapie. Mais aussi dans les cas de greffe de moelle osseuse

Lire aussi : Comment la pneumonie affecte-t-elle l’organisme ?

Immunosuppresseurs

Ce sont des médicaments qui affaiblissent le système immunitaire. Ils sont donc utiles dans les pathologies dans lesquelles le système immunitaire lui-même attaque ou nuit au patient. Certains types d’anémie sont liés à un dysfonctionnement de ce système de défense naturelle. Les médecins prescrivent donc ces médicaments pour traiter ces pathologies.

Les médicaments pour traiter l'anémie

Traiter l’anémie : greffe de moelle osseuse

Ce traitement a donné d’excellents résultats dans certaines anémies. Par exemple, la drépanocytose, qui touche un nombre considérable de personnes. Cette maladie entraîne une raideur des globules rouges, qui deviennent collants et en forme de faucille. Une greffe de moelle osseuse spécialisée a déjà été réalisée et a permis de faire reculer la maladie.

Toutefois, malgré les bons résultats obtenus avec cette pratique, des tests de suivi supplémentaires sont nécessaires pour mieux évaluer la thérapie, car elle reste expérimentale.

Chaque anémie a son traitement

Comme expliqué dans cet article, en fonction du type d’anémie dont souffre le patient, différentes options de traitement peuvent lui être proposées. Nous vous conseillons de consulter votre médecin si vous avez des doutes et de décider avec lui de l’approche la plus adaptée à votre état.

 

  • Shamah, T., Villalpando, S., & De la Cruz, V. (2016). Anemia. In International Encyclopedia of Public Health. https://doi.org/10.1016/B978-0-12-803678-5.00018-7
  • Shaw, J. G., & Friedman, J. F. (2011). Iron deficiency anemia: Focus on infectious diseases in lesser developed countries. Anemia. https://doi.org/10.1155/2011/260380
  • Blesa Baviera, L. C. (2016). Anemia ferropénica. Pediatria Integral.